Test Huawei Matebook D 16 2024 : un grand PC portable bureautique dopé au Core i9

Pour 2024, le nouvel ultrabook d’entrée de gamme de Huawei mise tout sur son processeur haut de gamme Intel Core i9-13900H. Car le reste de l’équipement comprend un écran LCD et des composants basiques.

Sommaire
Huawei Matebook D16 2024 Core i9
Image 4 : Test Huawei Matebook D 16 2024 : un grand PC portable bureautique dopé au Core i9
  • Huawei Matebook D16 2024 Core i9
    1,399.99€
  • Huawei
    1,399.99€

Si on met de côté le Matebook E, un ordinateur transformable en tablette grâce à son clavier détachable, Huawei propose 3 familles de PC portables “traditionnels” :

  • Les PC portables haut de gamme de la série Matebook X. La dernière version en date, lancée en 2023 (et toujours en vente au prix de 2000 €), comprend un processeur Intel Core i7-1360P et un écran LCD tactile de 14,2 pouces, au format 3:2, avec une fréquence de 90 Hz et une définition de 3120 x 2080 pixels (lire notre test du MateBook X Pro 2022, qui ne diffère que par son processeur Core i7-1260P).
  • Les Matebook “tout court”, sont pour leur part un peu moins sophistiqués et donc un peu plus abordables. Ils sont proposés aux formats 14 (Matebook 14s) et 16 pouces (Matebook 16s). Ces modèles ne sont toutefois plus disponibles pour l’instant.
  • Enfin, les Matebook D sont des configurations d’entrée de gamme, disponibles – elles aussi – dans les formats 14 et 16 pouces.

Notre dernier test du Matebook D, début janvier 2023, concernait le modèle 2022, doté du processeur Intel Core i7-12700H. Aujourd’hui, le nouveau modèle du constructeur, qui fait l’objet de ce test, est disponible à la vente. Voyons comment Huawei a fait évoluer son ultrabook d’entrée de gamme.

Quelles sont les caractéristiques techniques du Huawei Matebook D 16 2024 ?

Force est de constater qu’avec ce nouveau Matebook D 16, Huawei Mise tout sur le processeur Intel haut de gamme. Car le reste de la configuration n’évolue pas vraiment, ou alors dans une direction assez déconcertante. Par exemple, la Webcam 720p est clairement dépassée, à l’heure où tous les constructeurs sont passés à la captation vidéo en 1080p, voire même 1440p (comme Acer avec par exemple son Swift Go 14, dont nous avons récemment testé la dernière version). C’est d’autant plus étonnant que le Matebook D 16 2022, que nous avons testé début 2023, était équipé d’une Webcam 1080p ! Pour le reste, l’écran, sans démériter, n’offre que des caractéristiques assez basiques, comme son prédécesseur.

  • Processeur : Intel Core i9-13900H
  • Processeur graphique : Intel Iris Xe (96 unités d’exécution)
  • Mémoire : 16 Go
  • Stockage : 1 To
  • Clavier : rétro éclairé
  • Ecran : 16 pouces, LCD, 16:10, 1920 x 1200 pixels, 60 Hz
  • Webcam : 720p
  • Connectivité : Wi-Fi 6, Bluetooth 5.1, 2 ports USB A, 1 ports USB C, HDMI 2.1, jack 3,5 mm
  • Batterie : 70 Wh
  • Chargeur : USB C 65 W
  • Lecteur d’empreintes digitales : Oui
  • Dimensions : 35,7x 24,9 x 1,85 cm
  • Poids : 1,72 kg

Quel est le prix du Matebook D16 2024 ?

Le Matebook D 16 2024 équipé du processeur Intel Core i9-13900H est en pré commande à partir d’aujourd’hui. Une seule configuration est proposée avec cette puce. Pour 1400 €, elle intègre 16 Go de mémoire et un SSD de 1 To.

Un autre Matebook D 16, estampillé 2024 malgré sa puce Intel Core i5-12450H est également disponible, pour 800 € ou 900 €, avec 8 ou 16 Go de mémoire (et un SSD de 512 Go dans les deux cas).

