Accueil » Guide d'achat » Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Adieu les fils ! Les casques Bluetooth permettent d’écouter sa musique sans s’encombrer. Mais comment choisir parmi le large choix de casques ? Et à quels critères faire attention ? Notre comparatif vous dit tout.

Exit la prise jack ! Depuis qu’Apple a décidé de couper le cordon et de dire adieu à cette dernière, les constructeurs de casques audio (voir notre guide d’achat des meilleurs casques audio) ont dû trouver une solution : les casques Bluetooth. Ils ont rapidement gagné en popularité et occupent aujourd’hui l’essentiel du marché, à tel point qu’il devient difficile désormais de passer à côté dans les rayons des revendeurs spécialisés.

Taille, maintien, prix, les casques Bluetooth se déclinent désormais sous toutes les formes et, surtout, sont accessibles à toutes les bourses ! Mais tous les modèles se valent-ils ? Tout dépend de vos habitudes de vie et de ce que vous attendez de votre casque Bluetooth. Que vous privilégiez une utilisation sportive, une écoute immersive pour vous isoler du monde extérieur ou même une vraie qualité audiophile, il existe un casque Bluetooth pour chaque usage. Tous les grands constructeurs évoluent déjà dans ce domaine et Bose, Sony, Sennheiser ou encore Jabra figurent parmi les meilleures références.

Image 1 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

La rédaction de Tom’s Guide a sélectionné les meilleurs casques du moment, et vous donne les conseils pour bien choisir votre casque Bluetooth en fonction de différents critères (forme, autonomie, réduction du bruit, qualité sonore, navigation, gaming ou encore adaptabilité au sport).

Notre sélection des meilleurs casques Bluetooth

Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Marshall Major III Bluetooth

Le casque le plus autonome

95€ > Amazon

Arborant toujours le même design emblématique, qui rappelle les amplis du même constructeur, le Marshall Major III s’impose comme l’un des meilleurs casques Bluetooth. Il offre un grand confort, avec des coussinets moelleux et une agréable répartition de la pression sur le crâne. Côté audio, le son paraît très chaleureux et naturel, avec des basses bien présentes. Le kit mains-libres est vraiment convaincant et l’autonomie se hisse parmi les records du genre, avec près de trente heures d’écoute sans fil.

Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Sony WH-1000XM3

Le meilleur casque à réduction de bruit

296€ > Amazon

Avec sa réduction de bruit très efficace, sa qualité audio exceptionnelle et son grand confort, le Sony WH-1000XM3 s’impose tout simplement comme l’un des meilleurs casque audio actuels. Il offre de nombreuses options de personnalisation, assure une autonomie de trente heures environ et bénéficie d’une qualité de finition premium. Un achat qui saura vous plaire pendant des années.

Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Razer Thresher 7.1

116,83€ > Amazon
Image 3 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?

Jaybird Run

Le meilleur casque pour faire du sport

199,00€ > Amazon

Malgré une autonomie qui peut laisser à désirer, les Jaybird Run restent de très bons écouteurs Bluetooth intra-auriculaires. Ils sont parfaits pour une pratique sportive régulière et se maintiennent bien en place lorsque vous bougez. L’application officielle et ses fonctionnalités avancées permettant de personnaliser le rendu sonore sont un véritable plus à noter.

Circum-aural, supra-aural, intra-auriculaire ?

Image 10 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Un casque circum-aural présente un design fermé, qui vient englober complètement l’oreille.

La principale caractéristique à regarder lorsqu’on choisit un casque, c’est la forme des écouteurs. Il en existe trois types principaux qui portent un nom bien distinct. Supra-aural, ou over-ear en anglais, désigne les casques dont les écouteurs sont généralement de taille réduite et se posent directement sur l’oreille, comme le font par exemple le Bose Soundlink ou le Plantronics Backbeat 500. À l’inverse, les casques de type circum-aural, ou over-ear en anglais, désignent des écouteurs plus volumineux, dont le but est d’englober complètement l’oreille. Les Sony WH-1000XM3 ou Bose QuietComfort 35 II appartiennent à cette catégorie. Enfin, les intra-auriculaires viennent directement se loger dans le pavillon, à l’aide d’embouts en silicone. Ils se prêtent particulièrement bien aux activités en plein air, comme les Jabra Elite Active 65t ou Sennheiser CX 6.00BT.

