Accueil » Actualité » PS5, Xbox Series X : ne les utilisez plus pour le streaming !

PS5, Xbox Series X : ne les utilisez plus pour le streaming !

Nombre de joueurs utilisent leur fidèle console pour lancer Netflix, Disney+ et consorts. Une pratique qui s’avère à terme très énergivore.

PS5
La PS5 © Unsplash

Dès leur lancement, la PS5 et les Xbox Series incluaient déjà les principaux services de SVOD, à l’instar de Netflix, Disney+, YouTube, Amazon Prime Video, etc. Entre deux parties de gaming, certains joueurs n’hésitent ainsi pas à passer par leur console pour lancer un bon film ou le dernier épisode de leur série fétiche. Mais cette pratique est à exclure, d’autant plus dans le contexte actuel où la sobriété énergétique est nécessaire.

D’après un rapport de FlatpanelsHD, le streaming vidéo sur une console de nouvelle génération est très gourmand en énergie. Sur une PlayStation 5, il consomme jusqu’à 25 fois plus d’énergie que sur un Chromecast. Sur une Xbox Series X, il en dépense jusqu’à 18 fois plus.

Dans le détail, la PS5 et la Xbox Series X consomment respectivement jusqu’à 80 W et 57 W lors du streaming vidéo (35 W avec la Xbox One S, 90–95 W avec la PS4). On chute à seulement 3,2 W sur un Chromecast et à 4 W sur une Apple TV

À lire > Consommation PS5 : en jeu ou en mode repos, combien elle vous coûte par an

Des économies et une meilleure retransmission vidéo

Alors que le coût de l’énergie continue de grimper, il peut être intéressant d’investir dans un appareil de streaming si vous n’avez pas déjà de Smart TV ou de box prenant en charge les applications de SVOD. Sur le long terme, cela vous permettra de faire des économies d’énergie (et donc d’alléger votre facture), en particulier si vous êtes un gros consommateur de films et séries.

L’expérience utilisateur sera d’ailleurs bonifiée, ce qui ne gâche rien. Un Chromecast ou une Apple TV 4K offrent généralement des flux de meilleure qualité. À l’inverse, les applications des consoles forcent souvent la sortie vidéo en HDR et ce même même quand le contenu n’est pas pris en charge.

De plus, aucune console de nouvelle génération ne peut adapter son taux de rafraîchissement à la fréquence d’images originelle du contenu streamé. Cela peut provoquer des saccades et nuire à la fluidité de la retransmission. Enfin, rappelons que la PS5 ne prend pas en charge ni le Dolby Vision, ni le Dolby Atmos.

Source : FlatpanelsHD