Accueil » Test » Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Avec son nouvel iPhone SE, Apple promet une expérience digne de ses meilleurs smartphones associée à un prix d’entrée alléchant. En 6 ans, le charme du modèle SE de 2022 opère-t-il toujours autant ? Voici notre avis après avoir testé le dernier-né d’Apple.

Image 2 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?
8/10

Apple iPhone SE 5G

Petit écran, grosse puissance

On aime
  • L’affichage aux couleurs fidèles
  • Le processeur A15 Bionic très puissant
  • L’ergonomie imbattable
  • La qualité photo générale
  • Le retour de Touch ID
  • L’expérience iOS 15
  • Mises à jour garanties plusieurs années
  • La compatibilité avec le réseau 5G
  • La conception résistante et étanche (IP67)
On n’aime pas
  • Le design old school
  • L’autonomie peu spectaculaire
  • L’absence de charge très rapide
  • L'absence d'adaptateur dans la boîte
  • Le prix élevé, a fortiori en version 256 Go
Verdict :

Le succès rencontré par le smartphone d’Apple, avant tout lié à son ergonomie irréprochable, n’est pas démenti avec le lancement en 2022 de l’iPhone SE 5G. Aussi agréable d’emploi que ses grands frères, cet appareil hérite d’une interface tout autant intuitive grâce à iOS 15 et d’un puissant moteur, le processeur A15 Bionic intégré aux dernières générations. Tout en muscles, l’iPhone SE est donc un smartphone compatible avec les usages d’aujourd’hui, jeu inclus. Il reste qu’à ce niveau de prix, les fans d’Apple lui reprocheront son design d’un autre temps et ce, d’autant plus que cet appareil n’est pas exempt de défauts. On aurait notamment apprécié une autonomie plus confortable, une charge plus rapide et de meilleures aptitudes en photo de nuit. Rien de rédhibitoire, mais vous voilà prêts à acheter en connaissance de cause

L’iPhone SE 5G est un smartphone très plaisant et facile à utiliser. Ses grandes performances lui permettent toutes les excentricités. Certes, son écran est petit selon les standards actuels, mais il est bien suffisant pour de nombreux usages modernes. Certes, il n’a qu’un seul capteur photo, mais il est capable d’offrir de beaux clichés dans de nombreuses situations, grâce à l’intelligence artificielle. Ses seuls défauts concernent son autonomie pas au top, sa recharge assez lente et une accessibilité tarifaire en berne.

Image 3 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Deux ans après le lancement de l’iPhone SE de deuxième génération et donc six ans après l’inauguration de cette gamme qui met l’iPhone à portée de toutes les bourses, Apple vient de dévoiler sa troisième itération, le nouvel iPhone SE. Ce modèle emblématique est remis au goût du jour, avec un équipement renouvelé qui lui permet d’envisager sereinement l’accès aux technos d’aujourd’hui ou même de demain, à commencer par sa connectivité 5G. Mais si le premier iPhone SE s’inspirait fortement du l’iPhone 8 en termes de design, c’est aussi le cas du nouvel iPhone SE. En 2022, le dernier-né de la marque américaine fait l’impasse sur le design « sans bords » adopté depuis 2017 avec le lancement de l’iPhone X. Apple ferait-il du neuf avec du vieux ?

Image 4 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Ce choix n’a certes pas que des désavantages puisqu’il permet le retour de la fonction de verrouillage par empreinte digitale Touch ID abandonnée au profit de la reconnaissance faciale (décriée en période de pandémie). C’est aussi la possibilité pour Apple de proposer un appareil sur le segment du milieu de gamme et donc de ne pas abandonner des parts de marché à la concurrence. Avec un prix qui débute à 529 euros en version 64 Go, l’iPhone SE devient le moins coûteux des smartphones vendus actuellement par Apple (hors reconditionnement et stocks encore disponibles dans les magasins). Cela reste toutefois plus cher de 40 euros que le prix de son prédécesseur et la facture grimpe vite pour les versions en 128 et 256 Go, proposées respectivement à 579 et… 699 euros !

