Accueil » Test » Test HyperX Cloud Orbit S : un casque audio 7.1 qui suit les mouvements de votre tête

Test HyperX Cloud Orbit S : un casque audio 7.1 qui suit les mouvements de votre tête

Le Cloud Orbit S d’HyperX est un casque gaming bénéficiant d’un son spatial 7.1 virtuel et d’un suivi des mouvements de la tête. C’est globalement un clone du Mobius d’Audeze, mais avec quelques différences qui permettent de diminuer la facture d’une centaine d’euros. Verdict ?


8.5/10

Image 1 : Test HyperX Cloud Orbit S : un casque audio 7.1 qui suit les mouvements de votre tête

Cloud Orbit S

HyperX

ON AIME
✅ Le rendu audio spatial
✅ Les réglages audio possibles
✅ La connectique complète
✅ Le micro détachable
✅ La qualité audio du micro
✅ L’autonomie

ON N’AIME PAS
❌ Pas de compatibilité Bluetooth/sans-fil
❌ La pression un peu trop importante sur les oreilles


HAUT PARLEURS

Transducteur planaire 100mm

  • Réponse en fréquence : 10 Hz à 50 kHz
  • Sensibilité à 1 kHz : 120 dB
  • Impédance : 30 ohms

MICROPHONE


Électrostatique à électret
Diagramme polaire uni-directionnel


CONNECTIVITÉ


  • 1x USB Type-A/Type-C tressé (3m)
  • 1x USB Type-C/Type-C (1,5m)
  • 1x 3,5mm/3,5mm CTIA (1,2m)

POIDS


368 grammes


GARANTIE


1 ans


Il y a un an, le casque Audeze Mobius arrivait sur le marché, avec un son spatial 7.1 (virtuel) géré par une puce Waves NX et un gyroscope, ainsi que le suivi des mouvements de la tête permettant d’adapter l’espace sonore 3D à la source audio. Mais l’Audeze Mobius n’était pas destiné au marché européen (ni vraiment au marché des joueurs mais plutôt à celui des audiophiles).

[Comparatif] Casques audio : quel est le meilleur ?

Image 2 : Test HyperX Cloud Orbit S : un casque audio 7.1 qui suit les mouvements de votre tête

Qu’à cela ne tienne, HyperX possède depuis quelques mois à son catalogue le Cloud Orbit S, qui en est plus ou moins le clone, à quelques détails près. HyperX ne s’en cache d’ailleurs pas, le descriptif officiel indiquant que le Cloud Orbit S (tout comme la version « non-S ») utilise des haut-parleurs magnétiques planaires ultrafins de chez Audeze. Ces derniers garantissent un son précis, avec une large couverture du spectre audio.

Un casque audio 3D pour les gamers

Avec ce casque de type circumaural fermé, HyperX monte clairement en gamme. Mais quelques différences subsistent entre le Cloud Orbit S et l’Audeze Mobius. Par exemple, le casque de HyperX fonctionne exclusivement en filaire (en USB pour profiter de toutes les fonctionnalités, mais il est également capable de fonctionner avec une prise jack classique, en stéréo) et n’est pas doté d’une connectivité Bluetooth. C’est toutefois assez peu gênant, dans la mesure où on perd tout le côté spatialisation en Bluetooth avec le Mobius. En contrepartie, le Cloud Orbit S est proposé près d’une centaine d’euros moins cher que le casque d’Audeze.

Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Le Coud Orbit S est également doté d’un microphone amovible équipé d’une bonnette (même si les possesseurs d’un Mobius peuvent eux aussi, depuis quelques mois, demander au fabricant une bonnette pour leur casque, qui sera expédiée gratuitement). La signature sonore est très légèrement différente entre le Cloud Orbit S et le Mobius, mais il faudra des oreilles expertes pour réellement s’en rendre compte à l’usage.

Cloud Orbit S : un rendu audio configurable à souhait

Les nombreux réglages possibles directement sur le casque sont en revanche toujours présents : volume des haut-parleurs et du micro (via deux molettes séparées), interrupteur mute pour le microphone, bouton permettant d’activer la spatialisation et/ou le suivi de tête, ou encore possibilité de choisir le mode audio (7.1, stéréo, Hi-Res) ainsi que le profil EQ sélectionné. Un logiciel dédié à installer sur son ordinateur autorise également de nombreux réglages et la gestion de différents profils.

Si la connectivité Bluetooth manque à l’appel, HyperX a conservé la batterie intégrée, indispensable lorsque le casque est utilisé avec une prise jack. En effet, si la technologie « planaire » permet une meilleure reproduction des basses et moins de distorsions, sa faible sensibilité impose un fonctionnent « actif ». En mode nomade, l’autonomie atteint 10 heures (avec le volume réglé à 50%).

Le Cloud Orbit S est compatible PC bien entendu, mais fonctionnera également avec les Xbox One, Playstation 4, Nintendo Switch et plus globalement de très nombreux smartphones et tablettes dotés d’une connectique CTIA.

Un (très) bon casque audio presque exempt de défaut

Côté ergonomie, on trouve des mousses épaisses à mémoire de forme et un arceau en plastique. Si l’ensemble est confortable et agréable, la pression exercée peut s’avérer légèrement gênante au bout de quelques heures d’utilisation, le poids du casque n’aidant pas vraiment. L’arceau résistera facilement aux différentes torsions, mais son réglage souffre de crans trop « durs » : il faudra plusieurs essais avant d’enfin arriver à régler le casque à la bonne taille.

Image 5 : Test HyperX Cloud Orbit S : un casque audio 7.1 qui suit les mouvements de votre tête

Les oreillettes sont bien entendu réglables sur deux axes, avec toutefois un petit grincement désagréable que l’on aurait préféré ne pas retrouver sur un casque haut de gamme. Au final, ces légers défauts sont totalement gommés par la qualité globale du Cloud Orbit S, surtout si l’on tient compte de son tarif.