Accueil » Actualité » Brûlures, grossesse inexpliquée, le rapport déclassifié des États-Unis sur les OVNIS

Brûlures, grossesse inexpliquée, le rapport déclassifié des États-Unis sur les OVNIS

Une flopée de documents sur les OVNIS ont été déclassifiés par le gouvernement américain. L’occasion de connaître la teneur de certains rapports qui évoquent les effets très surprenants de l’exposition aux objets volants non-identifiés.

Image 1 : Brûlures, grossesse inexpliquée, le rapport déclassifié des États-Unis sur les OVNIS

Le gouvernement américain ne prend pas les OVNIS à la légère, en témoigne la création récente d’un bureau officiel de recherche dédié à ces objets stellaires mystérieux. Plus de 1500 pages de documents ont été dévoilées récemment après que The Sun a demandé leur déclassification il y a quelques années. Émanant du programme d’identification des menaces aérospatiales avancées (AATIP), celles-ci intègrent une kyrielle d’informations étonnantes sur les effets supposés des OVNIS sur les observateurs humains.

Dans la section « Anomalous Acute and Subacute Field Effects on Human and Biological Tissues », on apprend notamment que des individus auraient été victimes de blessures après avoir été confrontés à des « systèmes aérospatiaux avancés anormaux » dont des OVNIS. Le rapport répertorie 42 cas, dossiers médicaux à l’appui, ainsi que 300 cas « non publiés » où des humains auraient été blessés après des rencontres présumées avec des « véhicules anormaux ».

À lire > Un avion-espion a détecté un OVNI en forme de canard en plastique volant à 320 km/h

OVNI : les effets préoccupants des rencontres du troisième type

Outre des brûlures (comme lors de l’affaire d’Haravilliers où l’un des témoins de l’OVNI avait été victime d’une brûlure aux yeux), des lésions cérébrales, des lésions nerveuses, des troubles cardiaques, des migraines sont également documentés dans les dossiers médicaux. Des séquelles causées par le « rayonnement électromagnétique » sont également notées dans le rapport.

Reste à savoir comment l’AATIP a enquêté pour vérifier les affirmations faites dans ces dossiers médicaux, The Sun n’ayant pas encore dévoilé l’intégralité du rapport. Plus étonnant encore, ce dernier intègre la contribution du Mutual UFO Network, un organisme américain qui enquête sur les OVNIS depuis 1969. Et de dévoiler des témoignages s’étalant entre 1873 et 1994. Outre des expériences de téléportation et de lévitation qui auraient été perçues par les témoins, l’organisme rapporte également des réactions surprenantes : « grossesse non expliquée », « enlèvement apparent », « paralysie ».

On a toutefois peine à prendre ces informations au pied de la lettre tant elles dépassent l’entendement, surtout pour la grossesse inopinée. Comme le rapporte le site Science et Vie, « l’enlèvement » et le sentiment de paralysie peuvent toutefois êtres liés à la paralysie du sommeil. Ne pouvant plus bouger, l’individu victime de ce trouble peut avoir des hallucinations choquantes (comme un rapt d’extraterrestres). La paralysie du sommeil se manifeste généralement lors de l’endormissement ou du réveil.

À lire > OVNI !? Un signal capté dans l’espace nous parvient toutes les 18 minutes

Source : Live Science