Huawei P Smart 2019 : on a testé le smartphone qui veut faire de l’ombre au Honor 8X

8/10

Huawei P Smart 2019

249€
On aime
  • Le prix toujours plus bas
  • Le design au top
  • La reconnaissance faciale
On n’aime pas
  • Le capteur arrière pas toujours au top, notamment pour la vidéo
  • Toujours pas de port USB-C (bis repetita)
Verdict :

Sans totalement révolutionner le modèle sorti il y a quelques mois, ce nouveau P Smart bénéficie d’améliorations assez intéressantes, à commencer par son design et surtout sa nouvelle gamme tarifaire. Si l’on était en droit d’attendre un peu mieux du capteur photo (Huawei est pourtant passé maître de la catégorie avec ses P20 et Mate 20), l’appareil se place comme un sérieux concurrent du Honor 8X. Entre les deux, notre cœur balance.

plus

Il y a quelques mois (en août dernier, plus exactement), Huawei dévoilait un nouveau smartphone à moins de 300 euros, le P Smart +. Premier téléphone à être équipé d’un Kirin 710, l’appareil nous avait séduits par ses performances au quotidien, son design et par son tarif attractif. Malgré ses qualités, l’appareil souffrait de quelques défauts, comme son capteur photo en faible luminosité. Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que le constructeur chinois tente de revoir sa copie et nous livre un nouvel modèle, le P Smart 2019. Encore plus classieux que le précédent, le successeur relève-t-il le niveau ou la mise à jour « 2019 » n’est-elle que de la poudre aux yeux ? On craque ou pas pour le nouveau smartphone de Huawei ?

1 – Oui, parce que son design s’est encore amélioré

Si nous avions déjà été conquis par le design du Smart + en août dernier, nous l’avons été davantage par son successeur. L’appareil passe de 6,3″ à 6,21″, pour un ratio de 19,5:9. Toujours capable d’afficher une image en 2340 x 1080 pixels (résolution FHD+), l’emplacement dédié à son capteur photo en façade a été réduit. L’encoche se limite cette fois à une simple goutte d’eau, là où elle occupait plus de la moitié de la longueur de la surface de l’écran sur le P Smart +. Le résultat est franchement convaincant, dès lors que la surface de l’écran paraît encore plus grande face à la taille totale du smartphone.

>>lire aussi : les meilleurs smartphones de 2018

Côté design général, le smartphone dispose d’angles davantage incurvés que sur l’ancien modèle et gagne en légèreté. L’appareil ne fait plus que 163 grammes, contre 169 grammes pour le modèle précédent. En outre, Huawei récidive avec ce qui fait le charme de ses smartphones de dernière génération : un dos coloré et dégradé. Ce coloris est disponible dans l’édition Aurora Blue, l’autre version, la Midnight Black, étant beaucoup plus classique. A l’arrière du téléphone, on retrouve un double capteur photo et un capteur d’empreinte placé au centre de l’appareil.

Notez enfin que le smartphone bénéficie de la certification TÜV Rheinland, la même qui équipe le Honor 8X, et qui procure un meilleur confort visuel à l’écran.

2 – Oui, pour les performances toujours bonnes

Sans être un foudre de guerre comme le seraient un Galaxy S9 ou un OnePlus 6T (l’appareil ne joue pas dans la même catégorie), le P Smart 2019 disposent de bonnes performances, tant de la part du processeur principal que celui dédié à l’affichage. Le Kirin 710 qui équipe ce modèle est le même qui faisait déjà palpiter le P Smart +. En conséquence, rien ne change en termes de performances, ou presque. Nous avons remarqué quelques variations de score, même après avoir refait les tests une deuxième, puis une troisième fois. Le P Smart 2019 perd quelques points face au P Smart +, mais rien de réellement rédhibitoire.

Au quotidien, aucun ralentissement n’est à prévoir, sauf si vous tentez de jouer à des titres particulièrement gourmands (mais ce n’est pas l’objectif). Les problèmes de dissipation thermique qu’ont pu connaître le P Smart + et le Mate 20 Lite semblent avoir totalement disparu. L’appareil ne chauffe pas outre-mesure, même lorsque son processeur est énormément sollicité. Cette absence de surchauffe peut partiellement expliquer les quelques points en moins que l’appareil perd dans des outils de benchmarks comme Geekbench ou 3D Mark.

