Accueil » Test » Test du ROG Zephyrus Duo 15 : le notebook gaming dual-screen d’Asus en a sous le capot

Test du ROG Zephyrus Duo 15 : le notebook gaming dual-screen d’Asus en a sous le capot

L’an dernier, Asus mettait sur le marché son ZenBook Duo, un ordinateur portable équipé d’un écran secondaire, pour le plus grand bonheur des créatifs. Avec le ROG Zephyrus Duo 15, le ScreenPad Plus s’attaque désormais au marché gaming.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
7/10

Asus ROG Zephyrus Duo 15 (GX550)

3999.99 € > Fnac
On aime
  • Les performances
  • Le design
  • L'autonomie
  • Le travail d'intégration de l'écran secondaire
  • L'écran 300 Hz certifié Pantone
  • La recharge USB-C Power Delivery
On n’aime pas
  • Les températures
  • Pas de webcam ni de lecteur de cartes mémoires
  • L'instabilité en mode Turbo
  • Les boutons physiques du pavé tactile qui deviennent parfois inopérants
  • Le prix
Verdict :

Avec son écran secondaire ScreenPad Plus, le ROG Zephyrus Duo 15 fait un peu figure d’extra-terrestre sur le marché des notebook gaming. Offrant d’excellentes performances en jeu grâce à l’intégration de composants puissants, il bénéficie d’un écran principal de qualité, très bien calibré d’usine et capable d’atteindre une fréquence de rafraichissement de 300 Hz. Autant dire que ce Zephyrus ne décevra pas en jeu. Quelques petits défauts viennent tout de même ternir un peu le tableau : les températures de fonctionnement sont très élevées (à tel point que le haut du clavier peut devenir brulant), les boutons physiques du pavé tactile cessent parfois de fonctionner sans raison et le mode Turbo n’est pas très stable, provocant quelques BSOD en jeu. Côté design, l’ensemble est globalement très convaincant, mais ici aussi quelques bizarreries subsistent : il est par exemple impossible de voir les LEDs de fonctionnement du support de stockage, « Caps Lock » ou Power lorsque le notebook est ouvert, à cause du ScreenPad Plus relevé. Ces petits défauts sur une vitrine technologique à 4000 euros pourront faire grincer des dents, même si dans l’absolu le ROG Zephyrus Duo 15 d’Asus reste une bonne machine…

plus
ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Impossible de passer à côté : le ScreenPad Plus de l’Asus ROG Zephyrus Duo 15 est l’une des premières caractéristiques que l’on découvre en ouvrant cet ordinateur portable. Le constructeur a en effet intégré à ce notebook gaming le même écran secondaire que l’on trouve déjà sur le ZenBook Duo lancé l’an dernier. Mais si le ScreenPad Plus est fixe au dessus du clavier sur le ZenBook Duo, Asus a été obligé d’utiliser un système de charnières sur celui du ROG Zephyrus Duo, dissipation thermique plus importante oblige.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Comparatifs et tests des meilleurs PC portables 2020 par marque

On comprend mieux ce besoin important de refroidissement en lisant la fiche technique de ce Zephyrus : les composants intégrés sont plutôt puissants (un processeur Core i7-10875H, 32 Go de mémoire DDR4-3200, deux SSD Samsung NVMe 1.3 en PCIe 3.0 de 512 Go montés en RAID et une GeForce RTX 2070 Super Max-Q avec 8 Go de mémoire GDDR6). Mais ce notebook est également équipé d’un écran de 15 pouces certifié Pantone, avec une dalle Full HD bénéficiant d’une vitesse de rafraichissement de 300 Hz. Si vous en doutiez encore, il est désormais certain que ce notebook s’adresse en priorité aux joueurs.

Un design sobre, peu de place pour le clavier et le pavé tactile

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Avec ses dimensions de 360 x 268 x 20 mm, l’Asus ROG Zephyrus Duo 15 est plutôt compact et fin pour un notebook gaming. Son poids (2,4 kg sur la balance) ne le place pas parmi les notebooks les plus légers du marché, mais la présence de composants puissants, nécessitant un système de refroidissement adapté, et d’un écran secondaire justifient largement ce léger embonpoint. Son design est propre et agréable, sobre et sans fioritures, si ce n’est le (discret) logo ROG à l’arrière de l’écran.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

La présence de l’écran secondaire a forcé Asus à placer le clavier et le pavé tactile (qui fait également office de pavé numérique) côte à côte, ce qui pourra gêner certains, en particulier les gauchers. Hélas, il est difficile d’imaginer un placement différent de ces éléments tant la place disponible est réduite. Le clavier chiclet est composé de touches rétro-éclairées individuellement, avec une distance d’activation de 1,4 mm. Il est bien entendu de type n-key rollover, les joueurs apprécieront.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Deux écrans, deux possibilités : Full HD à 300 Hz ou Ultra HD à 60 Hz

Le ROG Zephyrus Duo est proposé en deux versions concernant l’écran principal de 15,6 pouces : Ultra HD avec une dalle IPS à 60 Hz, ou Full HD avec une dalle IPS à 300 Hz et un temps de réponse de 3 ms. C’est cette seconde version que nous avons testé, avec une dalle fabriquée par AUO (AUOBC8C / B156HAN12.0) . Dans les deux cas, l’écran bénéficie d’un traitement anti-reflets, d’une certification Pantone et d’une compatibilité G-Sync.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Concernant l’écran principal, nous avons mesuré grâce à notre sonde Datacolor Spyder 5 Elite un gamut couvrant 98% de l’espace colorimétrique sRVB, une luminosité maximale de 277 cd/m² et un taux de contraste de 1080:1. Le point blanc est mesuré à 7900K (peut-être un peu trop chaud) et le Delta-E moyen n’est que de 0.95. Autant dire que l’écran est très bien calibré d’usine.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

L’écran tactile secondaire, d’une diagonale de 14,1 pouces, affiche quant à lui une définition de 3840 x 1100 pixels. Son revêtement mat tranche avec le côté brillant de la dalle principale. Notre sonde rapporte un gamut couvrant 99% de l’espace sRVB et 81% de l’espace AdobeRVB. La luminosité maximale atteint 336 cd/m², pour un taux de contraste de 740:1. Le point blanc est mesuré à 6600K, et le Delta-E moyen n’est que de 1.26, une très bonne valeur prouvant que l’écran secondaire a lui aussi bénéficié d’un très bon calibrage d’usine.

Un châssis bien étudié et un système de refroidissement unique

Le châssis du ROG Zephyrus Duo 15 est en alliage d’aluminium-magnésium, lui conférant une certaine robustesse sans trop l’alourdir non plus. De nombreuses grilles de ventilation sont présentes sous le châssis, afin d’optimiser la circulation d’air et donc la dissipation thermique. Deux aérations sont également présentes sous l’écran secondaire, protégées par des grilles.

Image 1 : Test du ROG Zephyrus Duo 15 : le notebook gaming dual-screen d'Asus en a sous le capot
La carte mère du ROG Zephyrus Duo 15 en version RTX 2080 – Crédit : Asus

La carte mère est extrêmement dense et bien conçue. Le processeur, le GPU (et sa VRAM) et 16 Go de mémoire DDR4 sont soudés à celle-ci, de même que le contrôleur WiFi 6. Un slot So-DIMM permet d’ajouter de la mémoire (jusqu’à 32 Go au maximum), et deux slots M.2 accueille le ou les supports de stockage.

Image 2 : Test du ROG Zephyrus Duo 15 : le notebook gaming dual-screen d'Asus en a sous le capot
Crédit : Asus

Asus a opté pour un système unique de refroidissement. Le GPU, le processeur, la mémoire graphique ainsi que les VRM sont refroidit par un seul et unique système, deux ventilateurs ultra-plats se chargeant d’évacuer la chaleur hors du notebook, par l’arrière et les côtés. L’efficacité de ce système de refroidissement est toutefois mise à rude épreuve, en particulier si l’on active le mode Turbo. On vous conseillera donc, en pratique, de se contenter du mode Performances, comme nous le verrons plus loin.

Connectique, audio et réseau

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

Toute la connectique indispensable est disponible sur ce ROG Zephyrus Duo 15. On trouve ainsi deux ports USB 3.2 Gen1 (Type-A), un port USB 3.2 Gen 2 (Type-A) et un port USB 3.2 Gen2 Type-C, également compatible DisplayPort 1.4 et Power Delivery 3.0. Notons au passage que ce dernier accepte jusqu’à 65 watts, contre 240W pour l’adaptateur secteur classique.

ASUS ROG Zephyrus Duo 15
Crédit : GalaxieMedia / Yannick Guerrini

A gauche se trouvent les deux connecteurs audio (combo micro-casque et entrée micro), ainsi que le connecteur d’alimentation. Une sortie HDMI 2.0b et un port Ethernet Gigabit complètent le tout. Côté contrôleurs, outre l’Ethernet Gigabit géré par une puce Realtek, ce notebook bénéficie du Bluetooth 5.0 et du WiFi 6 (Intel AX201). La partie audio est confiée à deux haut-parleurs de 4 watts.

Des performances de haute volée

Comme tout bon notebook gaming qui se respecte, on en attend un certain niveau de performances, surtout quand sa fiche technique dévoile des composants à faire pâlir un ordinateur de bureau. Le Zephyrus Duo 15 est livré avec le logiciel Armoury Crate d’Asus, ce dernier permettant entre autres de définir différents niveaux de performances (Silencieux, Performances et Turbo), en plus du mode classique de gestion de l’énergie de Windows. En pratique, ces réglages jouent sur les limites de consommation d’énergie du processeur (PL1 et PL2) et sur les fréquences du GPU et de la VRAM, afin de moduler la consommation d’énergie, et donc les nuisances sonores et les performances.