On trouve deux autres Matebook D sur le site de Huawei :

  • Le premier, au format 14 pouces, embarque une puce Intel Core I7-1260P,16 Go de mémoire et 512 Go d’espace de stockage (750 €).
  • Le second, proposé à seulement 450 €, exploite un composant encore plus vieux, puisqu’il s’agit du Core i5-1155G7 (avec 8 Go de mémoire un un SSD de 512 Go).
Huawei Matebook D16 2024 Core i9
Image 4 : Test Huawei Matebook D 16 2024 : un grand PC portable bureautique dopé au Core i9
  • Huawei Matebook D16 2024 Core i9
    1,399.99€
  • Huawei
    1,399.99€

Aucun changement pour le design

Poids à peine supérieur à 1,7 kg, dimensions inchangées, châssis en aluminium gris… Le Matebook D 16 2024 ressemble comme deux gouttes à son prédécesseur. Si on voit le verre à moitié plein, on dit que Huawei conserve un design sobre et séduisant. Si on voit le verre à moitié vide, on constate que Huawei s’endort sur ses lauriers, à l’heure où certains ultrabooks au format 15,6 pouces ne pèsent que 1,4 kg, comme l’Asus Zenbook 15 OLED (UM3504), que nous avons testé en septembre dernier. Sans parler du LG Gram 16, testé par nos soins il y a un an et dont le poids n’est que de 1,2 kg !

A lire aussi notre guide : Meilleurs ultrabooks, quel modèle choisir ?

On retrouve également un clavier doté de touches rétro éclairées, qui offrent une bonne qualité de frappe, et complété d’un pavé tactile d’assez grande taille, sur lequel l’index glisse parfaitement. Le lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton de démarrage est toujours présent. Tant mieux, car il s’avère pratique de pouvoir démarrer la configuration et procéder à l’identification de l’utilisateur simultanément au moment de la pression !

Certains utilisateurs pourraient en revanche regretter le fait que la Webcam ne soit pas compatible avec la technologie Windows Hello de Microsoft, qui facilite le déverrouillage du PC portable en effectuant une reconnaissance du visage de l’utilisateur.

Ils pourront également déplorer le fait que Huawei n’ait pas fait évoluer la définition de celle-ci. En effet, la captation vidéo s’effectue toujours et encore en mode 720p (1280 x 720 pixels). Même Dell a enfin décidé – un peu tard par rapport aux autres constructeurs, mais ça sera le cas pour les configurations de 2024 – d’intégrer une Webcam 1080p sur son ultrabook vedette, le XPS 13. A l’heure où les communications visuelles à distance sont de plus en plus d’actualité, Huawei fait de la résistance, et c’est bien dommage.

Bon point, le clavier comprend un pavé numérique, toujours pratique si on doit saisir régulièrement des nombres. Et ce dernier est toujours surmonté de quatre touches qui permettent d’effectuer rapidement certaines tâches :

  • Lancer la calculatrice
  • Minimiser le fenêtre active
  • Désactiver le capteur vidéo de la Webcam
  • Lancer l’application AI Search de Huawei

Autre déception (après la régression de la définition de la Webcam par rapport au Matebook D 16 2022), la connectique est revue… à la baisse ! En effet, alors que le précédent modèle était doté de 4 ports USB, 2 de type A et 2 de type C, le nouveau Matebook D 16 n’en comporte plus que trois, puisqu’un des ports USB C a disparu. Sans être dramatique, c’est regrettable.

Une sortie vidéo HDMI et la prise casque/micro complètent le tout.

Pas de changement non plus du côte des haut-parleurs. Dommage, car ils délivrent une qualité audio médiocre, sans basses. Et l’utilitaire Huawei permettant d’activer un mode Ultra-basses n’y change pas grand chose…

Terminons ce tour d’horizon de l’équipement du nouveau Matebook D 16 par une note plus satisfaisante : les transferts de données en Wi-Fi peuvent tirer pleinement parti d’une antenne très puissante, dont nous avions pu constater l’efficacité lors de notre précédent test. C’est particulièrement pratique si on se trouve assez loin du point d’accès !

Un affichage LCD correct, sans plus

En matière d’affichage, Huawei ne crée pas la surprise. Au contraire, on reprend le même écran LCD et on recommence ! Ainsi, le Matebook D 16 2024 assure un service minimum, néanmoins suffisant pour de nombreuses tâches bureautiques ou multimédia du quotidien.

Ainsi, l’écran exploite une dalle LCD mate, avec une définition Full HD au format 16:10 (soit 1920 x 1200 pixels). Si ce mode procure une bonne lisibilité, on ne peut s’empêcher de penser qu’il serait peut être temps pour Huawei de passer au mode QHD (2560 x 1600 pixels) ou 2,8 K (2880 x 1800 pixels), afin d’obtenir une meilleure précision, qui bénéficierait à l’affichage des photos et des vidéos.

Bon point, l’écran arbore quatre bordures assez fines. En revanche, pour ce qui est de la fréquence d’affichage, le Matebook D 16 se contente – encore un fois – du minimum vital. Ainsi, il n’est pas possible de fluidifier les défilements d’écran à l’aide d’un taux de rafraichissement de 90 Hz, voire 120 Hz. En l’occurrence, on est limité au bon vieux mode 60 Hz.

