Accueil » Test » Test Asus Zenfone 9 : enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Test Asus Zenfone 9 : enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Le Zenfone 9 d’Asus est un petit smartphone aux grandes ambitions. Son objectif ? Montrer qu’un appareil ultra compact et facilement manipulable à une main peut rivaliser avec les géants de la mobilité. Pari réussi ?

Image 2 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
9/10

Asus Zenfone 9

Les performances d'un grand dans un format compact

On aime
  • La qualité de l’écran Amoled 5 ,9 pouces
  • Les nombreuses options d’affichage
  • La compacité sans oublier l’efficacité
  • La polyvalence photo satisfaisante
  • La légèreté du boîtier
  • Le design sympathique
  • La batterie bien optimisée
  • La puissance du Snapdragon 8+ Gen 1
  • Le son puissant
  • La résistance à l’eau et la poussière
  • Les accessoires fournis
  • Le bouton Smart key
On n’aime pas
  • Le boîtier légèrement bedonnant
  • Le zoom limité
  • La charge 30 W peu rapide
  • Le prix des accessoires en option
Verdict :

Le Zenfone 9 d’Asus est un petit bijou de technologie qui sait faire oublier son petit format grâce ses performances de haut vol. Puissant et endurant, il s’attelle à toutes les tâches sans faiblir qu’il s’agisse de communiquer, surfer, regarder des vidéos ou jouer aux derniers titres gourmands en ressources. Par ailleurs, sans être un champion de la photo, il se défend avec les honneurs dans bon nombre de prises de vues, avec certes quelques difficultés sur la photo de nuit. Ses dimensions le privent de quelques fonctions comme une charge ultra rapide ou encore un zoom puissant en photos. Très convaincant, il mérite indéniablement sa place parmi les meilleurs, faisant un peu d’ombre au passage aux smartphones les plus compacts de la concurrence comme l’iPhone 13 et 13 mini ou le Galaxy S22.

Il y a un peu plus d’un an, Asus, plus connu pour ses PC portables que ses smartphones, surprenait (agréablement) avec un Zenfone 8 sous Android, à l’équipement presque sans concession logé dans un mini boîter. En 2022, le constructeur taïwanais tente de rééditer l’exploit avec une version améliorée, le Zenfone 9, présenté comme le modèle le mieux pourvu du marché des mobiles inférieurs à 6 pouces. Potentiellement un killer d’iPhone 13 mini, et même un mobile capable de faire de l’ombre à l’autre petit smartphone haut de gamme du marché, le Galaxy S22 et son écran de 6,1 pouces.

Image 3 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Arborant pour sa part (comme en 2021) un écran de 5,9 pouces, le Zenfone 9 tranche radicalement avec les smartphones actuels, dotés majoritairement d’écrans de 6,5 à 6,8 pouces. Pourtant son équipement se montre globalement tout aussi haut de gamme. Le dernier-né d’Asus dispose ainsi d’un écran armé des dernières technologies en vogue et fonctionne avec le puissant Snapdragon 8+ Gen 1 accompagné de 8 à 16 Go de RAM. Il bénéficie enfin, en photo, de capteurs Sony réputés et d’un système de stabilisation sur 6 axes.

Image 4 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Pour Asus, le Zenfone 9 offre une expérience d’exception assortie d’une facilité d’utilisation confondante grâce à son petit format. Tout a été pensé pour un usage à une seule main sans jamais priver son propriétaire de l’essentiel.
Le smartphone est en précommande dès aujourd’hui en trois versions 8/128 Go, 8/256 Go et 16/256 Go vendues respectivement 799, 849 et 899 euros, en Midnight Black et Moonlight White. Pour tout achat jusqu’au 28/08, un support de sac à dos d’une valeur de 99,99 euros sera offert et les acquéreurs pourront participer à un concours pour gagner un voyage et profiter de leur mobile en exploration. Fin août les versions colorées Starry Blue et Sunset Red (en 8/128 Go) viendront enrichir cette gamme.