Les trois types d’écouteurs ont leurs propres avantages et inconvénients. Les modèles supra-aural ont l’avantage d’être légers et peu encombrants. La plupart se glissent aisément dans un sac à main. Ils n’en sont pas moins performants et complets : un écouteur supra-aural peut disposer d’un système de réduction du bruit ou de commandes disposées sur l’écouteur. Attention toutefois, car la tenue du casque sur la tête ne tient qu’à la pression que l’arceau applique sur le crâne lors de l’utilisation, ce qui peut représenter une gêne en cas d’utilisation intensive, en particulier dans le sport.

Image 11 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Plus compact et moins encombrant, un casque supra-aural se pose directement sur l’oreille.

De leur côté, les casques circum-aural présentent une taille plus imposante. La principale différence tient évidemment dans la structure des écouteurs, dont les coussinets enveloppent complètement l’oreille. Cela permet d’obtenir une meilleure isolation des bruits extérieurs. Ces modèles sont plus confortables en général, mais ont aussi leurs propres inconvénients. Les grands coussinets peuvent échauffer les oreilles, ce qui peut être désagréable en cas d’utilisation prolongée. De même, ces coussinets de grande taille peuvent s’avérer gênants pour les porteurs de lunettes, en raison de la pression qu’ils peuvent exercer sur les branches.

Pour les intra-auriculaires, tout est histoire de goût. Si vous ne craignez pas d’insérer directement l’écouteur dans votre oreille, ils offrent un maintien hors-pair et un grand confort pendant une utilisation prolongée. C’est ce format que l’on privilégiera pour faire du sport, aspect compact oblige, d’autant plus que la qualité audio de ces écouteurs miniatures ne cesse de s’améliorer.

Image 12 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Si vous les tolérez, les écouteurs intra-auriculaires offrent le meilleur maintien et sont parfaitement recommandés pour le sport.

Avec ou sans cordon, telle est la question

C’est définitivement la nouvelle tendance dans les casques audio : les écouteurs intra-auriculaires 100% Bluetooth. Également appelés écouteurs « zéro-fil », ces nouveaux modèles oscillent entre 100€ et 300€ et sont voués à un succès grandissant au fur et à mesure que le port jack disparaîtra de la scène des smartphones. Leur modèle le plus emblématique, les AirPods d’Apple a d’ailleurs été annoncé quelques secondes après que l’iPhone 7 ait porté le coup de grâce à la sortie audio mini-jack.

Image 13 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Avec les AirPods, Apple propose un design nouveau, en coupant définitivement le fil des écouteurs Bluetooth.

Ces écouteurs pullulent actuellement et se plient à des usages de plus en plus divers. On appréciera tout autant leur forte compacité pour écouter de la musique, en discrétion, dans les transports en commun, mais aussi pour faire du sport ou pour profiter d’un kit mains-libres efficace. Leur qualité audio s’est largement améliorée et certains modèles adoptent une réduction du bruit active, pour réellement vous immerger dans votre musique.

Image 14 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Ne vous laissez pas duper par leur aspect compact : les écouteurs intra-auriculaires les plus récents offrent une grande qualité audio et même une réduction active du bruit.

Les critères à privilégier

Vous l’aurez compris, les usages sont donc multiples et vous devez identifier dans un premier temps les critères qui vous sont les plus chers afin de faire le bon choix. Si vous désirez avant tout pratiquer du sport, les Jaybird Run ou les Bose SoundSport Free assurent le meilleur maintien. Ils sont tous deux proposés à moins de 200 euros et offrent un excellent rapport qualité/prix, avec une grande autonomie et un son de bonne qualité. Si toutefois vous souhaitez privilégier ce dernier critère, les Jabra Elite Active 65t et surtout les B&O Beoplay E8 tirent particulièrement leur épingle du jeu. Enfin, si vous cherchez à vous isoler du monde extérieur, les Bose QuietComfort 20 assurent une réduction de bruit active particulièrement convaincante, pour un format aussi compact.