Image 5 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Nous avons testé l’iPhone SE 5G pendant quelques jours pour mettre en lumière tous ses avantages et ses inconvénients. Faut-il craquer pour le nouveau smartphone d’Apple que la marque décline en trois couleurs blanc, noir ou rouge (Product RED) ? Réponse dans ce test.

Apple iPhone SE 5G : les principaux points positifs

L’iPhone SE répond-il à toutes les attentes de l’utilisateur dans le cadre d’un usage quotidien ? Voici ce que nous estimons être ses principaux atouts pour convaincre.

1. Un petit écran qui charme le regard

Avec son écran de 4,7 pouces, l’iPhone SE semble presque anachronique en 2022. Cette taille qui lui permet d’être aisément manipulable d’une seule main et de compter parmi les poids légers du marché (144 g seulement) fera toutefois le bonheur des amateurs de petits formats. Côté immersion dans l’image, les bordures d’écran larges gâchent un peu le spectacle, mais la qualité est bel et bien au rendez-vous. De type LCD IPS, la dalle Retina (résolution de 326 points par pouce) suffit amplement à offrir une finesse d’affichage plaisante avec une excellente fidélité des couleurs.

Image 6 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Preuve en est le Delta E mesuré à 1,5. La température des couleurs est tout aussi remarquable, confirmant le savoir-faire d’Apple en matière d’écran. La luminosité de ce dernier dépasse les 500 nits selon notre sonde avec un taux de contraste de 800 :1, supérieur à celui de l’iPhone SE de génération précédente. Que vous utilisiez l’appareil en intérieur ou à l’extérieur, vous ne devriez pas être déçus. Précisons que le taux de rafraîchissement est limité, sans trop de surprise, à 60 Hz, ce qui aura au moins le mérite de préserver la batterie. Sous l’écran, les amateurs de Touch ID retrouveront leur bouton de déverrouillage dans sa version la plus moderne (un capteur associé à un moteur haptique).

2. Sa puissance lui ouvre tous les usages

Comme le dernier iPhone 13 dans toutes ses déclinaisons, l’iPhone SE cache sous son design sage le moteur d’un véritable bolide. C’est en effet le processeur le plus puissant d’Apple (et même l’un des meilleurs du marché) qui est aux manettes, l’excellente puce A15 Bionic, associée à 4 Go de mémoire vive. De quoi offrir au smartphone d’Apple les meilleures performances jamais expérimentées sur un smartphone vendu autour de 500 euros. Et pas seulement un fonctionnement au quotidien bien fluide !

Image 7 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Dans les benchmarks, l’A15 Bionic fait de l’ombre au Snapdragon 888 et rivalise le plus souvent en termes de scores avec les ténors actuels du monde de la mobilité, que sont le Snapdragon 8 Gen 1 ou le Samsung Exynos 2200. En pratique, une séance de Genshin Impact confirme l’appétence de l’iPhone SE pour le jeu, avec un positionnement par défaut sur « élevé » au niveau des graphismes. Mieux encore, la chauffe est bien maîtrisée et la plateforme plutôt stable. Jouer avec l’iPhone SE sera possible grâce à ses performances graphiques de haut vol et même particulièrement plaisant malgré le petit écran.

Avec son co-processeur neuronal de 16 cœurs, l’A15 Bionic apporte aussi beaucoup à la photo. La puissance des algorithmes améliore la qualité des clichés.

3. Une ergonomie toujours au top

Au-delà d’un boîtier étanche (IP67) et solide, avec au dos un verre minéral renforcé, l’iPhone SE ne séduit pas seulement par sa conception matérielle soignée. Son excellente ergonomie logicielle compte parmi ses points les plus attrayants.  Le smartphone bénéficie des toutes dernières nouveautés d’iOS (ici dans sa version 15.4), comme l’arrivée de nouveaux émojis ou encore le renforcement des mesures contre les balises AirTag utilisées à des fins d’espionnage.

