Accueil » Test » Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes

Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes

Plus grand que l’iPhone 13 Mini, moins sophistiqué que les iPhone 13 Pro et Pro Max, l’iPhone 13 constitue un excellent compromis entre ces modèles, grâce à un prix contenu et de bonnes performances dans tous les domaines : jeux, photos, autonomie et affichage !

Image 2 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
8/10

Apple iPhone 13

909€ > Darty
On aime
  • Hautes performances du processeur A15 Bionic
  • Capteur photo principal de plus grande taille que sur l'iPhone 12
  • Luminosité de l'écran améliorée
  • Bonne autonomie (batterie de 3240 mAh)
  • Capteur photo principal avec stabilisation optique
  • Colorimétrie parfaite de l'affichage
  • Mode vidéo Cinématique
  • Haut-parleurs stéréo
  • Bonne qualité du zoom numérique
  • Excellente qualité des photo, de jour comme de nuit
  • Recharge sans fil Qi ou MagSafe
  • Capacité de stockage minimale doublée par rapport à l'iPhone 12
On n’aime pas
  • Recharge pas si rapide (20 Watts)
  • Capteur grand angle un peu trop sombre
  • Fréquence d'affichage de 60 Hz seulement
  • Pas d'adaptateur secteur ou de coque de protection
  • Pas de zoom optique
Verdict :

Petit à petit, Apple fait évoluer son iPhone dans la bonne direction. Ainsi, outre un processeur A15 Bionic toujours plus performant, la cuvée 2021 permet de réaliser de superbes photos, en intérieur ou en extérieur, dans la journée ou en soirée. Même le zoom numérique, limité à un facteur de grossissement de 5x, s’avère performant. D’autre part, l’écran OLED de 6,1 pouces délivre un affichage de tout premier ordre, même s’il est toujours limité au mode 60 Hz. Enfin, l’ensemble peut fonctionner plus longtemps que son prédécesseur, grâce à une batterie de plus grande capacité.

Comme l’année dernière, Apple vient de dévoiler quatre nouveaux iPhone, qui constituent la treizième génération de smartphones à la pomme. Celle-ci propose donc aux utilisateurs un nouvel iPhone Mini (au format 5,4 pouces), deux iPhone Pro (Pro et Pro Max) et donc cet iPhone 13 « normal », probablement celui qui devrait être adopté par le plus grand nombre, grâce à un excellent rapport performances/prix.

Bien sur, l’iPhone 13 est compatible 5G. Il est disponible avec 128 Go, 256 Go ou 512 Go d’espace de stockage, à des prix respectifs de 909 €, 1029 € et 1259 €. On note donc que le premier modèle est proposé au même prix que l’iPhone 12. Toutefois, outre les différentes évolutions techniques, que nous allons passer en revue, l’iPhone 13 se distingue par sa capacité de stockage, deux fois plus grande (128 Go au lieu de 64 Go).

A lire aussi > Android, iOS : quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2021 ?

L’iPhone 13 est disponible en cinq couleurs : rose, bleu, rouge, noir et blanc. Il est fourni sans coque de protection, ni d’adaptateur secteur, ce qui est plutôt regrettable. Dans la boîte, on ne trouve qu’un câble USB C vers Lightning et des écouteurs filaires.

Image 3 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13 Product Red – iPhone 13 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Design : quelques subtils changements

L’iPhone 13 ressemble beaucoup à l’iPhone 12, comme on pouvait s’y attendre. Toutefois, quelques changements ont tout de même été réalisés. Le premier, le plus visible, concerne l’encoche frontale située à l’avant du smartphone. En effet, celle-ci se fait désormais plus discrète puisque ses dimensions ont été légèrement réduites (de 20 % d’après Apple). Rappelons que cet emplacement abrite le capteur photo frontal (appelé caméra TrueDepth), qui est utilisé par la fonction Face ID (déverrouillage du smartphone par reconnaissance du visage de l’utilisateur), ainsi que le second haut-parleur. Au dos du smartphone, on remarque aussi immédiatement que la disposition des deux capteurs photo a changé. En effet, ces derniers ne sont plus superposés, mais placés en diagonale.

