Accueil » Guide d'achat » Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Désormais classiques, les casques à réduction de bruit sont un gadget incroyable pour certains et complètement nécessaires pour d’autres. Dans tous les cas, tout le monde veut aujourd’hui son casque Bluetooth à réduction de bruit active. En parallèle, l’offre s’adapte et les modèles se multiplient. Pour trouver le meilleur modèle, nous avons testé plusieurs casques. Retrouvez notre sélection ci-dessous.

Image 1 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Les casques à réduction de bruit active ne sont plus l’apanage de quelques constructeurs. Sony, Bose, Sennheiser ou JBL, tous les constructeurs proposent aujourd’hui des casques audio qui isolent l’utilisateur du monde extérieur. Cette technologie permet d’écouter sa musique en supprimant les bruits ambiants gênants. Comment s’y retrouver parmi toutes les offres ? La rédaction de Tom’s Guide a choisi pour vous les meilleurs modèles de casques à réduction de bruit pour vous aider à faire votre choix.

Un bébé qui pleure pendant 6h de vol, un passager qui téléphone dans le bus, des travaux sous vos fenêtres ou des voyageurs qui discutent fort. Le bruit est partout autour de nous. Les fabricants de casques audio ont heureusement inventé le système de réduction de bruit active, ou ANC en anglais pour Active Noise Cancelling. Quand elle est performante, cette réduction de bruit active permet d’obtenir un silence quasi-absolu, même dans un environnement bruyant. Tous les modèles de casques à réduction de bruit ne se valent cependant pas et le marché évolue lentement.

Afin de vous aider à faire votre choix, la rédaction de Tom’s Guide a en effet comparé ci-dessous une trentaine de produits et sélectionné les meilleurs casques à réduction de bruit.

Casques à réduction de bruit : les dernières actus

On a récemment ajouté à notre sélection le Yamaha YH-E700A qui propose une excellente qualité sonore avec une belle autnomie et des coussinets très confortables. Pour en savoir plus sur ce casque, rendez-vous plus bas.

Fin mars 2021, la célèbre marque Bang & Olufsen a présenté son nouveau casque à réduction de bruit active : le Beoplay HX. Il promet un « son exceptionnel » avec une belle autonomie, le tout pour 499€. bientôt en test !

En août 2021, c’est le nouveau casque Bose qui a fuité dans la presse : le Bose QC45. Successeur du Bose QC35 II, le Bose Quietcomfort 45 sera l’un des principaux concurrents du Sony WH-1000XM4. Il devrait proposer des contrôles via boutons, la compatibilité avec les assistants vocaux et bien sûr la réduction active de bruit. Côté batterie, on attend une autonomie de 24 heures avec la réduction de bruit active activée. On en sait encore peu sur la date de sortie ou le prix de ce casque. Il faudra apparemment s’attendre à payer dans les 330€. En test très bientôt !
En test en ce moment : le nouveau casque Philips Fidelio L3

Notre sélection des meilleurs casques à réduction de bruit active

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Apple AirPods Max

Le casque audio le plus complet et équilibré

519,99€ > Boulanger
On aime
  • Un excellent son précis et équilibré dans les graves, les médiums et les aigus
  • Impressionnant mode réduction de bruit
  • Excellent mode transparent
  • Le design
  • L’autonomie de 20h
On n’aime pas
  • Le prix !
  • Arceau non pliable
  • Housse de rangement design mais qui ne protège pas assez
  • Besoin de 2 accessoires supplémentaires pour passer en filaire
  • Son poids, même s’il est bien réparti

