Accueil » Actualité » Starlink : l’Internet par satellite fonctionne-t-il à 130 km/h ?

Starlink : l’Internet par satellite fonctionne-t-il à 130 km/h ?

En Ukraine, une antenne Starlink a été installée sur une voiture afin de tester l’efficacité du FAI de SpaceX dans un véhicule en mouvement. Les résultats du test sont plutôt probants.

Image 1 : Starlink : l'Internet par satellite fonctionne-t-il à 130 km/h ?
Une antenne Starlink fixée sur une voiture – Crédit : Twitter @FedorovMykhailo

Starlink n’est pas encore officiellement disponible pour les voitures en mouvement. Mais certains prennent de l’avance pour éprouver l’efficacité du service d’Internet par satellite d’Elon Musk. Aux États-Unis, un automobiliste avait été verbalisé l’été dernier pour avoir installé une antenne Starlink sur le capot de sa voiture. Dernièrement, c’est le vice-Premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov qui a publié une vidéo de son équipe affairée à tester le FAI de SpaceX.

L’antenne est installée sur un pneu, faisant office d’amortisseur, sur le toit du véhicule. Ce dernier se déplace ensuite à une vitesse de 130 km/h ce qui n’empêche pas l’antenne de faire le job. « La perte de données est d’environ 7 % », souligne Andriy Nabok, responsable de l’unité haut débit fixe au ministère ukrainien de la Transformation numérique. « Nous pouvons donc affirmer que l’Internet Starlink à haut débit fonctionne avec une stabilité de connexion de 93 % ».

Starlink prêt à prendre la route !

Mais quid des débits de Starlink qui sont pour rappel variables selon la région du globe ? La vitesse de téléchargement médiane est de 102 Mbps lors du trajet en voiture réalisé pour le test. Un score très honorable. Pour rappel, la vitesse médiane en download dépasse invariablement les 100 Mbps dans les pays européens où Starlink est déployé.

Toujours selon l’équipe ukrainienne, la latence s’élève toutefois à 87 ms lorsque le véhicule est en mouvement. Malgré cela, l’équipe ukrainienne a réussi sans problème à visionner des vidéos YouTube dans l’habitacle. Vous pouvez regarder le test en vidéo ci-dessous :

Pour mémoire, SpaceX avait livré des milliers d’antennes Starlink à l’Ukraine à la suite de l’invasion russe. L’entreprise d’astronautique avait également activé la fonction d’itinérance mobile en mars afin que les utilisateurs ukrainiens puissent bénéficier du signal Starlink même en déplacement. Concernant le déploiement de la technologie outre-Atlantique, une bonne nouvelle est tombée début juillet. La Commission fédérale des communications aux États-Unis a autorisé SpaceX à utiliser Starlink sur des véhicules en mouvement.