Image 8 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

L’avantage est que vous bénéficiez avec l’iPhone SE d’un environnement aussi intelligent et intuitif que celui présent sur un smartphone haut de gamme deux fois plus cher. Quelques différences existent, mais elles sont minimes (du fait surtout de la présence de Touch ID) et l’utilisation au quotidien n’en souffre pas. Tout est même parfaitement pensé pour un fonctionnement optimal sur ce petit écran de 4,7 pouces. Pas de bloatwares exaspérants d’inutilité. Apple propose même le luxe de bénéficier de plusieurs années de mises à jour majeures.

4. Des photos de bonne qualité

Si vous êtes en quête d’un smartphone simple d’utilisation, y compris en photo, l’iPhone SE et son unique capteur au dos de l’appareil (en plus de celui présent en façade) est fait pour vous.

Image 9 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Nul besoin de vous poser des questions, vous prenez votre photo et ce capteur de 12 mégapixels, aidé par l’intelligence artificielle et lié à un objectif avec stabilisation optique, se charge du reste. À l’avant, un capteur de 7 mégapixels gère vos selfies et vos appels FaceTime, toujours à l’aide de l’IA.

Image 10 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Malgré cette simplicité, la qualité des photos est exemplaire. Le piqué et le contraste sont excellents et les couleurs agréables à l’œil. La lumière est parfaitement maîtrisée, sans surexposition ni contre-jour fâcheux qui masqueraient les détails d’un cliché.

Image 11 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Les portraits sont également très satisfaisants avec un effet bokeh réaliste. Si on ajoute à cela un autofocus rapide pour des photos toujours nettes, Apple montre qu’une profusion de capteurs n’est pas toujours synonyme de réussite.

Image 12 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

Pour la photo de nuit, les choses sont plus compliquées comme on le verra plus loin.

Apple iPhone SE 5G : les principaux points négatifs

Même l’iPhone n’échappe pas à la dure réalité des tests intensifs. Les meilleurs smartphones souffrent parfois de quelques ratés. Voici ce qui nous a déçus sur l’iPhone SE 5G.

1. Toujours pas de charge rapide (ni de chargeur)

A l’instar de n’importe quel petit smartphone puissant, l’iPhone SE ne brille pas par son autonomie. Apple annonce pourtant une amélioration d’environ 2 heures face à la précédente génération.  Elle serait essentiellement due au processeur A15 Bionic peu énergivore dans les tâches les plus classiques et à l’optimisation d’iOS. En pratique, nous atteignons presque une journée d’autonomie, ce qui n’est pas si mal.

Image 13 : Test iPhone SE 5G : faut-il craquer pour ses incroyables performances ?

En revanche, la charge est toujours aussi peu rapide (18 W). L’appareil n’étant livré qu’avec un câble USB Type-C vers Lightning, il vous faudra non seulement trouver le chargeur adéquat, mais également veiller à ce qu’il puisse fournir ces fameux 18 W (le modèle 20 W coûte 25 euros chez Apple). C’est seulement à cette condition que vous pourrez recharger plus de la moitié de la batterie en 30 minutes et passer de 0 à 100 % en 90 minutes. Sinon, comptez environ 2 heures pour une charge complète. Face à la charge rapide offerte par les constructeurs chinois aujourd’hui, on reste un peu sur sa faim.

2. On attendait mieux de la photo en basses lumières

En basses lumières, l’absence de mode nuit joue en défaveur de l’unique capteur de 12 mégapixels. Tant qu’il y a un minimum de lumière pour éclairer la scène, l’iPhone SE s’en sort assez bien. Dans la pénombre, le bruit augmente et l’appareil maîtrise de moins en moins bien les différentes sources lumineuses. Le constat est pire avec la caméra selfie. On vous déconseillera aussi l’utilisation du zoom exclusivement numérique qui dégrade inévitablement les prises de vue en agrandissement 5X, voire dès l’agrandissement 2X si la lumière n’est pas suffisante.