Accueil » Actualité » Mark Zuckerberg défend le prix du Meta Quest Pro à 1 799 € vendu au « seuil de rentabilité »

Mark Zuckerberg défend le prix du Meta Quest Pro à 1 799 € vendu au « seuil de rentabilité »

Le Meta Quest Pro a été officialisé à 1 799 € et Mark Zuckerberg s’est empressé de défendre ce prix élevé en expliquant que le casque de réalité mixte est vendu « au seuil de rentabilité », voire à perte.

Après des mois de rumeurs, Meta a officialisé cette semaine le Quest Pro, son nouveau casque de réalité mixte. Avec une puce Snapdragon XR2 Plus Gen 1 et le suivi des yeux et du visage, le Meta Quest Pro veut faire plonger ses utilisateurs dans le métavers. Cela a cependant un prix. Le Quest Pro sera disponible le 25 octobre à 1 799 € chez nous et à 1 500 $ chez nos voisins outre-Atlantique.

Meta Quest Pro
Meta Quest Pro © Meta

Il fallait s’attendre à ce que le Meta Quest Pro soit vendu à un prix élevé. En plus d’être un casque dédié à la productivité, c’est le premier lancé par Meta depuis le rachat d’Oculus. C’est aussi le premier d’une nouvelle gamme de casques AR/VR. Mark Zuckerberg qui a perdu près de la moitié de sa fortune à cause de Meta défend donc le prix du Quest Pro.

Mark Zuckerberg annonce le prix du Quest 3 entre 300 et 500 $

Lors d’une interview, Mark Zuckerberg a déclaré que : « nous allons construire le meilleur matériel de l’espace et nous allons essentiellement le vendre à un seuil de rentabilité et dans certains cas, peut-être même légèrement à perte afin d’aider essentiellement à développer l’écosystème ». Selon lui, le Meta Quest Pro est donc vendu au seuil de rentabilité, voire à perte.

De plus, Mark Zuckerberg a aussi annoncé qu’il prévoit de lancer le Quest 3 entre 300 et 500 $. Actuellement, le Quest 2 est disponible à partir de 449 € pour la version avec 128 Go. Son prix a récemment augmenté de 100 €. Selon le PDG de Meta, l’objectif de la société n’est pas de vendre des casques haut de gamme. Sa priorité est d’inclure le plus de personnes possible dans le métavers. Meta compte surtout gagner de l’argent via les services et les logiciels. Elle ne fera donc pas vraiment de profit avec ses casques VR.

Enfin, Mark Zuckerberg a aussi profité de l’interview pour lancer une pique à Apple. « Généralement, les gens qui construisent du matériel essaient d’en tirer profit alors que, si vous êtes Apple, vous construisez du matériel et vous facturez autant que vous le pouvez », a-t-il déclaré. La firme de Cupertino travaille toujours sur son casque de réalité mixte dont la présentation est attendue pour janvier 2023. Selon les dernières rumeurs, il coûterait entre 2 000 et 3 000 $.

Source : Business Insider