Image 4 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
Apple a changé la disposition des capteurs sur l’iPhone 13 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Le format de l’iPhone 13 est quasiment identique à celui de son prédécesseur. Ainsi, le smartphone mesure 14,6 x 7,1 x 0,77 cm, pour un poids de 174 grammes, contre 14,6 x 7,1 x 0,74 cm pour 164 grammes pour l’iPhone 12. Les deux faces sont réalisées en verre et sont réunies par un cerclage en aluminium, avec des bords plats. A l’avant, un revêtement spécial, appelé Ceramic Shield, est chargé de protéger l’écran des chocs et des rayures. Si le design général est des plus séduisants, on peut toutefois regretter que le dos du smartphone retienne plutôt bien les traces de doigts, à l’heure où les constructeurs de smartphone Android utilisent de plus en plus souvent des revêtements mates et légèrement granuleux afin de rendre leur appareils moins salissants.

Image 5 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
La taille de l’encoche a été réduite sur l’iPhone 13 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Pour le reste, la disposition des différents éléments sur le boîtier de l’iPhone 13 s’avère des plus classiques. Ainsi, on trouve le connecteur Lightning sur la tranche du bas, à côté du premier haut-parleur et du micro, alors que les touches de réglages du son et de passage en mode Silencieux se trouvent sur le côté gauche. Le tout est complété par la touche de démarrage, à droite. Et, bien sur, la « vétuste » prise casque est toujours absente.

Enfin, l’iPhone 13 est certifié IP68, comme le précédent modèle. C’est le gage d’une étanchéité totale à la poussière et à l’eau (le smartphone peut être immergé à plus d’un mètre pendant une heure au maximum).

Un affichage toujours plus lumineux, et toujours en 60 Hz

Avec son écran OLED de 6,1 pouces, l’iPhone 13 n’évolue pas par rapport à l’iPhone 12. L’affichage est certifié HDR10 et Dolby Vision et les images sont affichées avec une définition de 2532 x 1170 pixels, dans un format 19,5:9. Cette dernière est donc très légèrement plus fine que le mode Full HD traditionnel (1920 x 1080 pixels) ou Full HD+ des smartphones Android au format 20:9 (2400 x 1080 pixels). Le constructeur annonce une luminosité maximale de 800 nits en mode standard (supérieure aux 625 nits de l’iPhone 12) et de 1200 nits en mode HDR.

Image 6 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
L’écran de l’iPhone 13 est plus lumineux que celui de l’iPhone 12 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Pour ce qui est des performances de l’écran, il n’y a pas grand chose à dire : la qualité d’affichage est irréprochable ! Les réglages de base de l’écran suffisent amplement puisqu’ils permettent d’obtenir des images de grande qualité, qui devraient satisfaire la grande majorité des utilisateurs.

Image 7 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
Test de l’écran de l’iPhone 13 via la sonde X-Rite i1Display Pro Plus – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Ainsi, les mesures réalisées à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus ont mis en évidence une luminosité maximale de 453 nits, très proche de la moyenne des smartphones sous Android, qui est d’environ 500 nits. De plus, le Delta E moyen s’avère extrêmement bas, ce qui traduit une parfaite fidélité des couleurs. Celui-ci a été mesuré à seulement 1, ce qui est très nettement sous la barre (Delta E moyen de 3) à partir de laquelle la différence entre les couleurs affichées et les valeurs théoriques idéales n’est plus visible. Ce résultat se classe parmi les meilleurs jamais observés. La température moyenne des couleurs, quant à elle, a été mesurée à 6425 K. C’est encore une fois un excellent résultat, puisqu’il frôle les 6500 K qui symbolise des teintes parfaitement neutres (qui ne tirent ni vers le bleu ni vers le jaune).

Enfin, pour ce qui est de la fréquence d’affichage, Apple joue la sécurité et ne permet d’aller au-delà du mode 60 Hz traditionnel, ce qui permet de maximiser l’autonomie. Pour bénéficier du mode 120 Hz, il faut se tourner vers les deux nouveaux iPhone Pro.

