Accueil » Actualité » Arcane League of Legends : notre avis sur les premiers épisodes de la série Netflix

Arcane League of Legends : notre avis sur les premiers épisodes de la série Netflix

Arcane débute sa diffusion ce 7 novembre. Une série disponible sur Netflix se déroulant dans l’univers de League of Legends. Fortiche, studio d’animation français à l’origine de l’œuvre, nous a convié dans ses locaux pour une visite. L’occasion de dévoiler les coulisses et partager nos impressions sur Arcane.

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
Arcane enfin disponible ! – Crédit : Riot Games/Fortiche

League of Legends étend son univers avec Arcane chez Netflix. Une invitation sous la forme de série télévisée de 9 épisodes développés par Fortiche, studio français basé dans le 13ème arrondissement de Paris. Alors qu’arrivent les premiers épisodes ce 7 novembre, la rédaction a pu se rendre dans les locaux pour découvrir l’ampleur du travail effectué par les 80 animateurs. On découvre alors une équipe passionnée aux inspirations certaines. Retour sur cette visite, les infos essentielles et notre avis sur Arcane.

Date de diffusion de la série et heure de sortie

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
Une diffusion en trois actes – Crédit : Riot Games/Fortiche

Arcane se compose de trois actes pour ménager le suspens. Fortiche dévoile le calendrier en avance pour les spectateurs.

  • Episodes 1 à 3 : le 7 novembre à 3 heures du matin
  • Episodes 4 à 6 : le 13 novembre à 9 heures
  • Episodes 7 à 9 : le 20 novembre à 9 heures

La recherche d’un film d’animation peint à la main

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
Arcane ne déçoit pas en termes de DA – Crédit : Riot Games/Fortiche

Fortiche n’a pas chômé pour livrer une série à la hauteur des attentes d’une énorme communauté. Véritable phénomène vidéoludique, League of Legends profite d’un lore que le studio exploite dans cette production pour Netflix. Les équipes nous ont présenté une technique majoritairement à la main pour des « fulgurances cartoonesques ». L’ambition était une vraie qualité de l’animation, ne pas miser sur le réalisme et faire l’impasse sur la motion capture. La seule méthode utilisée avec de personnes réelles se présente sous forme d’une salle de référence où les animateurs s’enregistrent pour reproduire des actions. Une méthode utilisée par Disney.

Fortiche souhaitait un style très 2D, notamment pour les décors, mixé à des environnements 3D pour donner l’impression d’un film d’animation peint.

L’étape du storyboard revêt une importance capitale pour Arcane. Une étape nécessaire pour atteindre la qualité d’un long-métrage, ne pas perdre en qualité d’un épisode à l’autre. Si l’inspiration vient de l’animation japonaise, les films d’action tiennent une place dominante. Le storyboard fait foi : plus de changements après cette étape charnière. La direction artistique des décors, les personnages, Fortiche souhaitait que chaque image soit un concept art.

Une caméra physique contrairement à beaucoup de productions du genre

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
Un rendu sublime, un effet peint à la main – Crédit : Riot Games/Fortiche

Contrairement à beaucoup de productions d’animation, Arcade possède une caméra physique. Caméra permettant plusieurs effets grâce à ses mouvements, ajouter du flou. Un aspect unique lorgnant du côté des films en prises de vues réelles, jamais sous l’angle du dessin animé.

Alors que Fortiche a produit un épisode par an, Netflix a acheté la série plus tard. Jamais le géant du streaming n’a interféré pendant la conception et n’a assuré que le marketing. Même Riot Games, ayant-droit de League of Legends, s’est occupé du doublage.

Que valent les 4 premiers épisodes de la série ?