Les fans de la pomme en rêvaient, Apple l’a enfin fait : le casque audio sans fil, avec ANC. Après le succès des AirPods et AirPods Pro, il était logique que le fabricant élargisse sa gamme et c’est chose faite avec son premier casque Circum auriculaire Bluetooth (5.0). Pour une première, la surprise fut totale au niveau du prix ! Il faudra débourser pas moins de 629 € pour se coiffer de ce nouvel accessoire top tendance ! À ce prix là, vous pouvez vous offrir 2 Bose ou 2 Sony ! Alors une seule question, l’investissement en vaut-il la peine ? Impossible de dire non, alors commencez vos économies… Oui, il est trop cher, mais oui, il est normal qu’il soit plus cher que les concurrents de sa catégorie. En effet l’Apple Airpods Max est équipé d’une puce puces H1 et de 4 micros dans caque oreillette, de capteurs optique et de position, d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Résultat, le traitement numérique est exceptionnel et assure une excellente qualité sonore dans les aigus, les médiums et les graves malgré la limite des Codecs SBC et AAC de l’iPhone. Bien sûr un casque Hi-Fi filaire offrira toujours un son encore meilleur, mais adieu le Bluetooth et l’ANC. Apple passe donc au-dessus de la mêlée des caques à réduction de bruit avec son modèle à la fois Hi-Fi, mobile et home cinéma grâce à ses gyroscope et accéléromètre intégrés pour suivre les mouvements de la tête. Un casque 3 en 1 qui couvre donc plus d’usages que ceux dédiés à l’écoute nomade avec ANC.  

Image 5 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

La belle surprise de ce nouveau casque vient surtout de la qualité de ses modes d’écoute transparence et réduction de bruit. La qualité de l’ANC de l’Apple Airpods Max le classe immédiatement en tête du classement. Faites le test, vous n’entendrez pas votre propre voix avec l’ANC activé ! Rien à craindre des bébés dans l’avion ou des travaux sous la fenêtre… Un seul regret qu’on ne puisse pas dormir avec… (enfin sauf si vous dormez sur le dos !). Idem pour le mode transparence tout à fait exceptionnel, vous entendez presque mieux les bruits extérieurs que sans le casque ! Ces résultats sont obtenus grâce aux 8 micros pour l’ANC (4 par oreillette) et 3 micros pour la détection des voix (dont deux partagés avec l’ANC). L’un des micros est à l’intérieur de chaque oreillette pour analyser votre oreille et adapter le son. Enfin, le casque est, sans surprise, parfaitement adapté aux conversations téléphoniques.

Côté confort, le design et les matériaux utilisés sont bien sûr haut de gamme, mais le poids du casque finit malgré cela pas se ressentir à l’usage. Par contre, bonne surprise, vous n’aurez aucun bruit parasite de structure. Côté commandes, comme d’habitude chez Apple, pas besoin d’en rajouter dans les boutons, l’essentiel est là et lisible. La digital crown, reprise de l’Apple Watch, gère le volume et les pistes sonores et un bouton permet de changer de mode d’écoute. Pas de bouton On/off, le casque s’arrête automatiquement quand il ne bouge plus.

Son autonomie n’est pas la meilleure du marché, avec 20h en écoute, sa charge rapide lui permettra de récupérer 1h30 en 5’. Et bon point, sa housse de transport baptisée Smart Case, mettra le casque en mode basse consommation pour l’économiser au max. C’est bien le seul avantage de cette Smart Case qui au demeurant ne protège pas vraiment le casque et ne permet pas de porter les accessoires. Et vous aurez besoin d’accessoires si vous voulez écouter en filaire car il vous faudra vous offrir en plus un câble Lightning/mini-jack à 39 € et un adaptateur adaptateur Lightning vers mini-jack 3,5 mm à 10€. Disponible en 5 couleurs, bleu ciel, argent, vert rose et gris sidéral, l’Apple Airpods Max est livré avec son câble Lightning vers USB-C et son Smart Case assorti.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bose Headphones 700

Le meilleur rapport qualité prix

299,99€ > Amazon
On aime
  • Son design moderne
  • La réduction du bruit excellente
  • Le pilotage tactile
  • Son poids plume
  • La connexion Bluetooth multipoint
On n’aime pas
  • Son autonomie perfectible
  • Pas pliable