Image 8 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
Prise microscopique de l’écran de l’iPhone 13 avec l’Oppo Find X3 Pro – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Un sans faute pour les performances

Qui dit nouvel iPhone, dit aussi nouveau processeur ! Cette année, c’est donc au tour de la nouvelle puce Apple A15 Bionic de prendre la place du A14 Bionic de l’iPhone 12. Comme son prédécesseur, le composant embarque six cœurs physiques. Les deux plus rapides sont cadencés à 3,22 GHz (contre 3,1 GHz pour ceux de la puce A14 Bionic). Le processeur A15 Bionic intègre également une puce graphique (GPU) à 4 cœurs (le 5ème cœur de la puce graphique n’est active que dans les iPhone 13 Pro / Pro Max). Le processeur est complété par 4 Go de mémoire (encore une fois, seuls les iPhone 13 Pro et Pro Max embarquent 6 Go de mémoire).

A lire > Test de l’iPhone 13 Pro : sans doute le meilleur iPhone de 2021

Image 9 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13 – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide – Crédits : Edouard le Ricque / Tom’s Guide

Ainsi armé, l’iPhone 13 s’avère nettement plus performant que son prédécesseur. Cela se voit à l’aide des différentes applications de bench, comme 3D Mark, AnTuTu ou encore GFXBench. Bien sur, cela se vérifie aussi en pratique puisque les jeux les plus complexes de l’App Store tournent parfaitement, à l’image de Genshing Impact, dont les animations sont extrêmement fluides (60 images par seconde) en toutes circonstances, malgré une exigence graphique très élevée.

Image 10 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12 vs. iPhone 13 sur 3DMark – Crédits : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

Bon point, la chaleur est plutôt bien dissipée par l’armature en aluminium et la température de l’iPhone 13 demeure donc limitée. D’autre part, après de longues séances de jeu, les performances du processeur ne s’effondrent pas. Nous avons pu vérifier qu’elles ne baissent plutôt que d’environ 30 %, ce qui s’avère positif.

Image 11 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12 vs. iPhone 13 sur AnTuTu – Crédits : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

L’iPhone 13 du côté de l’audio

Pour ce qui est du son, les deux haut-parleurs restituent les bandes son des films et la musique en stéréo. Sans être aussi bonne qu’avec un smartphone équipé de deux haut-parleurs frontaux (lire notre test du Sony Xperia 1 III), la qualité audio s’avère satisfaisante et permet de se passer de casque de temps à autre. Autre bon point, l’iPhone 13 intègre pas moins de trois micros, dont un placé parmi les capteurs photo. Ils permettent de capturer un son stéréo de qualité dans les séquences vidéo.

Signalons enfin que l’iPhone est fourni avec les écouteurs filaires EarPods. Ces deniers sont plutôt basiques et délivrent un son de qualité moyenne. Dommage, ils sont incompatibles avec la technologie Spatial Audio, introduite par iOS 15 et qui permet de profiter de sa musique ou de regarder des films en mode Dolby Atmos. Rappelons que cette technologie permet de bénéficier d’un environnement audio Surround en trois dimensions, qui contribue à une immersion parfaite dans l’action. Il faudra donc se procurer un casque compatible pour en profiter…

Apple mise sur un plus gros capteur plutôt que sur un zoom optique

De prime abord il serait possible de penser que l’iPhone 13 embarque le même système photo que l’iPhone 12, au-delà du positionnement en diagonale des caméras qui a fait beaucoup parler. En effet, nous retrouvons deux modules photos armés chacun d’un capteur de 12 mégapixels : le premier est un grand-angle équivalent à un 26 mm argentique et le second un ultra grand-angle correspondant quant à lui à un 13 mm argentique. Des chiffres identiques donc à la précédente génération d’iPhone.

Image 12 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13 – Crédits : Édouard le Ricque / Tom’s Guide

Pourtant, Apple promet une expérience photo encore plus aboutie. Pour cela, bien entendu la marque à la Pomme a amélioré les algorithmes boostés par l’intervention de l’Intelligence artificielle. Ils profitent de la plus grande puissance de la plateforme A15 Bionic qui intègre aussi un Neural Engine (la puce dédiée à l’IA) plus performant ainsi qu’un nouveau ISP (le processeur d’image qui traite les photos). Mais ce n’est pas tout. En effet, si le capteur du grand-angle affiche toujours 12 mégapixels, il est différent de celui de l’iPhone 12. Il propose ainsi des photosites plus gros, 1,7 µm contre 1,4 µm, qui devraient apporter un meilleur comportement en basse luminosité notamment, mais aussi permettre une plus grande vitesse d’obturation. Il s’agit a priori du même composant que l’iPhone 12 Pro Max. L’iPhone 13 reprend aussi de ce dernier son système de stabilisation unique.

