Accueil » Actualité » Tesla rappelle 321 000 Model 3 et Model Y pour un problème logiciel de feux arrière

Tesla rappelle 321 000 Model 3 et Model Y pour un problème logiciel de feux arrière

Tesla rappelle plus de 321 000 véhicules électriques, en particulier des Model 3 et Model Y. Les voitures concernées ont un problème logiciel de feux arrière. Ils ne s’allument pas correctement et augmentent le risque de collision.

C’est le 3e rappel en moins d’un mois et le 19e cette année. Le constructeur automobile dirigé par Elon Musk a décidé de rappeler 321 000 véhicules électriques. Plus précisément, les voitures concernées sont des Model 3 et des Model Y. La berline et le SUV ont un problème logiciel de feux arrière qui ne s’allument pas correctement.

Des voitures Tesla
Des voitures Tesla © Aditya Chinchure / Unsplash

Aucun accident n’a été lié à ce problème pour le moment. Il n’a aucun rapport avec l’accident spectaculaire survenu en Chine où une Model Y hors de contrôle a fait 2 morts et 3 blessés. Néanmoins, avoir des feux arrière qui ne s’allument pas correctement augmente tout de même les risques de collision. Les clignotants, les feux de freinage et les feux de recul ne sont pas concernés.

À lire aussi > Pour vendre une maison, cette agence immobilière offre une… Tesla

L’allumage intermittent des feux arrière des Tesla Model 3 et Model Y va être corrigé par une mise à jour

Dans un dossier déposé auprès de la National Highway Traffic Safety Administration (l’agence américaine de la sécurité routière), Tesla explique que le rappel concerne des Model 3 de 2023 et des Model Y de 2020 à 2023. La berline et le SUV de 2023 sont les nouveaux modèles récemment sortis. D’ailleurs, Tesla a rappelé le mois dernier 5 000 Cyberquad pour enfants à cause d’un incident impliquant une femme de 36 ans.

Avec ce problème logiciel, les feux arrière d’un ou des deux côtés du véhicule peuvent « s’allumer par intermittence ». En fait, le problème peut « provoquer de fausses détections de défauts pendant le processus de réveil du véhicule ». Tesla n’a reçu aucun rapport d’incidents causés par ce problème. L’agence américaine de la sécurité routière a tout de même tenu à préciser que le problème pourrait « augmenter le risque de collision », surtout dans l’obscurité.

Enfin, Tesla va corriger le problème via une mise à jour logicielle gratuite à distance aussi appelée OTA (over-the-air). Une notification s’affichera sur l’écran tactile central des voitures Model 3 et Model Y pour proposer l’installation de la mise à jour.

Source : The Verge