Image 5 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Sur le marché français, la version 16/256 Go que nous avons testée ne sera disponible qu’en noir.

Des accessoires seront également proposés en option en complément de la coque de protection incluse dans la boîte, comme la coque Connex sur laquelle on peut fixer des accessoires (béquille, porte carte…) d’une valeur de 49,99 euros tout de même.

Image 6 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Coque Connex en option
Image 7 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Nous avons pu tester le Zenfone 9 quelques jours avant son annonce, en version 16/256 Go. Voici le résultat de nos premiers tests et nos impressions sur ce smartphone, impressionnant malgré son petit format.

Asus Zenfone 9 : les principaux points positifs

Avec son équipement riche, ses fonctions bien pensées et son design plaisant, le Zenfone 9 d’Asus ne manque pas de chien. Voici ses principales qualités.

1. Écran et design : on reste sous le charme

Avec son boîtier légèrement bedonnant de 9,1 mm d’épaisseur, le Zenfone 9 n’est définitivement pas le plus fin ni le moins volumineux du marché. De ce point de vue, le Galaxy S22 de Samsung emporte le titre. Le smartphone d’Asus est en revanche plus étroit avec 6,81 cm de largeur (encore moins que l’an passé !), ce qui rend la prise en main extrêmement agréable, d’autant plus que ce modèle n’a pas pris un gramme (169 grammes comme le Zenfone 8).

Image 8 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Si le record ne se situe pas dans les chiffres, il y a de quoi être impressionné, au regard de ce qu’Asus a logé dans le boîtier de son dernier-né. Le choix de tranches plus carrées en aluminium brossé, inspirées de l’iPhone, n’y est pas étranger. Cela ménage plus d’espace et – on ne s’en plaindra pas – c’est plutôt agréable à l’œil. La texture mate du dos (en plastique) est également plutôt réussie visuellement. Avec son toucher presque textile, elle évite toute trace de doigts. Reste à savoir comment vieillira ce dos en termes de chocs et salissures. Asus offre une coque pour protéger le mobile des aléas du quotidien, pratique.

Image 9 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Précisons enfin qu’on a particulièrement apprécié le lecteur d’empreintes Smart key qui sert au déverrouillage de l’écran de façon rapide et efficace. Il peut aussi être personnalisé (par exemple d’une double pression, on ouvre l’appareil photo et d’une pression longue, on lance la saisie vocale pour dicter un SMS), un excellent complément à la gestuelle paramétrable depuis l’excellente interface ZenUI 9 (en renfort d’Android 12) qui facilite la vie de l’utilisateur. D’une double tape au dos du mobile, on réalise une capture par exemple. Astucieux.

Image 10 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Le petit écran du Zenfone 9, une dalle plate de 5,9 pouces, fait appel au savoir-faire de Samsung en matière de technologies dernier cri. Cet écran Amoled Full HD+ offre une finesse d’affichage impressionnante (445 ppp), un contraste infini et des couleurs vives de nature à convaincre les amateurs de contenus multimédias qui pourraient redouter de se sentir un peu à l’étroit avec moins de 6 pouces !

Image 11 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Tout est réuni pour charmer l’œil : des promesses d’une luminosité sans faille (jusqu’à 1100 nits lorsque les conditions d’éclairage ambiant le nécessitent) jusqu’au respect de la fidélité des couleurs. Quelles que soient les attentes de l’utilisateur, les nombreuses possibilités offertes par Asus pour adapter l’affichage à ses goûts impressionnent. Dans le menu Splendid, jusqu’à 5 modes sont offerts (Optimal, Naturel, Cinématique, Standard, Personnalisé) en renfort d’options allant de la vitesse d’animation (sortie ici par Asus des options développeurs) au mode Always On ou à l’éclairage nocturne pour des yeux moins fatigués. On apprécie au passage l’animation du fond d’écran.