Nous avons bien sûr évalué les performances de l’écran, à l’aide de notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus (avec le profil d’affichage Natif, qui est celui appliqué par défaut). Et, sans surprise, on constate que les résultats sont très proches de ceux que nous avions obtenu avec le Matebook D 16 2022 :

  • La luminosité maximale a été mesurée à 328 nits, ce qui s’avère assez faible pour un écran LCD.
  • Le taux de contraste moyen s’élève à 1343 :1. C’est pas mal, même si les écrans LCD les plus performants en la matière offrent un taux de contraste compris entre 1800:1 et 2000:1.
  • La température moyenne des couleurs est de 7288 K, ce qui traduit une colorimétrie un peu froide (avec un blanc et des couleurs qui tirent sur le bleu).
  • Enfin, la fidélité des couleurs est excellente, puisque le Delta E moyen a été mesuré à seulement 0,9 !

Au final, si ces résultats ne sont pas extraordinaires, ils correspondent à ce qu’annonce le constructeur (luminosité de 300 nits et taux de contraste de 1200:1).

Signalons que le gestionnaire d’affichage de Huawei ne propose qu’un seul autre profil prédéfini. Appelé Livres électronique, il fait basculer l’affichage en teintes de gris ! Ce gestionnaire offre également la possibilité d’ajuster la température des couleurs, en activant les modes Par défaut, Chaude, Froide, ou en modifiant manuellement la colorimétrie.

Un ultrabook surpuissant, selon les critères de 2023

Comme nous l’avons déjà indiqué, Huawei a sélectionné pour son Matebook D 16 2024, le processeur Intel Core i9-13900H. Ce modèle haut de gamme (l’année dernière !) embarque 6 cœurs P (qui ont une fréquence maximale de 5,4 GHz) et 8 cœurs E (4,1 GHz maximum), pour un total de 20 threads. Son TDP s’élève à 45 W / 115 W et il intègre l’iGPU Intel Iris Xe, doté de toutes ses unités d’exécution (96).

Le seul petit problème, pour Huawei, réside dans le fait que cette puce est à comparer au tout nouveau Core Ultra 7 155H, qui va équiper une bonne partie des ultrabooks qui vont être lancés cette année. Ce dernier offre presque la même architecture interne, avec 6 cœurs P (4,8 / 1,4 GHz) et 8 cœurs E (900 MHz), auxquels viennent s’ajouter la nouveauté des puces de la génération Meteor Lake, c’est-à-dire 2 cœurs E à faible consommation électriques. Au final, le TDP de la nouvelle puce Intel est de 28 W / 115 W. De plus, le Core Ultra 7 155H est doté d’un nouvel iGPU, Intel Arc, dont les performances sont nettement supérieures à celles de l’Iris Xe. Ce processeur est présent, par exemple, dans l’Asus Zenbook 14 OLED (IX3405MA) que nous avons testé il y a moins d’un mois.

Les performances du Core i9-13900H, en termes de calculs purs, sont excellentes. Ainsi, avec l’application Cinebench R20, il réalise des scores multi-thread / mono-thread respectivement de 5604 et 736.

Or, nous avons obtenu des indices de 5632 / 687 et 5388 / 667 pour les 2 configurations à base de Core Ultra 7 155H que nous avons testées jusqu’à maintenant, respectivement l’Asus Zenbook 14 OLED et l’Acer Swift Go 14 SFG14-72-7752. Si le Core i9 offre donc des performances brutes du même ordre en mode multi-thread, il s’avère plus efficace en mode single-thread.

En revanche, pour les opérations 3D, l’iGPU Iris Xe du Core i9-13900H perd pied ! En effet, ce dernier obtient des indice 3D Mark Time Spy et Time Spy Extreme de 2032 / 959, ce qui s’avère nettement moins bon que ceux observés avec l’iGPU Arc du Core Ultra 7 155H (3800 / 1880, ce qui est donc deux fois plus performant !).

Dans ce domaine, le dernier processeur Intel dispose donc d’un avantage considérable sur l’iGPU des processeurs Intel de 2023. Ce n’est pas vraiment très important si on ne désire pas se détendre occasionnellement avec des jeux en 3D. D’autre part, l’iGPU Intel Iris Xe suffit amplement lorsqu’il s’agit de regarder / retoucher des photos ou de visionner des films et séries en streaming.

On note que la combinaison de touches FN + P permet de basculer dans le mode Hautes performances (alors que par défaut, la configuration fonctionne dans le mode Equilibré). Seul petit souci, nous n’avons constaté quasiment aucune différence significative dans les différentes applications de benchmarking ! En effet, l’indice Cinebench multi-coeur passe alors à 5726, contre 5604 en mode Equilibré, soit 2 % de mieux seulement.