L’ultra grand-angle demeure cependant identique entre les deux générations. Il n’y a pas de stabilisation et la mise au point est fixe. Les améliorations ne viendront donc pas de la caméra proprement dite.

Photo grand-angle en journée

Dans des conditions idéales de prise de vues, les différences entre les deux générations de smartphone Apple demeurent plutôt ténues. Pourtant, en y regardant de plus près… parfois même de très près, elles sont perceptibles. Les couleurs de l’iPhone 13 semblent tout d’abord légèrement plus chaudes, mais le rendu demeure très naturel. Un bel équilibre a été trouvé. L’exposition est encore mieux contrôlée. Elle frôle ici la perfection alors que d’aucuns pourraient trouver la photo prise avec l’iPhone 12 un petit peu surexposée. La netteté progresse aussi sur les bordures de l’image, ce qui associé à des microcontrastes très bien gérés, apporte des détails supplémentaires.

Image 13 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 14 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Nous avons aussi testé le zoom numérique, en nous contentant d’un grossissement x2, au-delà la dégradation est très présente, de manière tout à fait logique. Force est de constater qu’Apple a très bien travaillé et que la photo de l’iPhone 13 est alors bien meilleure. Les couleurs sont plus séduisantes et le niveau de détails largement supérieur. La netteté progresse aussi.

Photo ultra grand-angle en journée

Là aussi, l’iPhone 13 ne creuse pas un écart considérable avec son prédécesseur, mais apporte des améliorations subtiles. Il faut dire que là capteur et optique sont identiques entre les deux générations. Nous retrouvons une colorimétrie légèrement plus chaude. Cela se voit par exemple dans la couleur des graviers sur le petit chemin. Elle est plus proche de la perception faite de nos yeux. La différence la plus remarquable réside à notre sens dans le rendu du ciel. Son bleu est accentué, dans les limites du raisonnable cependant, par l’iPhone 12. Le piqué est correct pour peu que l’on ne cherche pas à regarder de plus près certaines zones de la photo en les grossissant sur un ordinateur.

Image 15 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 16 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Photo grand-angle de nuit

Théoriquement, les photos de nuit devraient être meilleures en raison de l’utilisateur d’un capteur doté de plus gros photosites, capable donc d’emmagasiner davantage de lumière. Nous retrouvons bien entendu le mode Nuit des iPhone qui se déclenche automatiquement, mais qu’il est possible d’ajuster. Cela joue sur la durée de l’exposition.

Sur notre première photo, la différence est plutôt flagrante. La balance des blancs de l’iPhone 13 est beaucoup précise et le rendu chromatique est indéniablement plus naturel. L’image est plus détaillée et la lumière mieux gérée. Le flare est logiquement encore là, mais il est moins marqué que sur l’iPhone 12. Le ciel est traité de manière différente : celui sur le cliché de l’iPhone 13 est à nos yeux plus proche de la réalité. Autre plus, la netteté progresse sensiblement. Nous avons voulu reprendre la même photo, mais en désactivant le mode nuit. L’iPhone 13 s’en sort très bien. La photo est très juste.

Image 17 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 18 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

La différence semble moins importante entre les deux générations de smartphone sur notre seconde scène. Pourtant, l’iPhone 13 se montre devant. Tout d’abord, ses couleurs sont légèrement moins chaudes et se rapprochent davantage de notre perception. La balance des blancs est exemplaire. L’éclairage artificiel est ainsi mieux géré. L’iPhone 12 ne démérite vraiment pas cependant. Il vise plus à aller dénicher des détails que notre œil a du mal à voir. Regardez par exemple l’antenne TV sur la bâtisse au centre de la photo. Elle apparaît sur le cliché de l’iPhone 12 et beaucoup moins avec l’iPhone 13.

Image 19 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 20 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Photo ultra grand-angle de nuit

De retour sur notre première scène nocturne, le constat est identique à celui fait avec le grand-angle. L’ultra grand-angle de l’iPhone 13 est un ton au-dessus de celui de l’iPhone 12. L’exposition est plus précise et le piqué plus important. Les couleurs affichent un plus grand naturel. Remarquez une nouvelle fois le rendu du ciel. En revanche, les deux iPhone ont du mal à conserver leur netteté sur les bordures de l’image.

