Accueil » Guide d'achat » Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Voici notre comparatif des meilleurs casques à réduction de bruit active. Devenus un classique, ils sont une nécessité pour certains. L’offre est pléthorique et onéreuse souvent. Notre sélection des meilleurs modèles permet de choisir le sien sans risque.

Image 1 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Les casques à réduction de bruit active ne sont plus l’apanage de quelques constructeurs. Sony, Bose, Sennheiser ou JBL, tous les constructeurs proposent aujourd’hui des casques audio qui isolent l’utilisateur du monde extérieur. Cette technologie permet d’écouter sa musique en supprimant les bruits ambiants gênants. Comment s’y retrouver parmi toutes les offres ? La rédaction de Tom’s Guide a choisi pour vous les meilleurs modèles de casques à réduction de bruit pour vous aider à faire votre choix.

Un bébé qui pleure pendant 6h de vol, un passager qui téléphone dans le bus, des travaux sous vos fenêtres ou des voyageurs qui discutent fort. Le bruit est partout autour de nous. Les fabricants de casques audio ont heureusement inventé le système de réduction de bruit active, ou ANC en anglais pour Activ Noise Cancelling. Quand elle est performante, cette réduction de bruit active permet d’obtenir un silence quasi absolu, même dans un environnement bruyant. Tous les modèles de casques à réduction de bruit ne se valent cependant pas et le marché évolue lentement.

Alors que l’on attend l’officialisation du modèle d’Apple, Huawei a annoncé la sortie de son 1er casque Bluetooth à réduction de bruit en premier. Nommé « Freebuds Studio », il vient concurrencer Bose et Sony sur le marché haut de gamme. Le Freebuds Studio de Huawei devrait sortir le 12 novembre et coûter 329€ (ou 299€ en précommande). Il adopte un design minimaliste et est constitué de plastique, de métal et de similicuir. Côté performances, il s’annonce prometteur, mais nous attendons de pouvoir le tester pour vous en dire plus à son sujet.

En parallèle, Apple devrait prochaine présenter son propre casque à réduction de bruit. Une première pour la marque américaine qui n’est présente en nominatif que sur le marché des écouteurs totalement sans fil avec les Airpods. Côté casques, c’est sa marque Beats qui assure le travail, mais cela va changer très prochainement avec la sortie des Airspods Studio. Apple a en effet annoncé le 19 octobre le lancement prochain de deux casques Bluetooth à réduction de bruit, un haut de gamme et un plus abordable. A part une fourchette de prix encore floue et une photo, on en sait cependant encore très peu sur ces mystérieux Airpods Studio. On ne doute cependant pas qu’ils auront bientôt leur place dans notre sélection !

Afin de vous aider à faire votre choix, la rédaction de Tom’s Guide a en effet comparé ci-dessous une trentaine de produits et sélectionné les meilleurs casques à réduction de bruit.

Notre sélection des meilleurs casques à réduction de bruit active

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bose Headphones 700

316€ > Amazon

ON AIME
✅ Son design moderne
✅ La réduction du bruit excellente
✅ Le pilotage tactile
✅ Son poids plume
✅ La connexion Bluetooth multipoint
ON N’AIME PAS
❌ Son autonomie perfectible
❌ Pas pliable
❌ Application Bose Connect obligatoire pour le connecter

Design moderne et sophistiqué, grande qualité audio et fonction de réduction de bruit des plus efficaces… le Headphones 700 de Bose s’avère redoutablement convaincant. Avec ses 8 micros, il écoute votre environnement et génère un signal anti-bruit, qu’il ajoute à votre musique. Pas moins de 11 niveaux de réductions des bruits ambiants sont disponibles. Son autonomie est de 20 heures. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce casque, rendez-vous sur notre test du Headphones 700.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sony WH-1000XM4

379,99€ > Darty

ON AIME
✅ L’efficacité incroyable de la réduction du bruit
✅ Pause active, multipoint, Sony se met à la page… enfin
✅ Son confort
✅ Sa belle autonomie de 30 heures
✅ Commandes tactiles corrigées
ON N’AIME PAS
❌ Trop cher compte-tenu des évolutions
❌ Logements des oreilles peu profonds
❌ Application Sony obligatoire pour le connecter

Le WH-1000XM4 reprend les codes des précédentes itération et corrige même quelques défauts. Il propose également de nouvelles fonctions pour personnaliser son écoute. Vous aurez désormais la fonction « speak to chat » pour parler sans quitter son casque et surtout la connexion Bluetooth multipoint pour gérer plusieurs appareils en même temps. Un excellent casque très confortable avec une réduction de bruit bluffante et une belle qualité sonore si vous aimez plutôt les basses.  