Huawei Matebook D16 2024 Core i9
Image 4 : Test Huawei Matebook D 16 2024 : un grand PC portable bureautique dopé au Core i9
  • Huawei Matebook D16 2024 Core i9
    1,399.99€
  • Huawei
    1,399.99€

Des autonomies satisfaisantes pour la bureautique et le streaming vidéo

Le Matebook D 16 2024 embarque une batterie de 70 W. Cette capacité assez élevée est supérieure de 10 W à celle du précédent Matebook D 16. C’est une bonne chose, car l’autonomie de ce dernier nous avait laissé sur notre faim à l’époque.

Avec une luminosité d’affichage ajustée à 200 nits, l’autonomie mesurée à l’aide de l’application PC Mark (test Modern Office) atteint 10 heures (à 2 minutes près !). Si ce résultat est satisfaisant dans l’absolu, il constitue toutefois le minimum vital, selon nous, pour un PC portable de type ultrabook, dédié aux tâches bureautiques et multimédia. Car certains PC portables de ce type sont plus endurants, à l’image de l’Asus Zenbook 14 OLED UX3405, que nous avons testé il y a quelques semaines et qui est resté en fonctionnement pendant un peu plus de 13 heures et 30 minutes avec ce test d’autonomie.

Même constat pour ce qui concerne l’autonomie en streaming vidéo. En effet, le niveau de charge de la batterie du Matebook D 16 2024 a baissé de 19% après la lecture d’un film de deux heures en Wi-Fi sur Netflix. Une pleine charge de batterie permettrait donc de lire 10 heures et 31 minutes de vidéo en streaming. De quoi se divertir pendant les longs trajets en avion ou en train.

Terminons ce test en précisant que l’ultrabook est livré avec un adaptateur secteur USB C de 65 W, qui permet de recharger la batterie assez rapidement. En effet, celle-ci a retrouvé 40 % de sa charge initiale au bout de 30 minutes et 77 % après une heure de charge.

Les concurrents du Matebook D 16 2024

Malgré son équipement peu sophistiqué, le Matebook D 16 2024 équipé du Core i9 n’est pas donné ! Et cela peut être un souci pour Huawei, car la concurrence est rude. On peut en effet citer plusieurs références récentes proposées à des prix équivalents :

A commencer par l’Acer Swift Go 16, dont la version 2023 est encore vendue 1300 € (sur le site du constructeur), alors que son équipement est nettement plus séduisant (écran OLED 3,2K 120 Hz et processeur Intel de dernière génération, un Core i7-1355U). La version 2024 de l’Acer Swift Go au format 14 pouces et qui est proposée à 1200 €, exploite quant à elle le dernier processeur Intel en date, en l’occurrence le Core Ultra 7 155H (avec sa puce graphique Intel Arc plus performante que l’iGPU Intel Iris Xe).
A lire aussi : Quel est le meilleur PC portable Acer

Le LG Gram 16 est un autre grand ultrabook, que nous avons testé au tout début de l’année dernière (il s’agissait du modèle 2022). Ultra léger (1,2 kg !), il est équipé du processeur Intel Core i7-1260P. Il est toujours en vente sur Amazon à 1599 €, avec un écran LCD IPS QHD (2560 x 1600 pixels), 32 Go de mémoire et un SSD de 512 Go.

L’Asus Zenbook 15 OLED (UM3504), quant à lui est doté d’un écran OLED de 15,6 pouces et d’un processeur AMD Ryzen 7 7735U. Il est en vente à 1500 €, avec 16 Go de mémoire et un SSD de 1 To.
Lire aussi notre Guide des meilleurs PC portables Asus.

Notre verdict

Huawei Matebook D 16
7,5/10

Huawei Matebook D 16 2024

Un ultrabook qui peine à trouver son positionnement

  • huawei matebook d 16 2024
    938.65€
  • 938.65€
    Voir l’offre
On aime
  • Hautes performances
  • Autonomies satisfaisantes
  • Dalle LCD mate
  • Lecteur d'empreintes digitales
  • Pavé numérique
On n’aime pas
  • Webcam 720p
  • Prix élevé compte tenu de l'équipement vieillissant
  • Un port USB C de moins que le modèle précédent
  • Haut-parleurs de piètre qualité
Verdict :

En définitive, on a le choix entre deux modèles de Matebook D 16. Celui que nous avons testé, avec sa puce Intel haut de gamme de treizième génération. Ou une version dotée d’une puce Intel Core i5 de 12ème génération (alors que Intel vient de passer à sa 14ème génération de puces !). Etant donnée la grande différence de prix entre les deux versions (500 à 600 € !), il faut vraiment avoir un besoin vital de très hautes performances en matière de calculs pour justifier l’achat du premier modèle. Pour une configuration bureautique / multimédia basique, le modèle le plus abordable convient amplement !

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !