Accueil » Actualité » Stratolaunch : le plus grand avion du monde bat un record d’altitude

Stratolaunch : le plus grand avion du monde bat un record d’altitude

Le Roc, l’immense avion produit par Stratolaunch, continue ses tests. Vendredi dernier, à l’occasion de son septième vol d’essai, l’appareil a battu son propre record d’altitude…

L’appareil, qui devrait bientôt permettre de placer divers objets en orbite à moindre coût, enchaine les réussites. L’année dernière, le Roc a d’ailleurs effectué son deuxième vol d’essai avec succès.  Le 16 juin dernier, l’immense avion a pu mettre ses instruments à l’épreuve une septième fois. L’engin, qui a volé pendant plus de trois heures, a ainsi pu atteindre une altitude de 27 000 pieds, soit environ 8 200 mètres. Celui-ci s’est donc rapproché de l’altitude de croisière d’un avion de ligne, qui se situe entre 9.200 et 12.200 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Image 1 : Stratolaunch : le plus grand avion du monde bat un record d’altitude
Roc – Crédit ; Stratolaunch

Stratolaunch déclare ainsi : « Le septième vol s’est concentré sur la poursuite des essais techniques de Roc avec l’ajout récent du pylône sur l’aile centrale de l’avion« . Celui-ci doit permettre à l’avion de transporter une fusée supersonique. En effet, le Roc doit décoller normalement, transporter le lanceur à une altitude suffisante, puis le larguer. Ensuite, le moteur de la fusée prend le relai, afin d’atteindre rapidement l’orbite terrestre.

Stratolaunch : les premiers vols opérationnels devraient commencer l’année prochaine

L’une de ces charges utiles est le Talon-A, prototype de véhicule hypersonique de Stratolaunch. L’engin, d’une longueur 8,5 m, est conçu pour voler à Mach 6, soit six fois la vitesse du son. Mais la société de compte pas se limiter à ce dernier. Stratolaunch indique ainsi : « L’entreprise fait également de solides progrès dans l’intégration du système de son premier véhicule d’essai en vol hypersonique, TA-1, et dans la fabrication d’un troisième véhicule, TA-2, le premier véhicule d’essai hypersonique entièrement réutilisable« .

L’entreprise prévoit de prioriser le développement du Talon-A, afin d’effectuer un premier lancement en altitude rapidement. D’après Stratolaunch, les vols opérationnels devraient commencer en 2023. Toutefois, le sixième vol du Roc ne s’est pas passé comme prévu. En effet, l’essai a dû être interrompu prématurément.  Stratolaunch aurait constaté des « résultats inattendus« . La société n’a pas encore précisé la nature de ces derniers.

À lire aussi > Jusque dans l’Espace, la Russie coupe les ponts avec l’Occident
À lire aussi > Star Wars : l’hyperespace ne devrait pas ressembler à une traînée d’étoiles

Source : space.com