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sony WH-1000XM3

Le meilleur casque à réduction de bruit

249,99€ > Boulanger

ON AIME
✅ La qualité de la réduction du bruit
✅ Son confort et son design premium
✅ Sa qualité audio
✅ Son autonomie de 30 heures
ON N’AIME PAS
❌ L’absence de Bluetooth multipoint
❌ Les commandes tactiles à améliorer

Avec sa réduction de bruit très efficace, sa qualité audio exceptionnelle et son grand confort, le Sony WH-1000XM3 s’impose tout simplement comme l’un des meilleurs casque audio Bluetooth à réduction de bruit. Il offre de nombreuses options de personnalisation, assure une autonomie de trente heures environ et bénéficie d’une qualité de finition premium. Un achat qui saura vous plaire pendant des années. Et si le WH-1000XM4, son successeur, vous fait de l’oeil, n’oubliez pas qu’il n’apporte au final que peu d’évolutions pour un prix drastiquement plus élevé.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bose QuietComfort 35 II

249,95€ > Amazon

ON AIME
✅ La lecture des notifications
✅ Sa qualité sonore
✅ Son système d’annulation de bruit
ON N’AIME PAS
❌ La connexion Bluetooth parfois aléatoire
❌ Le design peu premium

Le QuietComfort 35 II est un excellent casque Bluetooth à annulation de bruit. En plus de nombreuses qualités de son prédécesseur, on apprécie tout particulièrement la lecture des notifications, très pratique. L’assistant Google intégré est quant à lui plus gadget. Dommage cependant que le casque souffre parfois de pertes de connexion. Pour en savoir plus sur ce casque audio, rendez-vous sur notre test du casque QuietComfort 35 II. A noter qu’il a été remplacé par le Headphones 700, lequel change de design et n’est plus pliable.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bowers & Wilkins PX7

249,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Un son très dynamique
✅ Sa réduction de bruit active ultra performante
✅ Son unboxing très agréable
✅ Son bouton On/Off mécanique
✅ La détection de port qui arrête le casque quand on le retire  
✅ Son autonomie 
✅ La connexion Bluetooth multipoint
ON N’AIME PAS
❌ Son application peu utile
❌ La forte présence des graves
❌ Son prix

Bien connu des audiophiles, Bowers & Wilkins propose un superbe casque sans fil haut de gamme avec une excellente réduction de bruit qui s’ajuste à votre environnement. Le PX7 intègre également des détecteurs de proximité dans ses oreillettes qui coupent le son automatiquement si vous soulevez l’une d’entre elles. Ultra confortable, ce casque circum-auriculaire est agréable à porter, même sur une longue durée. Ça tombe bien avec son autonomie de 30 heures il vous accompagnera partout. Existe aussi en version spéciale Carbon Edition.

Nos autres tests de casques à réduction de bruit active

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Marshall Monitor II ANC

199,99€ > Amazon

ON AIME
✅ Le son Marshall
✅ 3 égaliseurs personnalisables  
✅ Son système d’annulation de bruit
✅ La possibilité de changer d’équaliseur à la volée
✅ Son autonomie
ON N’AIME PAS
❌ Un peu lourd (320 g)
❌ Aigus peu précis

Marque légendaire pour les musiciens, Marshall propose pour la première fois un casque circum-auriculaire très confortable avec réduction de bruit. Ultra pliable et facile à ranger le Marshall Monitor II ANC réduit le bruit extérieur de près de 30dB. Il propose également un mode transparent et deux micros pour prendre les appels. Il offre une belle qualité sonore tournée vers les médiums et les graves, avec la signature sonore rock’n roll et chaleureuse de Marshall. 