3 – Bof pour la photo, et bof pour la vidéo

Le P Smart 2019 dispose à l’arrière d’un double capteur : l’un en 13 MP à grande ouverture f/1,8 (la caméra principale) et l’autre en 2 MP (la caméra dédiée aux effets bokeh). A l’avant de l’appareil, on trouve un capteur de 8 MP à grande ouverture f/2,0.

A l’instar du P Smart + ou du Honor 8X, le P Smart 2019 ici testé délivre des photos correctes en pleine lumière. Notez qu’à sa décharge, les photos montrées en exemple ci-dessous ont été prises un jour où le ciel était particulièrement grisonnant (une brume épaisse envahissait même le dessus des immeubles environnants).

Tout comme les autres modèles de la marque, l’appareil profite d’un mode d’intelligence artificielle, qui permet d’analyser le contenu d’une scène parmi 500 modèles et de régler automatiquement la prise de vue en fonction des éléments détectées. Même si ce mode n’offre rien de transcendant, il permet d’améliorer parfois la qualité des clichés sans avoir à entrer le moindre réglage manuel. On remarquera que, comme tous les autres modes d’IA des concurrents, celui de Huawei n’est infaillible et se trompe de temps à autre sur l’identification, comme le montre le cliché ci-dessous.

Et que dire alors des photos prises en faible luminosité ? Là encore, rien de réellement démentiel. L’utilisation de l’IA permet certes d’illuminer les zones d’ombre, mais cela se fait au détriment d’une image un peu trop flouté par endroits. L’appareil profite par ailleurs un mode spécial « nocturne », mais le bruit qui en résulte reste trop perceptible. Bref, le P Smart 2019 fait légèrement mieux que le P Smart Plus, mais pâtit des mêmes défauts que le Honor 8X.

Le vrai souci de ce smartphone provient en fait de la vidéo. Toutes les séquences que nous avons filmées ont manqué de stabilité et des petites saccades se sont faites ressentir au moment du visionnage. Certes, filmer à l’aide de son smartphone n’est peut-être pas une pratique aussi répandue que celles qui consistent à prendre des selfies ou des clichés de son plat au restaurant, mais il est un peu dommage n’ait pas d’avantage travaillé les possibilités de captation de son appareil. Et ce n’est pas la première que cela se produit…

4 – Oui, pour l’autonomie

Comme sur la quasi-totalité de ses modèles, Huawei montre son savoir-faire quant à la gestion de la batterie. Celle-ci passe d’ailleurs de 3300 (sur le P Smart Plus) à 3400 mAh (sur le P Smart 2019). Malgré sa « petite » capacité, celle-ci permet à l’appareil de tenir plus de 32 heures sans être rechargé et ce, dans des conditions relativement intenses. Comme à l’accoutumée, nous avons éprouvé l’appareil en utilisant sa fonction GPS pendant une bonne heure, en visionnant une vidéo streamée sur Netflix pendant la même durée, en émettant et recevant des appels, en surfant régulièrement sur le web, etc. L’autonomie de ce smartphone est donc relativement bonne, et même meilleure que celle du P Smart Plus.

On notera cependant que, pour la recharge, on dispose encore et toujours d’un port micro USB. Toujours aucune trace d’un quelconque USB-C donc, ce qui est plutôt agaçant quand il s’agit de recharger l’appareil, puisqu’on ne profite pas de charge rapide.

5 – Oui, pour son prix encore plus attractif

On se souvient qu’à sa sortie, le P Smart Plus était annoncé à 299 euros, ce qui semblait déjà un prix très correct. Huawei a vraisemblablement décidé de réduire davantage ses marges : le P Smart 2019 est ainsi commercialisé 249 euros. Il vient donc se confronter à un autre smartphone maison (enfin, presque) : le Honor 8X.

Bref, avec ce P Smart Plus, Huawei frappe un grand coup et revient à ses premières amours : des smartphones disposant des dernières innovations technologiques vendus à des prix très corrects. Cela a été le cheval de bataille du tout premier Nova, mais Huawei avait finalement laissé la place à Honor sur ce terrain. Après s’être attaqué au marché des smartphones de  haute voltige (P20 Pro, Mate 20 Pro…), voilà que le chinois revient le créneau des appareils bon marché, et c’est une très bonne chose. Reste que l’on aurait peut-être aimé encore plus d’améliorations face au P Smart Plus, mais ça, c’est une autre histoire.