Quelle autonomie pour un casque Bluetooth ?

Un casque sans fil intègre sa propre alimentation. Tous les modèles que nous avons testés intègrent une batterie rechargeable. On ne trouve quasiment plus de casques alimentés par piles bâtons. Mais quelle autonomie est-on en droit d’attendre d’un casque Bluetooth, et doit-on craindre se retrouver en panne de musique au beau milieu d’une rame de métro ?

D’après nos tests, l’autonomie atteint en moyenne une dizaine d’heures. Concrètement, cela signifie que dans le cas d’une utilisation quotidienne, deux fois par jour, durant un trajet en transports en commun de trente minutes, on peut espérer utiliser le casque durant près de cinq jours sans avoir à le recharger. Évidemment, certains modèles présentent une autonomie plus importante, comme les Sony WH-1000XM3 et Marshall Major III Bluetooth, avec leurs 30 heures de durée de vie, talonnés de près par les Plantronics BackBeat Pro 2 et les U-Jays Wireless, et leurs 25 heures d’écoute assurée. Sony et Bose ont en particulier travaillé cet aspect : leurs deux casques à réduction de bruit active, une fonctionnalité pourtant très énergivore, ont largement progressé en la matière. Plus besoin de choisir un casque minimaliste d’entrée de gamme, sans fonctionnalités supplémentaires, pour profiter d’une vraie bonne autonomie.

La réduction du bruit, pour s’isoler des sons extérieurs

Les constructeurs sont de plus en plus nombreux à proposer un modèle doté de la technologie de réduction de bruit, mise au point par Bose. Son principe de fonctionnement est aussi simple que génial. Un minuscule microphone enregistre le son ambiant et le transmet à un processeur qui  l’analyse et qui génère un son à la phase opposée. Résultat : les deux signaux sont annulés et le son original s’en trouve fortement atténué.

Si vous recherchez avant tout un casque pour vous isoler du monde extérieur, nous vous invitons à consulter notre guide d’achat de casque anti-bruits. Notons que le Sony WH-1000XM3 est un choix imbattable. Cette dernière révision du casque vedette du constructeur japonais offre une réduction de bruit active particulièrement efficace, qui vous immerge dans votre musique. L’application officielle vous permet d’en affiner le rendu, en choisissant un profil capable d’identifier les annonces de gare ou d’aéroport, par exemple, afin de ne rien rater. Pour ne rien gâcher, la qualité audio est de haute volée.

Image 15 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Vous modulez généralement le niveau de réduction de bruit active à l’aide de l’application officielle. Pratique pour garder une oreille attentive sur certains sons extérieurs !

Il est talonné de très près par le Bose QuietComfort 35 II, qui propose une qualité audio également très convaincante et une réduction de bruit très efficace. L’application officielle est moins complète que celle de Sony, signe de l’aspect technologique qui se dégage de ces casques à réduction de bruit, mais le casque est en revanche capable de s’apparier à plusieurs appareils en simultané.

La qualité sonore, le critère principal

Difficile de parler de casques audio sans parler de la qualité du son. C’est évidemment un des critères dominants dans le choix d’un casque, et ce, quel que soit son style de musique favori. Un casque trop porté sur les aigus ou les graves pourra être aussi désagréable à la longue qu’un modèle qui n’en propose pas assez.

Le bon équilibre est donc difficile à trouver, et dépend aussi grandement des préférences de l’utilisateur. Dans ce domaine, le Sony WH-1000XM3 fait partie des plus équilibrés de notre comparatif : assez puissant, il propose des basses claires qui n’étouffent pas pour autant la présence des aigus, et donne au final un rendu sonore agréable. Il se place ainsi dans la même catégorie que le SoundLink de Bose, qui se montre aussi bien performant dans les morceaux lyriques aux sons aigus que dans les morceaux plus pêchus qui donnent plus dans les basses.

Image 16 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Le son Bose est reconnaissable entre mille, avec ses basses bien présentes et un bon équilibre général.