Design moderne et sophistiqué, grande qualité audio et fonction de réduction de bruit des plus efficaces… le Headphones 700 de Bose s’avère redoutablement convaincant. Avec ses 8 micros, il écoute votre environnement et génère un signal anti-bruit, qu’il ajoute à votre musique. Pas moins de 11 niveaux de réductions des bruits ambiants sont disponibles. Son autonomie est de 20 heures. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce casque, rendez-vous sur notre test du Headphones 700.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sony WH-1000XM4

La meilleure réduction de bruit active

279,99€
On aime
  • Pause active, multipoint, Sony se met à la page… enfin
  • Rendu audio précis, belle spatialisation
  • Gigantesque autonomie
  • Meilleure réduction de bruit du marché
  • Commandes tactiles corrigées
On n’aime pas
  • Trop cher compte-tenu des évolutions
  • Logements des oreilles peu profonds
  • Un peu trop porté sur les basses (mais equalizer disponible)

Le WH-1000XM4 reprend les codes des précédentes itération et corrige même quelques défauts. Il propose également de nouvelles fonctions pour personnaliser son écoute. Vous aurez désormais la fonction « speak to chat » pour parler sans quitter son casque et surtout la connexion Bluetooth multipoint pour gérer plusieurs appareils en même temps. Un excellent casque très confortable avec une réduction de bruit bluffante et une belle qualité sonore si vous aimez plutôt les basses.  

yh-e700a
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Yamaha YH-E700A

Casque aux coussinets les plus confortables

268€ > Amazon
On aime
  • Excellente qualité sonore
  • Prise en charge du codec aptXe
  • Belle autonomie
  • Coussinets très confortables
  • Câble audio et adaptateur avion inclus
On n’aime pas
  • Grosse boite de rangement
  • Un peu rigide
  • Boutons Power mal placé (en dessous)
  • Pas de charge rapide
  • Ne se coupe pas quand on le pose

Annoncé en octobre 2020 le Yamaha YH E700A est basé sur une nouvelle technologie du constructeur appelée Listening Optimizer. Celle-ci adapte le rendu sonore à la morphologie de l’utilisateur grâce à un microphone à l’intérieur des oreillettes qui mesure le conduit auditif et analyse les conditions d’écoute. Le casque mesure tout cela toutes les 20 secondes d’écoute pour tout ajuster de manière optimale grâce à l’égalisation du son en temps réel. Malgré son poids (352gr) il reste confortable avec un arceau réglable tout doux et ultra flexible. Le casque s’appaire sans passer par l’application Yamaha Headphone Controler, mais n’oubliez pas de la télécharger afin de faire les mises à jour du firmware au démarrage et dans le futur.

Côté réduction de bruit, ce n’est pas la meilleure de ce guide, mais l’ANC du Yamaha YH E700A est largement suffisant pour écouter sa musique tranquillement à côté de travaux bruyants. La technologie Advanced ANC analyse et supprime les bruits environnants tout en conservant le signal musical initial intact. Le casque intègre des transducteurs de 40 mm et est compatible Bluetooth 5.0 avec Qualcomm aptX Adaptive audio. Il gère les assistants Google et Siri et les appels grâce à des commandes tactiles qui pilotent bien sur la musique également. Enfin le Yamaha YH E700A promet une belle autonomie de 35 heures avec ANC activé. Il faudra compter 3,5 heures pour une recharge complète et malheureusement il ne propose pas de mode fast charge pour les urgences.

Huawei FreeBuds Studio
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Huawei FreeBuds Studio

Le casque ANC le plus léger

149,99€ > Boulanger
On aime
  • Un son très équilibré
  • Son grand confort et son poids plume
  • Un mix de boutons tactiles et physiques très pratique
  • 8 heures d’utilisation pour seulement 10 minutes de charge
  • Une connexion Bluetooth 5.2 très stable
On n’aime pas
  • Pas de prise mini-jack 3,5 mm
  • Pas d'utilisation possible pendant la charge
  • Arceau souple mais non pliable