Image 12 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

L’écran enfin bénéficie d’un taux de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz, réglé par défaut en mode automatique. On peut aussi forcer le mode 120 Hz, 90 Hz ou 60 Hz. La fluidité d’image déjà remarquable en 60 Hz ne s’en porte que mieux.

2. Une puissance tout en maîtrise

Bonne nouvelle, malgré son petit format, le Zenfone 9 embarque non seulement le processeur le plus puissant du monde Android, mais il s’agit de surcroît de sa toute nouvelle déclinaison « Plus ». Le Snapdragon 8+ Gen 1 promet face à son « fumant » prédécesseur des améliorations pour limiter la chauffe. Pari semble-t-il réussi sur le dernier-né d’Asus qui n’a pas montré de signes excessifs de chauffe tout en offrant une jouabilité des plus confortables. Avec ce Soc présent pour la première fois dans un smartphone classique, Asus qui l’avait déjà intégré à son récent ROG Phone 6 fait un pied de nez à des marques comme Xiaomi, Motorola ou OnePlus, à la traîne.

Image 13 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Pour une expérience encore améliorée, Asus propose le programme Génie du jeu découvert sur son smartphone pour gamer, le ROG Phone. Dans cette version dédiée au Zenfone 9, le joueur peut, entre autres choses, régler facilement les paramètres de son mobile tout en se prémunissant des notifications intempestives et en surveillant la charge, la température, etc. L’occasion de vérifier que l’appareil n’a jamais dépassé les 42 degrés, la sensation de chauffe restant très supportable au niveau des doigts. L’optimisation mise en place par Asus ainsi que son système de refroidissement semblent porter leurs fruits. Les reproches émis à l’encontre du brûlant Zenfone 8 semblent être devenus de l’histoire ancienne.

Image 14 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
L’interface gamer d’Asus.

Au-delà de cette débauche de puissance, on reste épaté dans des usages plus classiques par l’excellente réactivité du smartphone et sa fluidité de navigation. Les 16 Go de RAM de notre version de test y contribuent, mais on sent une maîtrise logiciel chez Asus qui devrait aussi profiter à la version 8 Go.

3. Une autonomie désormais confortable

L’an dernier, le Zenfone 8 voyait son autonomie malmenée à cause d’une montée en température importante dans les usages les plus énergivores comme le jeu. Le Zenfone 9 laisse ces problèmes derrière lui et embarque de plus une batterie de meilleure capacité soit, 4300 mAh, sans prendre un gramme, rappelons-le.

Image 15 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

En veille, le Zenfone 9 perd maximum 4% en 8 heures et en streaming vidéo, luminosité poussée à fond, le smartphone ne rend l’âme qu’au bout de 11h30. De quoi faire pâlir de rage nombre de prestigieux concurrents. On reste cependant assez perplexe. Lors de nos tests, avant une mise à jour majeure, le Zenfone 9 avait largement dépassé les 13 heures d’autonomie. Rare qu’une mise à jour dégrade certaines performances. Avec un peu de chance, une nouvelle mise à jour avant la commercialisation du Zenfone 9 rétablira l’excellent temps des débuts.

4. Des photos et des vidéos réussies

Malgré sa petite taille, le Zenfone 9 n’a pas renoncé à un équipement photo de qualité. En plus d’un capteur frontal Sony de 12 mégapixels, le smartphone hérite d’un double module photo composé d’un grand-angle et d’un ultra grand-angle couvrant un champ de vision de 113 degrés.

Image 16 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Associé à une puissante stabilisation (un gimbal hybride 6 axes), l’objectif principal est notamment lié au réputé capteur Sony IMX766 de 50 mégapixels, qui grâce à sa grande taille garantit de beaux clichés même en basses lumières. Pour le capteur secondaire de 12 mégapixels, Asus a encore une fois choisi Sony.

Image 17 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Grand-angle
Image 18 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Ultra grand-angle
Image 19 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Zoom x2
Image 20 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Zoom x2

En pratique, le Zenfone 9 donne satisfaction dans de nombreux types de scènes malgré l’absence de téléobjectif. De jour les photos sont nettes, riches de détails, avec des couleurs flatteuses sans excès et, de jour, on apprécie l’homogénéité entre les photos prises au grand-angle et à l’ultra grand-angle, même si on relève plus de précision avec le premier.

Image 21 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Image 22 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Image 23 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Les prises de vues en basses lumières donnent d’assez bons résultats également, à réserver surtout à des partages sur les réseaux sociaux par exemple. Les couleurs sont toutefois bien moins naturelles, plus encore avec l’ultra grand-angle qui tire sur le rose et perd beaucoup en détail. Sur des scènes vraiment peu éclairées, les choses se compliquent avec un temps de pause et un temps de traitement qui augmentent. Quand on parvient à éviter le flou de bougé, on obtient une photo assez correcte comme ci-dessous.

Image 24 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Image 25 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
L’ultra grand-angle tire sur le rose de nuit.

Nous n’avons en revanche pas relevé de flous de bougé sur des scènes prises rapidement, dans la rue, de jour, avec des voitures ou vélos en déplacement. Manifestement, le Gimbal sur 6 axes et l’autofocus compensent avec efficacité les mouvements du photographe ou de la scène.

Image 26 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Le mode portrait donne satisfaction avec la possibilité de moduler l’effet bokeh, voire d’ajouter des filtres embellisseurs pour ceux qui le souhaitent. Les photos macro à prendre avec l’ultra grand-angle sont dans l’ensemble bien nettes et relativement bien détaillées, même si on a déjà vu des clichés plus spectaculaires.

Image 27 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Image 28 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Mode portrait
Image 29 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Selfie
Image 30 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Asus Zenfone 9 : les principaux points négatifs

Le Zenfone 6 a fait l’objet de toutes les attentions de son concepteur Asus. Quelques lacunes plus que de véritables défauts viennent jouer les trouble-fête.

1. Une charge qu’on aurait souhaitée plus flamboyante  

À petit smartphone, petite charge rapide. Fourni avec un adaptateur HyperCharge de 30 Watts, le Zenfone 9 est compatible avec la techno QuickCharge 4 de Qualcomm à la norme PPS. N’attendez pas que le smartphone fasse un plein complet en moins de 30 minutes comme chez certains constructeurs chinois.

Image 31 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

Asus a soigné sa copie au niveau de l’optimisation de la charge plutôt que de chercher à battre des records. Il nous a fallu environ 1h30 pour réaliser une charge complète de la batterie du Zenfone 9, là où il fallait 1h15 en 2021 pour la batterie de 4000 mAh du Zenfone 8. Plus important, il n’a fallu que 30 minutes au début de nos tests pour recharger 50 % de la batterie, ce qui est plutôt satisfaisant ! Après mise à jour, cela a pris 8 minutes de plus. On espère qu’Asus corrigera le tir.

Image 32 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs

2. Un zoom optique limité

Il ne manque pas grand-chose au Zenfone 9 pour qu’il ait tout d’un grand ! On peut composer avec le design dodu et le dos en matière plastique du mobile, moins noble que le métal ou le verre. On peut aussi se passer de la charge rapide au quotidien, d’autant plus que l’appareil dispose d’une bonne autonomie. L’absence de téléobjectif est en revanche difficile à compenser.

Image 33 : Test Asus Zenfone 9 :  enfin un petit smartphone prêt à en découdre avec les meilleurs
Le zoom numérique peut monter à x8 mais mieux vaut se limiter à x4 si on veut une photo à peu près passable.

On se sent assez vite à l’étroit avec l’équivalent d’un zoom optique x2 proposé. On peut éventuellement pousser à x4 en numérique, mais à condition d’avoir une scène bien éclairée et à ne pas être trop regardant en termes de précision. Au-delà c’est difficilement exploitable. C’est regrettable, mais on comprend que techniquement ce soit mission impossible.