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

JBL Club One

299,99€ > Darty

ON AIME
✅ Son rendu audio
✅ Ultra compacte
✅ Son autonomie de 23h 
ON N’AIME PAS
❌ Son poids (789,5 g)
❌ Difficile de distinguer l’oreillette gauche de la droite
❌ Plutôt adapté aux petites oreilles

Souple et confortable le JBL Club One est un casque circum-auriculaire très maniable et ultra pratique à transporter. Le Club One offre une réduction de bruit active efficace ainsi qu’un mode transparent pour entendre les bruits extérieurs quand c’est nécessaire et un mode TalkThru pour discuter en gardant son casque.  

Si l’ANC n’est pas la meilleure de cette sélection, l’isolation phonique du casque offre à lui seul un confort d’écoute appréciable. 

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Harman Kardon Fly ANC

208,23€ > Boulanger

ON AIME
✅ Son prix
✅ Le son
✅ La connexion Bluetooth multipoint 
ON N’AIME PAS
❌ Un peu rigide
❌ Pas de détection de port pour couper le son quand on l’enlève
❌ La réduction de bruit pas toujours suffisante

Plus accessible en prix, le casque Harman Kardon Fly ANC n’en n’offre pas moins une bonne réduction active du bruit. Il a aussi l’avantage de proposer une connexion multipoint pour passer facilement d’un appareil à l’autre en utilisation, une fonction plutôt réservée aux casques haut de gamme. Cette marque Hi-Fi rachetée par JBL propose avec son Fly ANC un casque avec un très bon rapport qualité-prix. 

Jabra Elite 85h

Jabra Elite 85h

197,21€ > Amazon

ON AIME
✅ Son ergonomie
✅ Son design sobre
✅ Le son équilibré 
✅ Sa réduction de bruit efficace 
ON N’AIME PAS
❌ Un peu rigide sur les oreilles

Avec une large gamme d’intra-auriculaires sans fil, Jabra est loin d’être un débutant dans le monde des casques audiophiles. L’Elite 85h constitue toutefois son premier modèle à réduction de bruit active. Et pour un premier essai, c’est un coup de maître : l’ergonomie est excellente à tout point de vue, avec un design épuré et un format aussi compact que confortable. Le casque se manipule très aisément, avec des boutons physiques répartis sur les oreillettes en tissu. Côté audio, le rendu est particulièrement équilibré, avec des basses profondes et des aigus très détaillés et précis. La réduction de bruit active est efficace et le casque tutoie les 36 heures d’autonomie, un vrai record.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sennheiser Momentum 3 Wireless

379,99€ > Amazon

ON AIME
✅ La facilité des réglages
✅ Son confort
✅ Le capteur de suivi Bluetooth pour retrouver son casque 
ON N’AIME PAS
❌ Son autonomie de 17h seulement

Le Sennheiser Momentum Wireless a été remis au goût du jour à la rentrée 2019. Ce casque à réduction de bruit active figure parmi les plus luxueux du marché. Il surprend d’abord par son look très épuré. De larges oreillettes ovales coulissent librement sur un arceau en métal. Avec lui, on profite d’un très bon confort. Il offre un excellent maintien et un système qui met directement le casque sous tension dès que l’on déplie l’arceau. Compatible Bluetooth 5.0 et supportant un large assortiment de codecs, le jumelage s’effectue très rapidement et la latence reste faible. Les contrôles sont directement accessibles sur les oreillettes et on maîtrise rapidement l’ensemble des fonctionnalités.

Mais son véritable intérêt tient au rendu audio et à l’efficacité de la réduction de bruit active. Le son est parfaitement équilibré, aussi bien dans les basses que dans les aigus. De plus, on est très bien isolé sans dénaturer la qualité audio pour autant. Seul regret, l’autonomie tutoie les 17 heures seulement. Enfin, le micro du kit mains-libres se montre moins performant que la concurrence.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bowers & Wilkins PX

271,14€ > Amazon

ON AIME
✅ Son design
✅ Son autonomie
✅ Ses commandes très pratiques 
ON N’AIME PAS
❌ Ses oreillettes un peu étroites
❌ Ne fonctionne pas en passif si la batterie est vide

Les mélomanes peuvent faire confiance à l’illustre constructeur britannique Bowers & Wilkins, qui propose le PX, un casque à réduction de bruit active au rendu sonore très convaincant. La finition est exemplaire et le casque distille un son équilibré et puissant, en particulier dans les basses. La réduction de bruit active est elle aussi très bien menée et le PX bénéficie d’une bonne autonomie (22 heures en Bluetooth et avec réduction de bruit) et de fonctionnalités complètes. Le seul gros défaut tient à la forme des oreillettes, un peu étroites, ce qui ne conviendra pas à toutes les morphologies. Enfin, le PX7 lui a succédé. Pour 50 € de plus, vous pouvez accéder à l’un des meilleurs modèles du moment.

