Accueil » Actualité » Les Anneaux de Pouvoir : c’est quoi un Istar ?

Les Anneaux de Pouvoir : c’est quoi un Istar ?

(Attention spoilers sur l’épisode 8 !) La saison 1 de la série Les Anneaux de Pouvoir s’est achevée sur de grosses révélations. Nous avons notamment appris que l’Étranger était un Istar. Mais de quoi s’agit-il ?

Les Anneaux de Pouvoir, l'Étranger
Les Valar ont envoyé leurs renforts © Amazon Studios

Les cultistes de Sauron sont persuadées que l’Étranger est leur maître vénéré. Elles tentent de lui rafraîchir la mémoire à grand renfort de magie. Mais elles comprennent finalement qu’elles font fausse route, l’Étranger ayant une tout autre identité : « Il n’est pas Sauron, il est l’autre, l’Istar ». Telle est l’une des révélations majeures du dernier épisode des Anneaux de Pouvoir qui survient avant celle sur l’identité de Sauron.

Dans le lore, les Istari sont des Maiar dépêchés par les Valar en Terre du Milieu pour aider les peuples à s’unifier contre Sauron. Cet ordre de magiciens est dirigé par Saroumane le Blanc. On y retrouve également les sorciers bleus Alatar et Pallando ainsi qu’Aiwendil le Brun et évidemment le plus célèbre de tous : Gandalf le Gris. Ce dernier aura une importance cruciale dans la chute finale du Seigneur Ténébreux, prenant la suite d’un Saroumane démoniaque, corrompu par l’Œil.

À lire > Les Anneaux de pouvoir : les réalisateurs s’expliquent enfin sur l’identité de l’Étranger

Gandalf déjà descendu sur la Terre du Milieu ?

Les mages sont seulement envoyés sur Terre à partir de l’an 1000 du Troisième Âge. Soit bien après les évènements de la série Les Anneaux de pouvoir qui se développent lors du Second Âge. Une note dévoilée par Christopher Tolkien contredit toutefois ce repère chronologique en précisant que les deux Mages Bleus ont fait irruption vers l’an 1700 du Second Âge. Un moyen pour les scénaristes de se raccrocher à la chronologie parfois contradictoire du grand Tolkien ? Dès lors, il pourrait y avoir deux Istari pour le prix d’un dans la série !

Il est également possible que les scénaristes fassent fi de la chronologie et que l’Étranger soit Gandalf. Une théorise plausible si l’on se fie à une petite phrase qu’il glisse à Nori avant leur grand départ : « Dans le doute, il faut toujours suivre son flair ». Ce proverbe illustre est déclamé par Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux. Un clin d’œil qui nous met sur la piste.

À noter que l’interprète de l’Étranger, Daniel Weyman n’a pas confirmé formellement l’identité de son personnage dans une interview accordée à Collider. D’ailleurs, il ne savait pas qu’il était du côté du bien avant d’avoir lu le scénario de l’épisode final. Il est donc possible qu’il ne sache toujours pas quel Istar il incarne dans la série.