Pour son premier casque circum-Aural Huawei commence par un modèle tout confort avec réduction de bruit active. Un casque au son très équilibré dans les basses comme les aigus. Son arceau souple qui s’étend jusqu’à 150° s’adapte à toutes les têtes avec ses oreillettes qui pivotent sur une très large amplitude. Son poids plume de 160 grammes est parmi les plus légers de cette sélection. La réduction de bruit passive est excellente dès que l’on pose le casque sur les oreilles. Quant à la réduction active, si elle n’atteint pas les performances du Bose 700 et du Sony WH-1000XM4 en haut du classement, elle offre une très bonne isolation du bruit allant jusqu’à 40dB avec six micros intégrés. Pour piloter tout cela, Huawei propose à la fois des boutons physiques et tactiles plutôt pratiques à utiliser. L’ANC se pilote depuis l’oreillette gauche ou l’application Huawei AI Life. Le vrai regret est du côté des prises avec l’absence d’une entrée mini-jack qui s’avère toujours bien pratique en cas de panne de batterie.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Image 4 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Bowers & Wilkins PX7

Le casque ANC qui affiche le plus de points forts

399,94€ > LDLC
On aime
  • Un son très dynamique
  • Sa réduction de bruit active ultra performante
  • Son unboxing très agréable
  • Son bouton On/Off mécanique
  • La détection de port qui arrête le casque quand on le retire
  • Son autonomie
  • La connexion Bluetooth multipoint
On n’aime pas
  • Son application peu utile
  • La forte présence des graves
  • Son prix

Bien connu des audiophiles, Bowers & Wilkins propose un superbe casque sans fil haut de gamme avec une excellente réduction de bruit qui s’ajuste à votre environnement. Le PX7 intègre également des détecteurs de proximité dans ses oreillettes qui coupent le son automatiquement si vous soulevez l’une d’entre elles. Ultra confortable, ce casque circum-auriculaire est agréable à porter, même sur une longue durée. Ça tombe bien avec son autonomie de 30 heures il vous accompagnera partout. Existe aussi en version spéciale Carbon Edition.

Nos autres tests de casques à réduction de bruit active

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sony WH-1000XM3

249,99€ > Darty
On aime
  • La qualité de la réduction du bruit
  • Son confort et son design premium
  • Sa qualité audio
  • Son autonomie de 30 heures
On n’aime pas
  • L'absence de Bluetooth multipoint
  • Les commandes tactiles à améliorer

Avec sa réduction de bruit très efficace, sa qualité audio exceptionnelle et son grand confort, le Sony WH-1000XM3 s’impose tout simplement comme l’un des meilleurs casque audio Bluetooth à réduction de bruit. Il offre de nombreuses options de personnalisation, assure une autonomie de trente heures environ et bénéficie d’une qualité de finition premium. Un achat qui saura vous plaire pendant des années. Et si le WH-1000XM4, son successeur, vous fait de l’oeil, n’oubliez pas qu’il n’apporte au final que peu d’évolutions pour un prix drastiquement plus élevé.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Marshall Monitor II ANC

299,99€ > Darty
On aime
  • Le son Marshall
  • 3 égaliseurs personnalisables
  • Son système d'annulation de bruit
  • La possibilité de changer d’égaliseur à la volée
  • Son autonomie
On n’aime pas
  • Un peu lourd (320 g)
  • Aigus peu précis

Marque légendaire pour les musiciens, Marshall propose pour la première fois un casque circum-auriculaire très confortable avec réduction de bruit. Ultra pliable et facile à ranger le Marshall Monitor II ANC réduit le bruit extérieur de près de 30dB. Il propose également un mode transparent et deux micros pour prendre les appels. Il offre une belle qualité sonore tournée vers les médiums et les graves, avec la signature sonore rock’n roll et chaleureuse de Marshall. 

