Accueil » Actualité » LEGO : scandale sexuel chez Activision, le set Overwatch 2 Titan sortira-t-il ?

LEGO : scandale sexuel chez Activision, le set Overwatch 2 Titan sortira-t-il ?

Le set Overwatch 2 de LEGO ne sera pas commercialisé le 1er février 2022 comme cela était prévu. LEGO a décidé de repousser la sortie du jouet à une date indéterminée suite aux affaires de harcèlement chez Activision Blizzard.

Depuis quelques mois, Activision Blizzard est au cœur d’une affaire de harcèlement sexuel, de discrimination et de sexisme. Les employés du studio ont fait grève à plusieurs reprises. Ils demandent le départ du PDG Bobby Kotick et un changement de direction.

Overwatch 2
Overwatch 2 – Crédit : Activision Blizzard

En attendant, d’autres entreprises réévaluent leurs relations avec Activision Blizzard. C’est notamment le cas de LEGO qui refuse désormais de commercialiser le set Overwatch 2, du moins pour le moment. Overwatch 2 est le prochain FPS très attendu par les fans du premier opus. Sa sortie est prévue pour 2022 en même temps que Diablo 4. D’ailleurs, le studio a dévoilé deux heures de gameplay en direct l’année dernière.

À lire aussi > LEGO : cet impressionnant set Zelda Breath of the Wild est sur le point d’être commercialisé

Le set Overwatch 2 de LEGO ne sera pas disponible le 1er février 2022

La directrice principale de la communication de marque d’entreprise chez LEGO, Alice Carter, a expliqué la situation à nos confrères de The Verge. Elle a déclaré que : « nous examinons actuellement notre partenariat avec Activision Blizzard en raison des préoccupations concernant les progrès réalisés pour répondre aux accusations persistantes concernant la culture du lieu de travail, en particulier le traitement des collègues féminines et la création d’un environnement diversifié et inclusif ». Voici à quoi aurait ressemblé le set Overwatch 2 :

Par conséquent, LEGO suspend la sortie du set Overwatch 2 qui devait être mis en vente dès le 1er février 2022. Le set LEGO est désormais repoussé à une date indéterminée. Le fabricant danois de jouets est ainsi la première entreprise liée au domaine du jeu vidéo à prendre une mesure directe face aux accusations concernant Activision Blizzard.

Microsoft, Sony et Nintendo ont publiquement exprimé leurs préoccupations, mais aucune mesure n’a été prise. Le responsable de Xbox, Phil Spencer, a affirmé lors d’une récente interview avec le New York Times que Xbox a changé sa façon de faire les choses avec Activision Blizzard. Il n’a cependant pas donné de détails supplémentaires. D’autres entreprises comme Coca-Cola et Kellogg’s ont été plus radicales. Celles-ci ne sponsorisent plus l’Overwatch League, la ligue d’e-sport du jeu, depuis l’année dernière.

Source : The Verge