ModeSilencieuxNormalPerformancesTurbo
CPU PL145 W55 W70 W90 W
CPU PL270 W90 W135 W135 W
GPU (Base)930 MHz930 MHz930 MHz1030 MHz
GPU (Boost)1155 MHz1155 MHz1155 MHz1255 MHz
VRAM1375 MHz1375 MHz1375 MHz1405 MHz

Test : Alienware m15, nos remarques sur l’importance du cTDP du processeur

Performances bureautiques : PCMark 10 (Score global)

PCMark 10 offre une vision d'ensemble des performances du notebook dans des tâches bureautiques. Ce benchmark fait principalement appel au processeur, mais le GPU est également mis à profit lors des tests OpenCL. Avec son i7-10875H et sa RTX 2070 Super Max-Q, le Zephyrus Pro Duo se place derrière l'Alienware m15 R2, mais devant le ROG Zephyrus G14 et son Ryzen R9 4900HS. Il est surtout plus rapide que l'Alienware m17, pourtant équipé d'une RTX 2080 Max-Q. Dans tous les cas, les performances de ce notebook seront largement suffisantes pour n'importe quelle tâche bureautique.

Performances 3D : 3DMark Time Spy

3D Mark Time Spy permet de découvrir les performances 3D d'une configuration, et ici aussi le ROG Zephyrus Duo 15 tire son épingle du jeu. Si le mode Performances n'apporte rien en pratique, ce notebook se place déjà dans le peloton de tête des configurations équivalentes avec le mode par défaut de gestion de l'énergie. Il est ainsi devant le P75 Creator 9SF ou l'Aero 15 OLED de Gigabyte.

Certains modèles équipés d'une carte graphique plus rapide, tels que le GS66 Stealth 10SGS de MSI ou l'Asus ROG Zephyrus S GX701GX, sont même dépassés par le Zephyrus Duo 15 une fois son mode Turbo activé ! Seul problème, les nuisances sonores s'envolent dans ce mode, ce qui n'empêche pourtant pas la température du châssis d'augmenter, elle aussi. Nous avons ainsi mesuré près de 50°C au niveau de la partie supérieure du clavier lors de nos tests !

Performances 3D : 3DMark Port Royal

(Le benchmark Port Royal de 3DMark permet de mesurer les performances en ray-tracing. Sans surprise, la RTX 2070 Max-Q du ROG Zephyrus Duo 15 se place entre une RTX 2060 et une RTX 2080. Mais le mode Turbo apporte un gain de performances plutôt impressionnant, permettant à ce notebook de venir jouer sur les platebandes de modèles équipés d'une RTX 2080 Super Max-Q, tel que le GS66 Stealth de MSI !

Performances en jeux (Full HD)

Nous avons utilisé pour ce test quatre jeux DirectX 12 et un jeu DirectX 11, testés en 1080p avec les réglages les plus élevés possibles. Nous avons toutefois désactivé les fonctionnalités propres à l’un ou l’autre des constructeurs de GPU du marché, tel que le HBAO+, afin d’éviter tout favoritisme. Le Vsync et, le cas échéant, la limitation d’IPS ont bien entendu eux aussi été désactivés.

Jeu Réglages
Ashes of the Singularity: EscalationExtreme, test GPU
Tom Clancy’s The DivisionUltra
Far Cry 5Ultra, Flou off
Rise of the Tomb RaiderVery High, SMAA, HBAO+ off
Civilization VIUltra/Ultra, MSAA 8x, test GPU

Le ROG Zephyrus Duo 15 affiche des performances similaires en jeu en mode normal ou en mode Performances. Il arrive en tête des modèles équipés d'une configuration équivalente. Selon les jeux, le mode Performances se montrera même parfois un peu moins rapide que le mode classique de gestion de l'énergie de Windows.

L'activation du mode Turbo permet un véritable bond en terme de performances : le Zephyrus Duo 15 parvient alors à se hisser au niveau du Zephyrus S GX701GX et de sa RTX 2080, voire au niveau du MSI GS66 Stealth 10SGS équipé d'une RTX 2080 Super Max-Q ! Nous avons toutefois rencontré quelques BSOD dans ce mode, preuve que le système de refroidissement est poussé à ses limites et que la plateforme devient instable. Dans l'absolu, sans même tenir compte du mode Turbo, le ROG Zephyrus Duo 15 affiche d'excellentes performances en jeu.

Une autonomie correcte

Terminons par l'autonomie de ce Zephyrus Duo 15, équipé d'une batterie de 90Wh. Elle atteint 3h19 dans le test Batterie de PCMark 10, mais uniquement avec l'écran principal utilisé et une luminosité réglée à 200 cd/m², le tout avec le réglage "silencieux" de gestion de l'énergie. Dans les mêmes conditions mais avec le second écran actif, l'autonomie diminue à 2h57. Bien entendu, en jeu l'autonomie va drastiquement chuter, mais ces valeurs sont en pratique plutôt bonnes ; l'autonomie est largement suffisante pour travailler de manière nomade, voire pour regarder un film ou deux pendant un long trajet.