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Orosound Tilde Pro

319€
On aime
  • Sa réduction de bruit efficace et agréable
  • Un son clair en conversation
  • Son système modulaire très pratique
  • Son confort tout en légèreté (260gr) et souplesse
On n’aime pas
  • Le bouton de réglage de réduction de bruit
  • Pas d’arrêt automatique
  • Pas encore très simple de l’acheter dans les boutiques habituelles

Conçu pour les professionnels, le français Orosound propose son casque Tilde Pro avec réduction de bruit active, fabriqué en Bretagne. À l’heure ou le télétravail est devenu incontournable, ce casque a l’avantage d’être très polyvalent pour au choix, travailler, ou écouter de la musique. Il propose pour cela un système modulaire astucieux grâce à un micro-perche en option qui s’ajoute et s’enlève facilement par un système magnétique très agréable. Pour travailler comme pour écouter sa musique, la réduction de bruit active est performante et se règle selon les besoins avec un petit bouton sous l’oreille droite à faire coulisser vers le haut ou vers le bas pour ajuster le niveau de réduction. L’idée est bonne mais le bouton n’est pas des plus pratique. La réduction de bruit peut atteindre 30 dB d’atténuation d’après Orosound. Le casque Tilde Pro est équipé de transducteurs de 40 mm offrant un son puissant et équilibré et un taux de distorsion harmonique inférieur à 0,2 %. Le casque peut se connecter en Bluetooth 5.0, par USB ou mini-jack (câbles inclus). Son autonomie annoncée est de 28 heures et en 30 minutes de charge vous récupérez 50% de sa batterie, (Comptez 2h pour 100%).

Orosound Tilde Pro
L’Orosound Tilde Pro est modulaire avec 2 paires de coussinets et un micro-perche amovible

Côté confort la grande nouveauté est qu’il est proposé avec deux systèmes de coussinets très confortables circum-auraux ou supra-auraux interchangeables (un seul inclus dans la boite initiale, le 2e set en option). Le système de vissage/devissage des coussinets est simple et un témoin lumineux vous alertera s’il est mal mis en place grâce à un capteur intégré. Ce capteur détecte aussi le type de coussinet utilisé afin que l’algorithme du casque s’adapte automatiquement pour optimiser les performances en annulation active de bruit et ajuster l’égalisation. La jeune marque française a re-localisé sa production en France depuis 2018 afin de proposer un produit plus vert. Aujourd’hui tout est fabriqué en Bretagne ! Orosound mise aussi sur sa polyvalence et sa durabilité pour offrir une démarche verte plus globale. Le prix du casque Orosound Tilde Pro varie de 330€ à 405€ selon les options micro et coussinets choisies.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

JBL Club One

299,99€ > Darty
On aime
  • Son rendu audio
  • Ultra compacte
  • Son autonomie de 23h
On n’aime pas
  • Son poids (789,5 g)
  • Difficile de distinguer l’oreillette gauche de la droite
  • Plutôt adapté aux petites oreilles

Souple et confortable le JBL Club One est un casque circum-auriculaire très maniable et ultra pratique à transporter. Le Club One offre une réduction de bruit active efficace ainsi qu’un mode transparent pour entendre les bruits extérieurs quand c’est nécessaire et un mode TalkThru pour discuter en gardant son casque.  

Si l’ANC n’est pas la meilleure de cette sélection, l’isolation phonique du casque offre à lui seul un confort d’écoute appréciable. 

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Harman Kardon Fly ANC

149,99€ > Boulanger
On aime
  • Son prix
  • Le son
  • La connexion Bluetooth multipoint
On n’aime pas
  • Un peu rigide
  • Pas de détection de port pour couper le son quand on l’enlève
  • La réduction de bruit pas toujours suffisante

Plus accessible en prix, le casque Harman Kardon Fly ANC n’en n’offre pas moins une bonne réduction active du bruit. Il a aussi l’avantage de proposer une connexion multipoint pour passer facilement d’un appareil à l’autre en utilisation, une fonction plutôt réservée aux casques haut de gamme. Cette marque Hi-Fi rachetée par JBL propose avec son Fly ANC un casque avec un très bon rapport qualité-prix. 