Compacts et confortables, les Jabra Elite 65t offrent également un rendu audio extrêmement convaincant. Mais attention : pour réellement en profiter, vous devrez installer l’application officielle Jabra Sound+. Elle intègre un mixeur de volume très précis, ainsi qu’un égaliseur graphique bien pratique. Les voix sont particulièrement claires et audibles, et la reproduction sonore est bien homogène. Dans tous les cas, veillez donc systématiquement à tester l’application officielle de votre casque Bluetooth : vous pourriez avoir de bonnes surprises, et profiter d’un contrôle étendu.

Si nous avons donc pu essayer des casques plutôt convaincants par la qualité de leur son, nous avons également noté que certains d’entre eux avaient tendance à en faire un peu trop. C’est le cas par exemple du Crusher Wireless de Skullcandy, qui proposerait un son pourtant correct s’il n’était pas autant noyé dans les basses omniprésentes. Les basses du casque, déjà bien fournies par défaut, peuvent être réglées au moyen d’une glissière permettant de les accentuer, ce qui a surtout le don de transformer n’importe quel titre en une bouillie inaudible sous les fréquences graves.

Image 17 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
D’abord axés sur le rap et la musique électronique, les casques Beats gagnent aujourd’hui en polyvalence et en équilibre, à l’image du Solo3 Wireless

Les contrôles, pour éviter de sortir son smartphone

Le principal intérêt d’un casque sans fil est évidemment de s’affranchir d’un câble pour profiter de sa musique en liberté. Et pour l’accroître encore, certains casques intègrent intelligemment les fonctions d’une télécommande : inutile de sortir votre smartphone pour contrôler le volume ou passer à la piste suivante, on retrouve parfois des zones tactiles directement intégrées aux oreillettes. C’est un atout non-négligeable et les constructeurs l’ont bien compris, de plus en plus de casques adoptent ce type d’architecture ou intègrent des boutons facilement accessibles sur l’arceau ou les écouteurs, pour contrôler la musique et même le téléphone.

Image 18 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Le WH-1000XM3 de Sony présente des oreillettes tactiles, que l’on effleure ou presse pour accéder aux principales commandes. Pratique !

Sony maîtrise le sujet depuis plusieurs années déjà et le démontre une fois encore avec le WH-1000XM3. En glissant un doigt vers la gauche ou la droite, sur l’une des oreillettes, vous passez ainsi à la piste précédente ou suivante, et vous contrôlez directement le volume à travers un glissement vertical. Exercez deux pressions d’affilée, façon double-clic, pour mettre un morceau en pause. Une solution vraiment ergonomique, que l’on adopte rapidement. Dans le même genre, le Urbanite XL de Sennheiser propose lui aussi des contrôles tactiles sur la petite surface proposée sur son écouteur droit, ce qui rend le processus intéressant mais plus fastidieux : il est désormais nécessaire d’appuyer deux fois de suite pour passer une piste, et trois fois de suite pour revenir en arrière, une gymnastique qui peut s’avérer pénible. De son côté, le U-Jays Wireless propose un bouton permettant de verrouiller les commandes tactiles du casque pour éviter de les activer par accident.

Image 19 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Le Plantronics BackBeat Pro 2 intègre des contrôles sur une oreillette, avec une molette bien ergonomique pour moduler le volume sonore.

La palme de l’originalité revient au Plantronics BackBeat Pro 2 et son système d’arceaux sur les oreillettes. Avec le cercle principal, vous gérez les appels téléphoniques. Avec le niveau suivant, vous passez entre les morceaux et sur son pourtour, vous retrouvez une molette crantée pour régler le volume sonore. Le système nécessite un petit temps d’adaptation, mais il est audacieux et vous offre un contrôle total sur les principales fonctionnalités.

Jouer en silence sur une console

Depuis deux générations déjà, les consoles de salon sont capables de reconnaître et d’utiliser des périphériques Bluetooth. Les PS4 et PS4 Pro ou Xbox One S et X utilisent ainsi en standard des contrôleurs sans fil et proposent également des casques sans fil. L’occasion était trop belle pour ne pas tenter de connecter nos différents casques à la console de Sony.