Image 21 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 22 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Notre seconde scène nocturne vient niveler les différences entre nos deux protagonistes. Les deux smartphones ont des difficultés de netteté sur les franges tandis que le bruit numérique est assez présent. Le cliché de l’iPhone 13 offre cependant une dynamique un peu supérieure.

Image 23 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 24 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Selfie

Image 25 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 26 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13
Image 27 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 12
Image 28 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes
iPhone 13

Signalons enfin que le capteur frontal permet de réaliser des selfies de bonne qualité, de jour comme de nuit, avec ou sans effet Bokeh (flou appliqué à l’arrière plan). Pratique, l’intensité de ce dernier peut être modifiée après la prise de vue.

Vidéo

Les séquences vidéo, pour leur part, peuvent être capturées en 4K avec 60 images par seconde. Et les résultats s’avèrent très convaincants. On a la possibilité d’utiliser un mode accéléré ou de filmer en ralenti, en Full HD, avec 120 ou 240 images par seconde. Nous avons particulièrement apprécié le mode vidéo Cinématique, qui permet de modifier la focale tout en filmant, afin – par exemple – de faire le point sur une personne ou un objet, puis sur un autre en cliquant dessus à l’écran, avant – pourquoi pas – de refaire le point sur le premier sujet. Les transitions s’effectuent alors tout en douceur.

Un bond en avant pour l’autonomie !

L’année dernière, les tests de l’iPhone 12 avaient mis en évidence une autonomie pour le moins faiblarde. C’est pourquoi Apple a annoncé que des efforts particuliers ont été réalisés dans ce domaine pour son iPhone 13, afin d’offrir une autonomie accrue de 2 heures et demie. Pour arriver à ce résultat, le constructeur a boosté la capacité de la batterie à 3240 mAh (contre 2815 mAh pour le précédent iPhone et – rappelons le – 3110 mAh pour l’iPhone 11). Cela constitue donc une hausse de 15 % de la capacité, ce qui n’est pas négligeable.

Et la répercussion de ce changement sur l’autonomie est visible ! En effet, alors que l’iPhone 12 pouvait fonctionner une journée mais guère plus, l’iPhone 13 peut tenir plus d’une journée et demie. Bien sur, si vous êtes amateurs de streaming vidéo, la batterie s’épuisera un peu plus rapidement. Le smartphone fonctionnera tout de même un peu plus d’une journée. En revanche, si vous jouez très régulièrement, il ne faudra pas compter sur plus de quelques heures de fonctionnement (entre 3 et 5 heures selon la complexité du jeu et les paramètres d’affichage).

Image 29 : Test iPhone 13 : des améliorations subtiles, mais convaincantes

En revanche, la batterie de l’iPhone 13 se recharge à la même vitesse que son prédécesseur. En effet, Apple annonce que son nouveau smartphone peut se recharger à hauteur de 50 % en 20 minutes, avec un adaptateur secteur de 20 Watts, ce qui n’est pas exceptionnel ! En pratique, cela se vérifie bel et bien, et il faut une heure et demie pour atteindre à nouveau une pleine charge.

Rappelons que le bloc mural n’est plus fourni et qu’il faudra donc soit se brancher au port USB d’un ordinateur, soit utiliser l’adaptateur de votre précédent iPhone/iPad, soit utiliser un adaptateur secteur de 20 Watts d’une autre marque (au risque de ne pas bénéficier d’une recharge optimale), soit en acheter un neuf (25 euros). Cette dernière option est la plus intéressante car la vitesse de recharge chute drastiquement lorsque le chargeur Apple n’est pas utilisé. Nous avons constaté en effet qu’il fallait alors 30 minutes pour regagner 40 % de la charge maximale, puis une heure pour arriver à 72 %, pour enfin arriver à 100 % après plus de deux heures de charge (125 minutes précisément !).

Enfin, concernant les possibilités de recharge sans fil, la situation n’a pas évolué depuis l’iPhone 12, puisqu’il est toujours possible d’exploiter les technologies MagSafe en 15 Watts ou Qi en 7,5 Watts.