ON AIME
✅ Son design élégant
✅ Son application très efficace
✅ Ses commandes tactiles  
ON N’AIME PAS
❌ Les boutons pas faciles à identifier
❌ Le confort des oreillettes un peu dures

Avec sa silhouette en aluminium mat et ses oreillettes recouvertes de mousse à mémoire de forme, l’AKG N700NC est d’abord l’un des casques les plus modernes et élégants du marché. Côté audio, il privilégie un rendu neutre et équilibré, sans forcer démesurément sur les basses. La réduction de bruit active se révèle efficace, en estompant de près de 25 dB les bruits extérieurs. Outre ses commandes tactiles facilement accessibles, le N700NC a également le mérite de s’accompagner d’une application mobile très efficace, grâce à laquelle vous modifierez très finement l’égalisation. Une vraie alternative prometteuse aux modèles de Sony et Bose, légèrement plus luxueux toutefois.

casque marshall

Marshall MID ANC

149,50€ > Amazon

ON AIME
✅ Son design
✅ Son confort et la souplesse de l’arceau
✅ Une réduction de bruit efficace à ce prix 
ON N’AIME PAS
❌ La réduction de bruit pousse les basses

On ne peut pas oublier le Marshall MID A.N.C., un casque plus abordable au rendu nettement supérieur à la moyenne. Côté look, on retrouve la patte du constructeur d’amplis, avec une finition en simili-cuir et des oreillettes carrées. La mousse de l’arceau gagne en épaisseur, ce qui améliore largement le confort et le maintien par rapport aux précédents casques de la marque. Le rendu sonore est étonnamment homogène à ce niveau de prix, avec un spectre audio bien restitué sur toute ses plages. Toutes les fonctionnalités sont facilement accessibles et vous profitez d’une faible latence en Bluetooth, la garantie d’une parfaite synchronisation son/image. Seul bémol, la réduction de bruit active est moins convaincante et a tendance à « gonfler » les basses pour cacher sa moyenne efficacité.


La réduction de bruit, qu’est-ce que c’est ?

La réduction de bruit, c’est le miracle qui se produit dans le train quand le carré d’à côté se met à hurler, mais que vous pouvez dormir tranquille grâce à votre casque… Enfin s’il offre une véritable réduction de bruit active ! Techniquement, un casque à réduction de bruit active est doté d’un système ingénieux à base de micros qui analysent le bruit extérieur. Il insère ensuite un son opposé qui permet d’annuler le premier. Ainsi, les bruits de fond persistants tels que celui d’un train ou d’un avion sont annihilés. 

Image 22 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

La réduction de bruit dite passive va, elle, fonctionner plus simplement grâce à des obstacles sur le chemin des ondes. C’est à cela que servent notamment les coussinets en mousse des casques. Mais à moins de porter un casque de chantier, la réduction passive ne sera pas suffisante en cas de bruits extérieurs forts. Si les sons gênants dépassent 30 dB, il faudra un casque à réduction de bruit active. 

En réalité, ces casques vraiment ANC ne sont pas légion. Le problème principal étant d’une part l’efficacité relative de certains, mais surtout la propension à créer un autre bourdonnement qui peut s’avérer très désagréable selon les modèles.

Casque supra ou circum-aural ?

Deux modèles de conception s’affrontent dans ce comparatif : les casques de type supra-aural et les circum-aural. Les premiers reposent entièrement sur l’oreille et ne couvrent ainsi que le pavillon auditif. C’est par exemple le cas du Harman Kardon Fly ANC. L’avantage de ce type de casque est évidemment la taille et la compacité. Bien plus petits, ils se rangent plus facilement et sont également plus légers. Inconvénient : leur port peut s’avérer pénible au bout de quelques dizaines de minutes puisqu’ils appuient entièrement sur l’oreille. Les porteurs de lunettes en auront pour leurs frais, leurs oreilles étant collées sur leurs branches. On a connu plus confortable.

