Comparatif : quelle imprimante photo choisir ? (instantanés, 10x15, mini, Instagram)

Comment bien choisir son imprimante photo ?



Après une première percée à la fin des années 2000, les imprimantes 10 x 15 ont connu un grand passage à vide. Ce trou d’air qui correspond à l’explosion du smartphone et des capteurs de photophones de plus en plus performants a pris fin et laisse place à une « nouvelle » mode : la photo instantanée. Deux solutions pour imprimer ses photos rapidement et à moindre coût : un appareil photo instantanée (par exemple le Lomo ou le Fujifilm Instax mini) ou une mini imprimante, moins chère et qui montre des résultats de plus en plus séduisants. Le format le plus répandu est le 10x15 mais il est aussi possible d’opter pour des formats plus originaux taillés pour Instagram ou Snapchat

Imprimantes photo : nos modèles préférés

Loading...

Imprimante 10 x 15 ou APN instantané ?

L'Instax Mini 8 de FujifilmL'Instax Mini 8 de Fujifilm

Que ce soit pour imprimer des photos de soirée ou des souvenirs de famille, il y a deux écoles. Celle de l’appareil photo instantané, héritière du Polaroid, et celle de l’imprimante photo portable, moins glamour mais pas moins efficace.

Les appareils photo ont l’avantage d’être plus mobiles mais ils sont très limités. A contrario, une mini imprimante sera compatible avec tous les appareils qui prennent des photos (smartphone, tablette, et appareil compact ou reflex bien sûr). Et surtout, elles ont l’avantage d’être très simples à utiliser puisqu’il suffit la plupart du temps soit de les raccorder à l’appareil utilisé, soit de leur insérer directement une carte mémoire. Pour ces raisons, nous vous conseillons d’opter pour une imprimante. 

>>> Lire : Fujifilm annonce son Instax Share Mini 9

Jet d’encre ou sublimation ? La technologie compte-elle vraiment ?

Epson PictureMate M-400Epson PictureMate M-400

Lorsque vous allez choisir votre imprimante, vous allez être confronté à un chois technique. Il existe deux technologies d’impression. D’un côté les imprimantes à jet d’encre, de l’autre celles à sublimation thermique. Soyez rassurés, que vous choisissiez l’une ou l’autre ne changera ni le coût des impressions ni leur qualité.

Les imprimantes à jet d’encre utilisent une petite buse qui disperse les gouttelettes d’encre pour retranscrire l’image. Elles fonctionnent avec des cartouches comme les imprimantes classiques. Le principal désavantage de cette technologie c’est le gaspillage de l’encre et l’impossibilité de savoir précisément combien d’impressions il est possible d’obtenir avec une cartouche.

Deux procédés aux résultats identiques

Du côté de la sublimation le procédé est différent mais pas plus écologique. A la place de la cartouche, il y a un ruban. Celui-ci indique la quantité d’impressions possibles et fonctionne en superposant sur le papier les trois couches de couleurs (jaune, magenta et cyan), voire parfois une quatrième couche de « vernis » transparent. 

Mais vous l’aurez compris, dans les deux cas les images offrent une qualité semblable et, à moins d’opter pour des solutions alternatives en matière de cartouches, un coût identique.

La qualité photo est-elle au rendez-vous ?

Les impressions instantanées sont-elles aussi bonnes que celles en laboratoire ? Peut-on obtenir les mêmes résultats à la maison ? Bien que les imprimantes 10 x 15 aient fait de réels progrès ces dernières années, elles sont incapables de rivaliser avec l’impression professionnelle. Les meilleurs modèles arrivent à tirer des clichés très corrects en respectant assez fidèlement les couleurs mais il faut faire attention aux modèles d’entrée de gamme dont les impressions peuvent être catastrophiques. Ces imprimantes gadgets sont à éviter. Pour ne pas vous tromper, préférez une marque connue (Epson, Canon, Brother, etc.) et attardez vous sur les caractéristiques techniques (résolution, impression sans marge, etc.)

Généralement, les imprimantes 10 x 15 dont le prix avoisine ou dépasse les 100 euros, offrent une qualité d’impression intéressante qui peut suffire pour un utilisateur moyen.

Imprimer ses photos, ça coûte cher ?

Imprimer ses photos à la maison est-ce plus cher que de les confier à un « labo » ? Pour les photos au format classique (10 x 15), le coût unitaire est assez proche de ceux pratiqués par les labos en ligne, soit environ 30 centimes la photo (coût du papier standard + consommable).

En revanche, là où les professionnels offrent un avantage sur l’impression amateur, c’est sur les volumes. Les Photobox, Fnac et autres labos renommés pratiquent des prix dégressifs sur les grosses commandes. Sur ce point ils sont donc moins chers, mais pour des impressions occasionnelles et en nombre raisonnable, il n’est pas plus cher d’imprimer en 10 x 15 dans son salon.