Beats Solo Pro

Beats Solo Pro

299,99€ > Darty
On aime
  • Belle autonomie
  • Beau rendu medium
  • Commandes mains libres avec « Dis Siri » et assistant vocal sur les appareils
On n’aime pas
  • Pas d’application avec égaliseur
  • Pas de réglage de l’ANC
  • Pas de recharge USB C (uniquement Lightning, câble inclus)
  • Pas de mini jack

Le dernier modèle de la gamme ANC de Beats sorti en octobre 2019 offre une belle réduction de bruit pour une écoute en toute tranquillité, bien isolé des bruits extérieurs. Il intègre pour cela 2 micros beamforming à filtrage spatial ainsi qu’un accéléromètre. Le casque propose aussi un mode transparence. Que ce soit en ANC ou transparence, pas de réglage possible. Côté design le Beats Solo Pro est un casque supra-auriculaire qui malgré des coussinets très conforts peut s’avérer douloureux pour les oreilles délicates car l’arceau est assez raide. Côté son il offre un beau medium et un bel équilibre sauf dans les basses. Dommage qu’il n’y ait pas d’application pour pour ajuster le son avec un égaliseur. Gros point fort, le casque offre une belle autonomie de 22 heures d’écoute ou 40h sans activer le mode ANC ou transparence. Il propose en plus une charge « Fast fuel » pour récupérer 3 heures d’écoute en seulement 10 minutes.
L’usage, le casque est pratique avec ses commandes tactiles avec un petit bouton à gauche pour activer l’ANC et le b tactile à droite pour prendre un appel ou changer de musique ou le niveau sonore. Très pratique il s’éteint complètement quand vous le repliez, pas besoin de réfléchir.
Le Beats Solo Pro, qui rappelons-le, appartient à Apple, est équipé de la puce Puce Apple H1 et fonctionne parfaitement bien avec les iPhones avec reconnaissance automatique et appairage ultra rapide (à partir du 8), iPod touch 7e génération et iPad Pro 12,9 pouces (2e génération ou supérieur), iPad Pro 11 pouces, l’iPad Pro 10,5 pouces, l’iPad (5e génération ou ultérieure), l’iPad Air (3e génération) et l’iPad mini (5e génération).
Livré avec son étui de transport Beats Solo Pro est disponible en gris, noir ou crème ou dans la collection capsule Pharell Williams en More Matt – Rouge, Bleu ciel et Bleu foncé.

Jabra Elite 85h

Jabra Elite 85h

199,99€ > Amazon
On aime
  • Son ergonomie
  • Son design sobre
  • Le son équilibré
  • Sa réduction de bruit efficace
On n’aime pas
  • Un peu rigide sur les oreilles

Avec une large gamme d’intra-auriculaires sans fil, Jabra est loin d’être un débutant dans le monde des casques audiophiles. L’Elite 85h constitue toutefois son premier modèle à réduction de bruit active. Et pour un premier essai, c’est un coup de maître : l’ergonomie est excellente à tout point de vue, avec un design épuré et un format aussi compact que confortable. Le casque se manipule très aisément, avec des boutons physiques répartis sur les oreillettes en tissu. Côté audio, le rendu est particulièrement équilibré, avec des basses profondes et des aigus très détaillés et précis. La réduction de bruit active est efficace et le casque tutoie les 36 heures d’autonomie, un vrai record.

Image 3 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

Sennheiser Momentum 3 Wireless

297€ > Amazon
On aime
  • La facilité des réglages
  • Son confort
  • Le capteur de suivi Bluetooth pour retrouver son casque
On n’aime pas
  • Son autonomie de 17h seulement

Le Sennheiser Momentum Wireless a été remis au goût du jour à la rentrée 2019. Ce casque à réduction de bruit active figure parmi les plus luxueux du marché. Il surprend d’abord par son look très épuré. De larges oreillettes ovales coulissent librement sur un arceau en métal. Avec lui, on profite d’un très bon confort. Il offre un excellent maintien et un système qui met directement le casque sous tension dès que l’on déplie l’arceau. Compatible Bluetooth 5.0 et supportant un large assortiment de codecs, le jumelage s’effectue très rapidement et la latence reste faible. Les contrôles sont directement accessibles sur les oreillettes et on maîtrise rapidement l’ensemble des fonctionnalités.

