Accueil » Test » Test Dell XPS 17 2020 : un PC portable à 3600 € pour créer et jouer avec classe

Test Dell XPS 17 2020 : un PC portable à 3600 € pour créer et jouer avec classe

Le XPS 17 de Dell revient 10 ans après sa dernière édition. Un PC portable totalement revu et calibré selon les standards actuels de design et de puissance avec notamment la certification RTX Studio de Nvidia qui le destine avant tout aux créatifs.

Image 2 : Test Dell XPS 17 2020 : un PC portable à 3600 € pour créer et jouer avec classe
7,5/10

Dell XPS 17 (2020)

3599,18€ > Dell
On aime
  • Un 17 pouces dans petit châssis
  • Le meilleur écran 17 pouces du marché (une fois calibré)
  • De bonnes performances
  • Excellente autonomie (mais moins bonne qu'un MacBook 16)
On n’aime pas
  • Colorimétrie de l'écran fausse
  • Trop de bruit en pleine charge (jeux, montage)
  • Prix
Verdict :

Dell signe un grand retour du XPS 17. Ce PC portable de 17 pouces allie design et puissance. Effilé, ramassé et doté de composants haut de gamme, le XPS 17 donne le meilleur de Dell. On a une machine de qualité, qui cultive le luxe discret. On apprécie son écran de 17 pouces qui vient se loger dans un châssis de 15 pouces. Son autonomie est également un régal avec environ une journée et demie en usage mixte. Il aurait donc tout pour plaire si la colorimétrie de son écran était calibrée correctement. Et c’est bien dommage puisque sa luminosité, son contraste et son point blanc sont parfaits. Juste quatre teintes faussées qui viennent ternir le tableau. Un coup de réglage à la sonde et on a tout simplement le meilleur écran 17 pouces du marché. Autre point noir de ce XPS 17, son prix. Notre modèle de test est affiché à 3599 €. C’est cher, d’autant plus que ses performances ne sont pas optimales, la faute à un système de refroidissement étriqué dans cette coque si fine. À choisir, si on vise la performance, on conseillera plutôt un MSI GE75 8SE à moins de 2000 €, qui offre de meilleurs résultats, malgré un CPU de 9e génération.

plus

Cela fait 10 ans que Dell n’avait pas sorti un XPS de 17 pouces. En avril dernier, on découvrait les XPS 15 et XPS 17, tous deux dévoilés par erreur par Dell. Et pour le 10ème anniversaire de son XPS 17, le constructeur américain en ressort une version totalement relookée qui répond aux standards de sa gamme actuelle. Autant dire qu’on oublie tout de suite les machines imposantes et intransportables auxquelles on avait affaire en 2010.

Aujourd’hui, si c’est le plus grand des XPS, c’est aussi le plus petit dans sa diagonale sur le marché. Mieux encore, il peut se targuer d’être aussi compact que bon nombre d’ordinateurs portables 15 pouces. La clé de ce tour de force, son écran Infinity Edge bord à bord sur lequel nous reviendrons plus loin.

Haut de gamme de Dell, la ligne XPS met à contribution toutes ses forces dans ce XPS 17. Il rassemble tout le savoir-faire du constructeur tant en matière de design que de performances. C’est une machine profilée, mais véloce. Un PC destiné avant tout aux consommateurs nécessitant une puissance certaine, graphistes, vidéastes ou photographes en tête. D’aucuns diront qu’il n’est pas fait pour jouer, pourtant sa configuration assure le contraire. Chez Dell, c’est la gamme G pour fraguer ou le petit frère Alienware, mais d’autres machines sont tout autant à l’aise.

Dell XPS 17 2020 : prix et disponibilité

Le XPS 17 est sorti cet été aux États-Unis. On a vu fleurir ses tests depuis, mais la France a été servie après. Ce grand portable est désormais disponible dans l’Hexagone, mais avec un choix de configurations limité. Le ticket d’entrée est élevé : 2300 €. Pour ce prix, on a droit à un Core i7 de 10e génération, 16 Go de RAM, un SSD de 512 Go et une GTX 1650 Ti sur une dalle Full HD.

