Accueil » Actualité » Meta s’effondre en bourse, « une véritable catastrophe » selon Wall Street

Meta s’effondre en bourse, « une véritable catastrophe » selon Wall Street

Pour Wall Street, Meta est une « véritable catastrophe », un « train qui déraille complètement ». L’entreprise ne cesse de s’effondrer en bourse : elle vient de subir une perte époustouflante d’environ 700 milliards de dollars en valeur marchande, selon CBS.

Not stonks pour Meta Chris DELMAS/AFP
Not stonks pour Meta © Chris DELMAS/AFP

Mark Zuckerberg a perdu près de la moitié de sa fortune à cause de Meta et la situation n’est pas encore près de s’améliorer. La société mère de Facebook, Meta Platforms, investit énormément dans la réalité virtuelle. Mais la réalité ressemble plutôt à un véritable désastre. Les actions de l’entreprise ont chuté de 24 % jeudi et sont à leur plus bas niveau en près de quatre ans, selon Wall Street.

On est donc désormais loin du moment où Mark Zuckerberg, le 28 octobre 2021, annonçait en grande pompe que Facebook changeait son nom en Meta pour mettre l’accent sur le « métaverse ».

Une « véritable catastrophe » selon Wall Street

L’automne dernier, Facebook était toujours à la hauteur : sa valeur marchande avait atteint un sommet de plus de 1 000 milliards de dollars en septembre 2021. Les revenus et les bénéfices ont bondi alors que les annonceurs affluaient sur Facebook et Instagram pour atteindre leurs milliards d’utilisateurs.

La chute des actions de Meta a largement dépassé l’ensemble du secteur, avec des actions en baisse de 67 % par rapport à l’année précédente. La chute de Meta se traduit par une perte époustouflante d’environ 700 milliards de dollars en valeur marchande. Jeudi, la valeur marchande de Meta a chuté à 268 milliards de dollars, contre plus de 1 000 milliards de dollars en septembre 2021.

À lire : Meta perd des milliards de dollars à cause du métavers, mais annonce le Quest 3 pour 2023

Les déboires de l’entreprise soulèvent des questions sur son pari total sur le métaverse. À court terme, l’activité Facebook principale de Meta est confrontée à des défis alors que l’économie ralentit et que les annonceurs réduisent leurs dépenses. L’élément vital de Meta réside dans les revenus publicitaires réservés par Facebook, Instagram et WhatsApp. Mais leurs revenus publicitaires ont chuté au cours du dernier trimestre, les ventes ayant chuté de 3,7 %.

Les investisseurs sont sceptiques, car, du moins jusqu’à présent, les consommateurs n’affluent pas vers le métaverse de Meta. Wall Street valorise les entreprises sur la base de rendements à court terme plutôt que sur des projections floues qui s’étendent sur des années. Horizon Worlds, le nouvel espace virtuel de Meta, est en déroute : plus personne ne l’utilise.

Source : CBS