Mais son véritable intérêt tient au rendu audio et à l’efficacité de la réduction de bruit active. Le son est parfaitement équilibré, aussi bien dans les basses que dans les aigus. De plus, on est très bien isolé sans dénaturer la qualité audio pour autant. Seul regret, l’autonomie tutoie les 17 heures seulement. Enfin, le micro du kit mains-libres se montre moins performant que la concurrence.

casque marshall

Marshall MID ANC

97,99€ > Amazon
On aime
  • Son design
  • Son confort et la souplesse de l’arceau
  • Une réduction de bruit efficace à ce prix
On n’aime pas
  • La réduction de bruit pousse les basses

On ne peut pas oublier le Marshall MID A.N.C., un casque plus abordable au rendu nettement supérieur à la moyenne. Côté look, on retrouve la patte du constructeur d’amplis, avec une finition en simili-cuir et des oreillettes carrées. La mousse de l’arceau gagne en épaisseur, ce qui améliore largement le confort et le maintien par rapport aux précédents casques de la marque. Le rendu sonore est étonnamment homogène à ce niveau de prix, avec un spectre audio bien restitué sur toute ses plages. Toutes les fonctionnalités sont facilement accessibles et vous profitez d’une faible latence en Bluetooth, la garantie d’une parfaite synchronisation son/image. Seul bémol, la réduction de bruit active est moins convaincante et a tendance à « gonfler » les basses pour cacher sa moyenne efficacité.


La réduction de bruit, qu’est-ce que c’est ?

La réduction de bruit, c’est le miracle qui se produit dans le train quand le carré d’à côté se met à hurler, mais que vous pouvez dormir tranquille grâce à votre casque… Enfin s’il offre une véritable réduction de bruit active ! Techniquement, un casque à réduction de bruit active est doté d’un système ingénieux à base de micros qui analysent le bruit extérieur. Il insère ensuite un son opposé qui permet d’annuler le premier. Ainsi, les bruits de fond persistants tels que celui d’un train ou d’un avion sont annihilés. 

Image 29 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?

La réduction de bruit dite passive va, elle, fonctionner plus simplement grâce à des obstacles sur le chemin des ondes. C’est à cela que servent notamment les coussinets en mousse des casques. Mais à moins de porter un casque de chantier, la réduction passive ne sera pas suffisante en cas de bruits extérieurs forts. Si les sons gênants dépassent 30 dB, il faudra un casque à réduction de bruit active. 

En réalité, ces casques vraiment ANC ne sont pas légion. Le problème principal étant d’une part l’efficacité relative de certains, mais surtout la propension à créer un autre bourdonnement qui peut s’avérer très désagréable selon les modèles.

Casque supra ou circum-aural ?

Deux modèles de conception s’affrontent dans ce comparatif : les casques de type supra-aural et les circum-aural. Les premiers reposent entièrement sur l’oreille et ne couvrent ainsi que le pavillon auditif. C’est par exemple le cas du Harman Kardon Fly ANC. L’avantage de ce type de casque est évidemment la taille et la compacité. Bien plus petits, ils se rangent plus facilement et sont également plus légers. Inconvénient : leur port peut s’avérer pénible au bout de quelques dizaines de minutes puisqu’ils appuient entièrement sur l’oreille. Les porteurs de lunettes en auront pour leurs frais, leurs oreilles étant collées sur leurs branches. On a connu plus confortable.

