Accueil » Actualité » La NASA assemble une équipe pour traquer les ovnis

La NASA assemble une équipe pour traquer les ovnis

La NASA rejoint officiellement la chasse aux ovnis. L’agence spatiale américaine a assemblé une équipe de chercheurs dédiée à l’étude des phénomènes aériens non identifiés (UAP), mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle reconnaisse l’existence des extraterrestres.

Après le gouvernement américain qui vient de déclassifier une flopée de documents sur les ovnis, la NASA se joint elle aussi à la traque aux objets volants non identifiés. L’agence spatiale américaine vient d’annoncer la création d’une équipe dédiée à l’étude des phénomènes aériens non identifiés (UAP).

Un objet volant non identifié
Un objet volant non identifié – Crédits : DoD/US Navy

Dès l’automne, les chercheurs de cette nouvelle équipe vont identifier les données déjà existantes sur les ovnis. Il peut par exemple s’agir du donut volant photographié en Suisse l’année dernière. Ils vont aussi déterminer la meilleure façon de collecter ces données à l’avenir et d’identifier la nature des UAP. Ces études seront menées à la fois pour des raisons scientifiques et des raisons de défense aérospatiale. Ne vous attendez donc pas à ce que la NASA prouve l’existence des extraterrestres.

« Il n’y a aucune preuve que les UAP sont d’origine extraterrestre », confirme la NASA

Depuis quelque temps, la recherche sur les ovnis s’accélère du côté du gouvernement américain et de la communauté scientifique. La NASA va donc les aider à percer le mystère des phénomènes aériens non identifiés. L’équipe sera dirigée par l’astrophysicien David Spergel, président de la Fondation Simons. Il sera accompagné par Daniel Evans de la Direction des missions scientifiques de la NASA.

Daniel Evans a déclaré que : « au fil des décennies, la NASA a répondu à l’appel pour s’attaquer à certains des mystères les plus déroutants que nous connaissions, et ce n’est pas différent. Je tiens à souligner que la NASA est particulièrement bien placée pour traiter les UAP, car qui d’autre que nous peut utiliser la puissance des données et de la science pour observer ce qui se passe dans notre ciel ? ». La NASA est effectivement l’agence la mieux placée pour analyser les données des UAP.

Bien entendu, la NASA a tenu à préciser que les phénomènes aériens non identifiés ne sont pas forcément d’origine extraterrestre. « Il n’y a aucune preuve que les UAP sont d’origine extraterrestre », a confirmé l’agence spatiale dans un communiqué. Quoi qu’il en soit, l’étude devrait durer neuf mois au total et toutes les données seront partagées publiquement.

Source : Tech Crunch