Les lignes à suivre ne révèlent pas les éléments principaux de l’intrigue, rassurez-vous

Une intrigue politique et un ton mature

Fortiche avait prévenu. Si Arcane pioche dans le cinéma live-action, l’inspiration japonaise se trouve là. L’introduction, d’une violence assez surprenante, renvoie à Jin-Roh, la brigade des loups. Les soldats commettant un massacre rappellent ceux du du long-métrage de Hiroyuki Okiura. Une brutalité surprenante mais posant de suite l’intrigue dans un monde impitoyable.

La caméra physique se confirme lors de ces premières minutes sous forme d’apprentissage. Fortiche se permet des effets qu’on retrouve chez certains cinéastes comme une mise au point jonglant entre netteté et flou. Sans oublier un effet caméra à l’épaule, l’image tremblante.

Entre les épisodes 1-4, l’intrigue s’étoffe assez rapidement. Notamment la relation entre les sœurs Jynx et Vi. Se dessine un propos politique avec Piltover et Zaun, des villes opposées, en conflit. Le premier profite d’une vie riche, le second regroupe les plus pauvres.

Jyn et Vi profitent d’un énorme soin dans leur écriture. Les sœurs évoluent sur plusieurs étapes de leur vie et la dynamique se complexifie. De la jeunesse à l’âge adulte. Fortiche n’a pas fait l’impasse sur leur personnalité et les héroïnes occupent une place centrale.

Le découpage en actes profite également à Arcane. Sans révéler l’épisode final de ces premiers épisodes, l’intrigue se construit suffisamment bien pour ne pas frustrer le spectateur. Mais surtout laisser de la place aux discussions. 

Une direction artistique constante dans sa qualité

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
L’un des nombreux plans de la série – Crédit : Riot Games/Fortiche

Mais la véritable force de la série lors de ces premiers épisodes, c’est sa direction artistique. Certes, Arcane se déroule dans le monde de League of Legends, mais certains éléments rappellent l’excellente franchise Dishonored. On pense immédiatement aux effets chatoyants et imaginatifs des pouvoirs et combats.

Les dessins profitent d’un grand soin, semblable à un concept art. La sensation d’une peinture à la main et la volonté des équipes d’offrir une image agréable à l’œil à chaque seconde.

L’autre travail à saluer de Fortiche, c’est la constante en termes d’animation d’un épisode à l’autre. Là où certaines séries vont perdre en qualité, la qualité graphique s’améliore progressivement. Comme si les équipes apprenaient petit à petit (rappelons qu’un épisode a pris un an aux équipes).

Hailee Steinfeld, Ella Purnell, Imagine Dragons…

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
Imagine Dragons s’invite dans Arcane – Crédit : Riot Games/Fortiche

Le travail sonore profite également d’un rendu exemplaire. L’immersion dans l’univers passe par la bande-son et une musique composée pour le générique par Imagine Dragons. Si tout le monde ne sera pas fan du style musical (votre rédacteur, par exemple), force est de constater qu’un gros boulot a été effectué. Les superbes images du générique s’accompagnent par le morceau composé spécialement par le groupe.

Arcane a aussi confié le doublage en VO à des noms connus. Hailee Steinfeld (Kate Bishop dans le MCU) incarne Vi et donne au personnage tout son côté tête brûlée. Ella Purnell joue Jynx : une criminelle à la gâchette facile semant le chaos à Piltover. Sa Némésis n’est autre que Caitlyn. Manque de pot, sa sœur Vi bosse pour elle !

Conclusion

arcane netflix série league of legends critique avis jynx
On vous recommande chaudement Arcane – Crédit : Riot Games/Fortiche

Vous recommande-t-on Arcane ? La réponse est positive. Aussi bien aux joueurs de League of Legends que les autres. Fortiche effectue un gros travail pour rendre l’univers accessible à tous les spectateurs. Il n’est pas question de capitaliser entièrement sur le jeu en ligne mais bien d’offrir un résultat à la hauteur d’un studio de qualité. Un studio passionné par l’animation et travaillant sa copie avec passion pour livrer la série attendue par les fans.