Les seconds, circum-auraux, s’appuient sur le haut du crâne et englobent toute l’oreille. Ils sont donc bien plus isolants et confortables. C’est logiquement vers ce type de casques que s’orientent en grande majorité les constructeurs en matière d’annulation de bruit, qu’il s’agisse de Bose, Sony ou Bowers & Wilkins. L’oreille est ainsi épargnée et seulement entourée par le casque. Revers de la médaille, le casque est forcément plus gros et encombrant. Difficile par exemple de le ranger dans une poche de blouson, un sac sera forcément nécessaire. Par ailleurs, porté toute la journée dans en environnement d’open space, par exemple, un casque lourd avec un mauvais rembourrage au niveau de l’arceau peut s’avérer gênant. C’est également un point à observer lors de l’achat de tous types de casques audio.

Image 23 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
À gauche le Philips Fidelio NC1 est supra-aural. À droite, le Beats Studio adopte un format circum-aural

Enfin, cette différence de conception ne joue pas seulement sur le confort, mais aussi sur l’efficacité du système de réduction de bruit. Un casque circum-aural aura bien plus de facilité à isoler des sons perturbateurs. Par sa forme, il filtre déjà passivement bien mieux qu’un modèle supra-aural beaucoup moins isolant par nature. C’est la raison pour laquelle Sennheiser, qui met le paquet sur les casques à annulation de bruit depuis quelques années, a opté pour un design circum-aural sur son Momentum Wireless 3.

Sachez également que certaines marques comme Bose, proposent de changer les coussinets des oreillettes pour remettre votre casque à neuf (service payant bien sûr !).  

Casque à réduction de bruit : en bluetooth ou par câble ?

Les casques de la sélection fonctionnent tous en Bluetooth pour un confort optimal. En contrepartie ils consomment plus de batterie, mais la liberté du sans-fil n’a pas de prix. N’oubliez cependant pas votre câble si vous voyagez loin en cas de panne de batterie. Par contre sans batterie, la réduction de bruit active ne marchera plus, il vous restera uniquement la réduction passive plus ou moins efficace selon la forme et la qualité du casque et de ses oreillettes en mousse.  

Les casques que nous avons sélectionnés proposent tout de même une autonomie de plus de vingt heures, une valeur plutôt confortable. Pour trouver plus de casques Bluetooth performants, rendez-vous sur notre guide d’achat des meilleurs casques Bluetooth.

Un casque multipoint, qu’est-ce que c’est ?

Attention également aux différentes sources qui peuvent être connectées à un casque sans fil. Si le Bose Noise canceling headphones 700 ou le PX7 Bowers & Wilkins peuvent être reliés en même temps à deux appareils différents, par exemple un ordinateur et un smartphone pour répondre à un appel, ce n’était pas le cas du Sony WH-1000XM3. Un inconvénient corrigé par Sony avec son nouveau modèle, le WH-1000XM4.

Commandes tactiles ou vocales ? 

Un casque comme le Bose Noise canceling headphones 700 offre une surface lisse et zen avec seulement trois boutons apparents, car les commandes sont tactiles. Ce n’est pas toujours idéal selon la longueur des cheveux, car le tactile est très sensible et peut se déclencher facilement. Certains casques comme le Sony WH-1000XM4 permettent d’ailleurs de désactiver les commandes tactiles si besoin. 

Les fabricants commencent également à intégrer les assistants vocaux Alex ou Google dans leurs systèmes. C’est le cas par exemple des modèles Marshall Monitor II ANC et Sennheiser MOMENTUM Wireless 3. 

Et la réduction de bruit active des écouteurs sans fil ? 

La réduction active de bruit est aussi proposée sur les écouteurs intra auriculaires. Bose, Sony, Apple, Samsung, Sennheiser, JBL, Plantronics, Huawei ou Xiaomi proposent des modèles aux résultats variables, mais qui ont l’avantage de se glisser dans toutes les poches. N’attendez cependant pas l’efficacité d’un casque de cette sélection.