Tout en haut du tableau se trouve celui que nous avons eu en test à la rédaction. Un bébé affiché à 3600 €. Une brute qui rassemble les meilleurs composants du moment, ou presque. Il est animé par un Core i7-10875H, 16 Go de RAM et un SSD M.2 PCIe de 1 To. L’affichage est assuré par une GeForce RTX 2060 sur une dalle tactile Ultra HD+.

dell xps 17 2020 17 pouces compact
Un 17 pouces si compact, c’est du bonheur – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

En France, pas de configurations d’entrée de gamme

Les autres configurations font varier la RAM (de 16 à 32 Go), le SSD (de 512 Go à 2 To) ou encore la définition de l’écran. Mais dans tous les cas, le XPS 17 est pour l’instant une machine très haut de gamme sur le marché français. Outre-Atlantique, on a accès à une offre qui démarre bien plus bas. Pour 1400$, on peut s’offrir un XPS 17 doté d’un Core i5 de dernière génération, 8 Go de RAM, un SSD de 256 Go et une GTX 1650 Ti. C’est bien plus raisonnable.

Dommage que cette configuration plus modeste, et celles qui la suivent, ne soient pas disponibles en France. Dell nous explique qu’il commence par attaquer le marché avec du haut de gamme, une déclinaison en des XPS 17 plus abordables pourrait donc intervenir plus tard chez nous.

Avec le XPS 17 2020, Dell met une main de fer dans un gant de velours

Tous les éléments physiques qui caractérisent un XPS sont réunis ici. C’est une machine fine, sobre et terriblement élégante qui se présente à nous. Ses matériaux sont les mêmes depuis des années sur la gamme XPS, mais leur alliance fonctionne toujours aussi bien. On a ainsi une coque en aluminium du plus bel effet. L’intérieur est garni d’une surface soft touch très confortable. Un effet carbone vient la finir. Attention, elle supporte assez mal les doigts gras qui laisseront des traces, effaçables, mais disgracieuses.

dell xps 17 aluminium
Châssis en aluminium pour le XPS 17 2020 – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Le XPS 17 édition 2020 est disponible en finition noire sur sa partie intérieure. Le XPS 13 avait étrenné un Artic White du plus bel effet. Dell aurait pu proposer cette finition sur ce modèle de 17 pouces, le blanc s’alliant bien aux créateurs de contenus, consommateurs visés en priorité par ce PC.

Extrêmement fin pour la configuration qu’il embarque, le XPS 17 ne mesure que 248 x 374 x 19,5 mm au point le plus haut. Il se fond littéralement sur un bureau avec distinction. En revanche, il n’a pas le poids de sa taille. En fonction de certains aspects techniques, il peut aller de 2,1 kg à 2,5 kg. Cela dépend du type de dalle ainsi que de la capacité de la batterie. Notre exemplaire a une dalle tactile et une grosse batterie de 97 Wh et atteint précisément 2,477 kg. Habitué du 13 pouces, on peut trouver ça lourd, mais pour un 17 pouces, c’est un poids plume.

xps 17 dell pc fin
XPS 17 2020 : moins de 2 cm d’épaisseur – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Si l’on fait le tour de la machine, on découvre un système de refroidissement double. Il se situe à sous l’écran et sous le PC en lui-même. Un choix discutable que l’on avait déjà pu rencontrer sur d’autres machines de la gamme. Sur les genoux, ou sur la couette, l’orifice inférieur se trouve obstrué. La machine peine alors à dégager sa chaleur et augmente la vitesse de ses ventilateurs, occasionnant un bruit certain.

Enfin, autre reproche de design, on note l’absence d’encoche pour lever le capot de la machine. Ça ne simplifie pas le déploiement de son écran. Bon, ne soyons pas mauvaises langues non plus. Dell a imaginé une face avant en biseau. Aussi, lorsque l’on souhaite ouvrir le XPS 17, les doigts accrochent ce biseau, ce qui facilite l’opération. Une solution ingénieuse qui permet de ne pas casser les lignes du PC.

PC fin, l’USB-C est ton ami

Des deux côtés de l’appareil est répartie la connectique. Étant donnée sa finesse du XPS 17, Dell a limité les ports disponibles. À l’instar d’un MacBook Pro 16″, on a droit à quatre ports USB-C ainsi qu’une sortie minijack. En plus, on a un lecteur de cartes SD et une accroche kesington pour sécuriser cette bête à 3600 €. L’USB-C prend de plus en plus de place dans l’univers tech, mais l’USB-A demeure très populaire, ne serait-ce par le parc déjà installé d’appareils compatibles.

usb-c xps 17 dell 2020
L’USB-C règne en maître sur la connectique du XPS 17 2020 – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Dell joint un adaptateur USB-C

