Accueil » Actualité » Plus de malwares sur Mac que sur Windows 10 en 2019

Plus de malwares sur Mac que sur Windows 10 en 2019

Pour la première fois cette année, les détections de malwares sur OSX ont dépassé celles des machines sous Windows. Dans son rapport annuel, Malwarebytes comptabilise deux fois plus de détections sur les machines d’Apple que sur celles de Microsoft.

La société Malwarebytes, célèbre pour ses solutions anti-malware, vient de publier son rapport annuel basé sur les statistiques de détection de ses logiciels. Le millésime 2019 marque une progression significative des menaces qui visent OSX. Par rapport à 2018, la firme a enregistré une augmentation de 400 % des détections de logiciels malveillants sur Mac.

Image 1 : Plus de malwares sur Mac que sur Windows 10 en 2019

Un chiffre qu’il faut néanmoins relativiser puisqu’il se base sur le nombre total de détections. Malwarebytes précise d’ailleurs qu’il doit être mis en corrélation avec une nette augmentation de ses clients sous macOS. Cependant, le nombre de détections par machine confirme cette croissance. En 2018, les Mac ont détecté en moyenne 4,8 logiciels malveillants contre 11 cette année. À titre de comparaison, c’est environ deux fois plus que pour les machines équipées de Microsoft Windows.

Un malware profite du coronavirus pour se répandre

Selon Malwarebytes, ces résultats proviendraient d’une plus grande popularité des machines d’Apple. Pourtant les chiffres donnent un éclairage plus nuancé. Les ventes d’ordinateurs sous OSX ont effectivement progressé, mais il s’agit d’une tendance générale. En termes de part de marché, l’OS d’Apple a reculé face à ses concurrents. On imagine plutôt qu’un manque de vigilance est à l’origine de la situation. Moins exposés aux malwares pendant des années, certains utilisateurs de Mac imaginent être à l’abri, et se passent d’antivirus. Une aubaine pour les créateurs de malwares qui en font logiquement des cibles privilégiées.

Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2019 ?

OSX est principalement la cible d’adwares ou de programmes potentiellement indésirables

N’en déplaise aux détracteurs d’Apple, OSX reste protégé contre les malwares les plus dangereux. Le rapport souligne que « les Mac diffèrent radicalement de Windows en termes de types de menaces…la plupart des menaces Mac, et certainement les plus répandues en 2019, sont des familles de logiciels publicitaires et de programmes potentiellement indésirables ». Malwarebytes précise également que les mesures de sécurité intégrées au système visent essentiellement les programmes qui représentent une menace sérieuse. Elles favorisent ainsi la propagation de logiciels malveillants plus bénins. En attendant qu’Apple corrige ce défaut, les utilisateurs de macOS peuvent éventuellement se tourner vers Google Chrome qui bloque désormais le téléchargement des fichiers jugés dangereux. Il est néanmoins vivement conseillé d’installer un antivirus de confiance, même sur OSX.

Antivirus : désinstallez AVG si vous tenez à votre vie privée

Source : Malwarebytes