Les seconds, circum-auraux, s’appuient sur le haut du crâne et englobent toute l’oreille. Ils sont donc bien plus isolants et confortables. C’est logiquement vers ce type de casques que s’orientent en grande majorité les constructeurs en matière d’annulation de bruit, qu’il s’agisse de Bose, Sony ou Bowers & Wilkins. L’oreille est ainsi épargnée et seulement entourée par le casque. Revers de la médaille, le casque est forcément plus gros et encombrant. Difficile par exemple de le ranger dans une poche de blouson, un sac sera forcément nécessaire. Par ailleurs, porté toute la journée dans en environnement d’open space, par exemple, un casque lourd avec un mauvais rembourrage au niveau de l’arceau peut s’avérer gênant. C’est également un point à observer lors de l’achat de tous types de casques audio.

Image 30 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Casques audio avec réduction de bruit active

Enfin, cette différence de conception ne joue pas seulement sur le confort, mais aussi sur l’efficacité du système de réduction de bruit. Un casque circum-aural aura bien plus de facilité à isoler des sons perturbateurs. Par sa forme, il filtre déjà passivement bien mieux qu’un modèle supra-aural beaucoup moins isolant par nature. C’est la raison pour laquelle Sennheiser, qui met le paquet sur les casques à annulation de bruit depuis quelques années, a opté pour un design circum-aural sur son Momentum Wireless 3.

Sachez également que certaines marques comme Bose, proposent de changer les coussinets des oreillettes pour remettre votre casque à neuf (service payant bien sûr !).  

Casque à réduction de bruit : en bluetooth ou par câble ?

Les casques de la sélection fonctionnent tous en Bluetooth pour un confort optimal. En contrepartie ils consomment plus de batterie, mais la liberté du sans-fil n’a pas de prix. N’oubliez cependant pas votre câble si vous voyagez loin en cas de panne de batterie. Par contre sans batterie, la réduction de bruit active ne marchera plus, il vous restera uniquement la réduction passive plus ou moins efficace selon la forme et la qualité du casque et de ses oreillettes en mousse.  

Les casques que nous avons sélectionnés proposent tout de même une autonomie de plus de vingt heures, une valeur plutôt confortable. Pour trouver plus de casques Bluetooth performants, rendez-vous sur notre guide d’achat des meilleurs casques Bluetooth.

Un casque multipoint, qu’est-ce que c’est ?

Attention également aux différentes sources qui peuvent être connectées à un casque sans fil. Si le Bose Noise canceling headphones 700 ou le PX7 Bowers & Wilkins peuvent être reliés en même temps à deux appareils différents, par exemple un ordinateur et un smartphone pour répondre à un appel, ce n’était pas le cas du Sony WH-1000XM3. Un inconvénient corrigé par Sony avec son nouveau modèle, le WH-1000XM4.

Commandes tactiles ou vocales ? 

Image 31 : Comparatif de casques à réduction de bruit : quel est le meilleur ?
Casque Beats Solo Pro avec ANC et commandes tactiles

Un casque comme le Bose Noise canceling headphones 700 offre une surface lisse et zen avec seulement trois boutons apparents, car les commandes sont tactiles. Ce n’est pas toujours idéal selon la longueur des cheveux, car le tactile est très sensible et peut se déclencher facilement. Certains casques comme le Sony WH-1000XM4 permettent d’ailleurs de désactiver les commandes tactiles si besoin. 

Les fabricants commencent également à intégrer les assistants vocaux Alex ou Google dans leurs systèmes. C’est le cas par exemple des modèles Marshall Monitor II ANC et Sennheiser MOMENTUM Wireless 3. 

Et la réduction de bruit active des écouteurs intra sans fil ? 

La réduction active de bruit est aussi proposée sur les écouteurs intra auriculaires. Bose, Sony, Apple, Samsung, Sennheiser, JBL, Plantronics, Huawei ou Xiaomi proposent des modèles aux résultats variables, mais qui ont l’avantage de se glisser dans toutes les poches. N’attendez cependant pas l’efficacité d’un casque de cette sélection. À moins que les nouveaux intra True Wireless Devialet Gemini, qui sont très prometteurs, ne viennent chambouler le classement, bientôt en test à la rédaction. Vous pourrez les retrouver dans notre guide comparatif des écouteurs totalement sans fil.