Difficile donc de s’en départir totalement en 2020. En ce sens, Dell a l’élégance d’inclure un dongle d’extension dans la boîte du XPS 17. Se branchant en USB-C sur l’ordinateur, il propose deux sorties supplémentaires : un HDMI 2.0 ainsi qu’un USB-A en 3.0. Il ne faut pas se mentir, ça dépanne, mais il faut rapidement en passer par un dock plus important pour y brancher d’un câble Ethernet, souris, clavier ou tout autre périphérique, dans une utilisation sédentaire.

dongle usb-c dell xps 17
Dell livre un adaptateur USB-C, limité, mais c’est déjà ça de pris – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Clavier sans pad numérique et avec course courte

Approchons-nous du clavier désormais. Il trône fièrement au centre de l’espace inférieur du XPS 17. Entouré des haut-parleurs, il montre tout de suite un manque. Aucun pavé numérique sur cet XPS 17. Il faut se contenter du clavier de base. Sur un 17 pouces, on aurait apprécié ces touches additionnelles. Dell aurait pu adopter une solution similaire à celle d’Asus qui déporte ce pavé numérique sur le touchpad sur certains de ses PC, comme le Zenbook UX433F que nous avions testé en 2019.

clavier xps 17 dell 2020
Le clavier du XPS 17 2020 a une course courte – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Concernant la frappe, elle est surprenante au premier abord. Les touches du XPS 17 ont une course très courte : 1,3 mm. Il faut s’y habituer. Dès lors, le toucher se révèle agréable, avec un espacement suffisant entre les touches pour éviter les mauvaises frappes.

Reconnaissance faciale ou capteur d’empreinte

Dell pense aussi à la sécurité de ses appareils. Le XPS 17 se dote ainsi d’un double système pour protéger les sessions. Il combine un lecteur biométrique sur le clavier et la reconnaissance faciale via la webcam. Les deux fonctionnent correctement et s’activent rapidement.

webcam xps 17 2020 dell
Dell parvient à caser une webcam dans son écran sans bord – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Avec son XPS 17 2020, Dell offre le meilleur écran 17 pouces du marché… après calibration

Restons sur cette Webcam. Celle-ci est quasiment invisible. Dell a réussi à la loger dans le cadre extrêmement fin de son écran. Une prouesse qu’il est le seul à réaliser actuellement. Huawei, de son côté, en est encore à cacher la webcam sous une touche du clavier. Vue en contreplongée imprenable !

webcam xps 17 2020 dell
Rendu de la webcam du XPS 17 sur Skype – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Le XPS 17 reprend le même design que les XPS 15 et XPS 13, dont le test de la version 2020 est ici. On a donc une dalle sans bord, nommée Infinity Edge Display. Un atout certain qui permet de loger un affichage de 17 pouces dans un châssis de 15 pouces. S’ensuivent les dimensions réduites que l’on a détaillées plus haut.

Comme souvent dans la gamme XPS, la dalle du XPS 17 est brillante. Un choix qui souvent gâche l’affichage, prenant tous les reflets. Néanmoins, il faut reconnaître que ce modèle n’en souffre pas. Il est en effet pourvu d’une excellente luminosité. Sous notre sonde X-Rite i1 Display Pro+, il révèle 500 nits en luminosité maximale. Pour référence, à partir de 400 nits, on peut utiliser un écran de PC en extérieur sans contrainte.

Nos tests de cet écran se poursuivent sur la même note. Le contraste suit tout aussi bien avec une mesure à 2700:1. C’est largement supérieur à notre valeur cible de 1500:1. Pour l’anecdote, nous avons joué à Control en pleine nuit dans la pénombre. On s’est demandé l’espace d’un instant si ce n’était pas une dalle Oled. Mais non, l’IPS est ici très bien maîtrisé, sur la luminosité et le contraste tout du moins.

contraste écran inifity edge dell xps 17 2020
Le contraste du XPS 17 2020 est saisissant – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Une colorimétrie mal étalonnée

Lorsque l’on s’intéresse aux couleurs, la donne change. La température est pourtant excellente (6600 kelvins). Cependant, le Deltae est aux fraises. Mesuré à 4,9, il est bien trop élevé. Idéalement, pour une colorimétrie juste, il faut qu’il soit inférieur à 3. Nous avons donc détaillé les relevés effectués avec la sonde afin de déterminer ce qui clochait. Quatre valeurs sont totalement déséquilibrées : le rouge, le vert, le cyan et le cyan pastel. En majorité des teintes vives, voire fluo. Ces couleurs sont alors plus ternes et pas du tout justes.