Du côté des formats originaux, c’est une autre affaire. Les impressions de type diapo ou simili-polaroid sont nettement plus chères. Elles supposent l’utilisation de papier sur mesure, vendu le plus souvent par le fabricant. A titre d’exemple, sur le modèle que nous vous conseillons, le Fujifilm Instax Share SP-2, le coût d’une impression en 62 x 46 est d’1 euro environ, soit trois fois plus cher qu’une photo classique. 

Cartouches d’encre de marque ou cartouche compatible ?

Les cartouches ou toner c’est le nerf de la guerre. Le coût du consommable (imprimante + papier) est à prendre en compte lorsqu’on achète un modèle et il permet aussi de savoir si c’est rentable d’imprimer ses photos soi-même.

Pour les imprimantes classiques (standard, multifonctions, jet d’encre…) les solutions sont multiples et la bataille fait rage entre les cartouches des constructeurs, les modèles low cost parfois proposés par les grandes surfaces (Carrefour, Boulanger, Auchan) et les cartouches « no name » vendues sur Internet par certains e-commerçants.

Dans le cas des mini imprimantes les consommateurs ont nettement moins de choix. Ces produits étant moins développés que leurs versions classiques, le choix des consommables est aussi bien moins diversifié pour ne pas dire inexistant. 

La qualité du papier est-elle importante ?

La question des solutions alternatives touche aussi le papier. Le choix en papier photo 10 x 15 est énorme entre les solutions proposées par les fabricants d’imprimantes (Canon, Epson et HP principalement) et celui, souvent moins cher d’un magasin en ligne ou d’une grande surface. Mais est-il moins bon ?

Malheureusement cette question n’a pas de réponse car il n’y a pas de mesure objective de la qualité du papier. Celle-ci repose beaucoup sur le feeling de chacun et le toucher de l’utilisateur. La part de ressenti n’enlève pas les critères techniques tels que la teinte du papier (chaude, neutre, froide), le type de papier (glossy, semi-gloss, baryté, texturé, etc.) ou encore le grammage et l’épaisseur. Mais ceux-ci sont nombreux, complexes et peuvent changer le regard porté sur une photo.

Il faut donc essayer plusieurs types de papier afin de trouver celui qui vous plait le plus. Et comme la qualité du papier a des conséquences sur la qualité de l’impression nous vous recommandons d’opter de préférence pour des marques spécialisées. Les Permajet, Canson et autres Innova seront peut-être un peu plus chers à l’achat mais le gain en qualité d’impression est réel. 

>>> A lire : notre comparatif des meilleurs livres photo

Connectique : Bluetooth ? Wi-Fi ? PictBridge ?

La façon de relier votre imprimante à votre ordinateur, appareil photo ou à votre smartphone est aussi un élément clé lors de l’achat de votre accessoire. Le câble USB bien que toujours présent est de moins en moins utilisé au profit des liaisons sans fil qui sont plus adaptées au nouveaux usages et surtout à la photo sur smartphone.

Veillez donc à ce que votre mini imprimante soit au minimum pourvue du Bluetooth (c’est le cas de la grande majorité des modèles). Pour encore plus de simplicité et pour pouvoir la relier à plusieurs appareils en même temps, c’est encore mieux si elle a une connexion Wi-Fi.

Enfin une dernière norme existe, présente sur la quasi totalité des modèles, le PictBridge. C’est l’assurance de pouvoir relier son imprimante à un appareil photo ou un ordinateur sans mauvaise surprise.

Enfin, certains modèles intègrent des technologies tels que les NFC ou AirPlay (pour iOS) mais ils sont encore minoritaires et souvent réservés aux imprimantes fun de type insta.

Rapidité d’impression ? Ça prend du temps d’imprimer ses photos ?

C’est le petit truc auquel on ne pense pas lorsqu’on décide d’imprimer ses photos chez soi : ça prend du temps ! Et pas qu’un tout petit peu…

C’est l’une des caractéristiques à prendre en compte lors de l’achat d’une imprimante 10 x 15. Combien de temps pour chaque impression. La durée moyenne pour un modèle correct se situe autour des 45 secondes, mais certains modèles ont besoin de deux fois plus de temps. Dans le cas des mini imprimantes ce temps est généralement réduit (une dizaine de secondes par photo pour l’Instax Share SP-2 par exemple).

45 secondes ou une minute ça n’a l’air de rien mais multiplié par autant de photos ça peut très vite prendre des proportions considérables. C’est alors qu’on regrette le bon vieux labo photo.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire