Accueil » Actualité » NASA : l’hélicoptère Ingenuity du rover Perseverance donne de ses nouvelles depuis Mars

NASA : l’hélicoptère Ingenuity du rover Perseverance donne de ses nouvelles depuis Mars

Le petit hélicoptère Ingenuity de la NASA a donné de ses nouvelles. Le tout premier hélicoptère à être envoyé en dehors de l’atmosphère de la Terre a survécu aux sept minutes de terreur de l’atterrissage du rover Perseverance sur Mars.

Après le succès de l’atterrissage du rover Perseverance sur le sol martien le 18 février à la suite des sept minutes de terreur tant redoutées, l’hélicoptère Ingenuity a donné signe de vie. Il est pour le moment bien abrité sous le capot de Perseverance. Ingenuity a beau être un petit hélicoptère pesant seulement 2 kg, cela ne l’empêche pas d’être très ambitieux.

Rendu de l'hélicoptère Ingenuity avec le rover Perseverance
Rendu de l’hélicoptère Ingenuity avec le rover Perseverance – Crédit : NASA / JPL-Caltech

En effet, il a pour objectif de réaliser le premier survol de la planète rouge. Sa mission durera 30 jours martiens. Il devra réaliser au cours de celle-ci un total de 5 vols afin de collecter des données télémétriques. Ingenuity est le premier aéronef jamais créé à décoller et à voler dans une atmosphère autre que l’atmosphère terrestre.

Ingenuity se prépare en douceur à effectuer le premier survol de Mars

En attendant, Ingenuity se prépare progressivement au décollage. Il a été mis sous tension pour la première fois le samedi 20 février. Ses six batteries lithium-ions vont être chargées à environ 30 % de leur capacité. L’équipe du Jet Propulsion Laboratory (JPL) en charge de la mission Mars 2020 a prévu de les charger à 35 % de leur capacité d’ici quelques jours.

Ensuite, des sessions de recharge hebdomadaires seront planifiées pour garder l’hélicoptère au chaud sur la surface froide de Mars et ainsi le préparer à son premier vol. D’ailleurs, Ingenuity se charge pour le moment grâce au rover Perseverance. Cependant, il se chargera de manière autonome avec ses panneaux solaires une fois qu’il sera déployé. Comme le JPL l’a précisé, « une fois que Perseverance aura déployé Ingenuity à la surface, l’hélicoptère disposera d’une période d’essai en vol expérimental de 30 jours martiens ». À titre de comparaison, un jour martien équivaut à 24 heures et 37 minutes sur Terre.

Enfin, le JPL a ajouté que : « si Ingenuity survit à ses premières nuits martiennes effrayantes où les températures descendent aussi bas que – 90 °C, l’équipe procédera au premier vol d’un aéronef dans un autre monde. Si Ingenuity réussit à décoller et à planer pendant son premier vol, plus de 90 % des objectifs du projet auront été atteints ». Le but ultime est évidemment de faire atterrir Ingenuity et de lui faire ensuite réussir quatre autres vols supplémentaires avant la fin de la mission. Quant à lui, le rover Perseverance emporte en plus de tous ses instruments scientifiques deux microphones pour enregistrer les sons de la planète Mars.

Source : Space.com