C’est extrêmement dommageable pour le XPS 17 qui, rappelons-le, est destiné en priorité aux créatifs. Il a d’ailleurs le macaron « Creator Edition », censé valider son aptitude aux travaux de l’image. Avec nos mesures, on ne peut que conseiller à ses acquéreurs de le passer à la sonde dès la sortie de boîte afin de corriger ce souci colorimétrique dont on se serait bien passé sur une machine ainsi marketée.

Le XPS 17 2020 est puissant, mais chauffe vite

Comme on a pu le voir plus haut, le XPS 17 que nous avons eu entre les mains possède une configuration haut de gamme. Pour rappel, Core i7-10875H, 16Go DDR4-2933MHz, 1To M.2 PCIe NVIDIA GeForce RTX 2060 Max-Q et écran 4K UHD+ tactile (3840 x 2400 pixels).

Difficile de ne pas s’en satisfaire. Dell propose ici un assemblage très efficace. Heureusement, quand on en voit le prix. À l’usage, il se révèle véloce et ne fléchit devant aucune tache de bureautique. Nous ne manions pas Photoshop ou Première, mais il dispose des composants nécessaires pour les faire fonctionner sans problème.

creator edition nvidia rtx studio
Le XPS 17 2020 est certifié RTX Studio et reçoit le macaron Creator Edition – Crédit : Dell

D’ailleurs, notre modèle reçoit le macaron « Creator Edition ». Il est donc approuvé pour un usage créatif. Pour parfaire ce tableau, il est entré dans le club des RTX Studio de Nvidia. Ce programme rassemble les ordinateurs équipés de RTX et certifiés pour un usage professionnel. En ce sens, ils bénéficient de pilotes Nvidia Studio spécifiques afin de bénéficier de la stabilité optimale dans les applications créatives.

Performant, mais on trouve mieux pour beaucoup moins cher

Côté performances pures, nous avons essayé quelques jeux dessus, dont Control. Plutôt gourmand en ressources lorsqu’il est poussé à fond, ce titre est optimisé pour les RTX avec toutes les fonctions de ray-tracing de Nvidia et une compatibilité DLSS qui lui permet de juguler la perte de fps due au ray-tracing. Nous avons mis le jeu en Ultra, en DirectX12 et en définition native, soit de l’UHD+. Bilan, 30 fps constants. C’est parfaitement jouable. Le PC de Dell se révèle, comme on s’en doutait, un très bon gamer.

control jeu bench
Control sur le XPS 17 2020 – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Comme à notre habitude, nous avons fait quelques benchmarks, lesquels nous permettent factuellement de classer les PC face à leurs pairs. Le Dell XPS 17 ne s’en sort pas trop mal. Dans PCMark10, il se place juste devant le MSI GE75 8SE, testé ici par nos confrères de Tom’s Hardware, et derrière le ROG Zephyrus S d’Asus (lisez son test ici), équipé d’une RTX 2080.

Le modèle de MSI est au coude-à-coude avec pourtant un processeur de 8e génération. De plus, ce MSI GE75 de 17 pouces également, est facturé moins de 2000 € aujourd’hui, avec un Core i7 de 9e génération. On imagine bien qu’il fait donc mieux avec ce CPU plus récent.

pcmark 10 dell xps 17 bench
XPS 17 2020 sur PCMark 10 – Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Performances bureautiques : PCMark 10 (Score global)

Le refroidissement du XPS 17 est sous-dimensionné

Et la tendance s'inverse largement en faveur du MSI sous 3DMark. Le XPS 17 est rapidement dépassé malgré son processeur plus récent. Un constat qui s'établit également en jeu. Une raison à cela, le GE75 8SE est un PC gamer. Aussi, son système de refroidissement est dimensionné comme tel. Avec une meilleure extraction calorifique, ses CPU et GPU peuvent maintenir plus aisément leurs fréquences.

Du côté du XPS 17, on a une machine qui a souhaité miser sur le design. Trop fine, elle n'est pas armée pour dissiper efficacement la chaleur lorsque ses composants sont lourdement sollicités. S'ensuit un souffle de tous les diables, les ventilateurs se mettant rapidement en branle. Nous avons mesuré là 45 db en jeu. Impossible de ne pas déranger son voisin dans de telles conditions. C'est un point faible de la construction du XPS 17.