La bonne nouvelle, c’est que la PS4 a bien reconnu tous les casques Bluetooth que nous lui avons présentés comme des casques, et nous a proposé de s’y connecter pour les utiliser. La mauvaise nouvelle, c’est que nous n’avons pas pu aller plus loin : invariablement, au moment d’appairer un casque Bluetooth avec la console, cette dernière renvoie un message d’erreur et comme on s’en doute, il est impossible d’utiliser le casque sans fil. Intrigués par ce qui semble être une restriction de la console, nous nous sommes renseignés sur cette impossibilité d’utiliser un casque pourtant reconnu par la console, et nous avons trouvé un début de réponse : Sony a son propre casque Bluetooth pour PS4, et celui-ci porte le nom assez générique de « Wireless Stereo Headset 2.0 pour PS4 ».

Officiellement, c’est le seul casque sans fil à être compatible avec la console de Sony. En pratique, nous n’avons effectivement pu connecter aucun autre casque, malgré tous nos efforts. Il n’est toutefois pas nécessaire d’investir dans un casque officiel pour jouer en silence chez soi : la manette de la PS4 propose une prise Jack qui a l’avantage d’être compatible avec n’importe quel casque du marché, mais il faudra accepter de jouer en filaire. Sachez par ailleurs qu’il existe des adaptateurs Bluetooth, à enficher dans un port USB de votre console, mais vous devrez passer par des constructeurs méconnus.

Image 20 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Les manettes sans fil des consoles modernes intègrent directement une prise jack : le Plantronics 500 RIG Pro l’exploite en y apposant un potentiomètre pour régler le volume.

En réalité, si vous désirez jouer en toute tranquillité et sans câble, vous avez intérêt à vous tourner vers un casque spécialisé, qui utilise officiellement le signal de la console de Sony afin d’assurer un fonctionnement sans fil. Avec son design très orienté gaming, le Logitech G933 Artemis Spectrum est une valeur sûre. Il est compatible PS4/Xbox One et offre une excellente qualité sonore et un grand confort, avec un très bon niveau de finition. Nous avons également beaucoup aimé le Razer Thresher et son son surround 7.1 Il se démarque par son excellent maintien et surtout son boîtier de communication sans fil, qui permet de transmettre en direct le chat vocal.

Et pour les sportifs ?

Image 21 : Comparatif : quel est le meilleur casque Bluetooth ?
Un maintien irréprochable, une résistance à la transpiration et un grand confort sont les trois qualités requises pour un bon casque audio dédié au sport.

Il reste un usage que nous n’avons pas abordé dans ce comparatif : les casques et autres écouteurs dédiés à un usage sportif. S’ils peuvent convenir à certaines activités sportives, la plupart des casques présentés ici ne sont pas adaptés à la course à pied, par exemple, soit à cause de leur taille imposante, soit à cause d’une tenue trop faible sur la tête pour rester bien calés sur les oreilles. En parallèle, les casques que nous avons testé dans ce guide d’achat des casques sports ne fonctionnent pas tous Bluetooth.

Le marché est en pleine croissance, dynamisé par celui des montres connectées. Dans la lignée des AirPods d’Apple, les meilleurs écouteurs pour le sport sont des intra-auriculaires Bluetooth. Les constructeurs les accompagnent tous d’une généreuse collection d’embouts en silicone, de tailles différentes, en jouant parfois sur les textures : vous êtes ainsi assuré de trouver un profil qui viendra parfaitement se loger dans votre pavillon. À vous de choisir votre niveau d’isolation, en fonction de vos préférences : certains casques, comme le Jabra Elite Active 65, parviennent à réellement vous immerger, tandis que les Bose SoundSport Free laissent davantage filtrer les bruits extérieurs, ce qui peut rassurer sur des parcours plus risqués.

Si la perspective de recharger régulièrement vos écouteurs ne vous effraie pas, les Jaybird Run sont vraiment adaptés à une pratique sportive intense. Ils assurent un excellent maintien et se démarquent également par la qualité de l’application officielle, riche en fonctionnalités avancées pour personnaliser l’excellent rendu sonore.