Performances 3D : 3DMark Time Spy

Performances en jeux (Full HD)

Nous avons utilisé pour ce test quatre jeux DirectX 12 et un jeu DirectX 11, testés en 1080p avec les réglages les plus élevés possibles. Nous avons toutefois désactivé les fonctionnalités propres à l’un ou l’autre des constructeurs de GPU du marché, tel que le HBAO+, afin d’éviter tout favoritisme. Le Vsync et, le cas échéant, la limitation d’IPS ont bien entendu eux aussi été désactivés.

Jeu Réglages
Ashes of the Singularity: EscalationExtreme, test GPU
Tom Clancy’s The DivisionUltra
Far Cry 5Ultra, Flou off
Rise of the Tomb RaiderVery High, SMAA, HBAO+ off
Civilization VIUltra/Ultra, MSAA 8x, test GPU
the division bench xps 17
XPS 17 2020 sur The Division - Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Quatre haut-parleurs pour un son immersif

Comme on a pu le voir, le XPS 17 n'a pas un clavier très étendu. En cause, les larges haut-parleurs qui garnissent ses côtés. On a un système de quatre haut-parleurs qui délivre un son puissant, mais pas très équilibré. Dans le détail, malgré quelques efforts, il manque de basses et les aigus sont bien trop mis en avant. Sur le remix d'Imanbek de Brother Louie, la voix de la chanteuse Leony est ainsi trop sifflante, limite nasillarde. Un rendu que nous n'avons absolument pas avec notre Headphones 700, excellent casque de Bose que nous avions testé.

pas de pad numérique pc portable
Deux haut-parleurs de chaque côté - Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Le XPS 17 vient aussi avec un logiciel audio dédié. MaxxAudioPro donne notamment accès à un égaliseur qui permet de régler quelque peu le son afin de le rendre plus juste. Un bon point en ce sens. Il inclut également un volet Waves Nx 3D. Il s'agit-là d'une technologie pour la première fois intégrée dans un ordinateur portable. Celle-ci met à contribution la webcam pour effectuer un suivi de la tête de l'utilisateur (head tracking). Un procédé qui permet de rééquilibrer le son afin de procurer une diffusion à 360° que l'on soit ou non face à l'écran. Et il faut avouer que le rendu est plutôt concluant. Pour un film, un jeu ou même une conférence en visio, cette fonction favorise l'immersion.

MaxxAudioPro Waves Nx 3D dell
MaxxAudioPro, le logiciel pour paramétrer le son du XPS 17 - Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

Côté micro, Dell en installe deux au-dessus de sa webcam. Ils sont de bonne facture et nos interlocuteurs ne se sont pas plaints de leur qualité. À noter qu'ils sont encore fonctionnels lorsqu'on s'éloigne de la machine. À plus de trois mètres, on nous entendait encore.

Le XPS 17 2020 brille par son autonomie

Venons-en au nerf de la guerre, l'autonomie. Sur un PC portable, cela reste la préoccupation principale. Avec son format compact, le XPS 17 n'y échappe pas. Dans notre configuration, il est équipé d'une batterie de 97 Wh. Nous avons mesuré son autonomie à l'usage. Il nous a suivis lors d'une journée de travail type. 20 onglets dans Chrome, un Word, un Spotify, des vidéos YouTube, voilà le setup global de la journée avec une luminosité à 75% de son max. Au milieu, on a regardé une série sur Netflix, ainsi que le soir.

Au final, à la fin de la journée il en avait encore sous le coude. Il a donc pu assurer une partie de la matinée suivante. À noter que nous n'avons pas lancé de jeu vidéo durant ce test. En cause, le fonctionnement de la machine qui ne libère la puissance de sa RTX 2060 que lorsqu'elle est reliée au secteur.

bloc alimentation usb-c dell xps 17 2020
Chargeur USB-C pour le XPS 17 - Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque

À ce sujet, le XPS 17 dispose d'un bloc d'alimentation assez compact. Comme on a pu le voir, point de prise coaxiale sur le XPS 17. Il se charge donc en USB-C. Notons qu'à ce titre, nous avons essayé de le charger avec le bloc de notre enceinte connectée Bose Home Speaker (retrouvez son test ici), mais sans succès. Hors bloc d'alimentation, point de salut. Les MacBook d'Apple ont cet avantage de se charger avec d'autres chargeurs USB-C (celui de la Nintendo Switch, par exemple).

charge portable dell
Le XPS 17 ne reconnaît que son chargeur - Crédit : Tomsguide.fr / Edouard le Ricque