[Test] Pixel 2 et Pixel 2 XL : que valent les derniers smartphones de Google ?

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

Cinq raisons de craquer (ou pas) pour les Google Pixel 2 et Google Pixel 2 XL

Les Pixel 2 et Pixel 2 XL de Google sont tout saut conformistes. En effet, à l’inverse des autres smartphones premium aujourd’hui, ils font l’impasse sur le double appareil photo à l’arrière ou encore l’écran bord à bord. Au lieu de ça Google a préféré se concentrer sur l’intelligence de ses smartphones qui s’illustrent clairement en la matière. La preuve avec le très performant Google Assistant qui peut maintenant être invoqué en pressant les bords de l’écran, ou encore la fonction de reconnaissance des objets qui est intégrée à l’application photo et qui est vraiment impressionnante. Les deux modèles proposent également des performances de premier ordre, une excellente autonomie, sans oublier des photos de très haute tenue.

Oui et non, pour le design

Alors que la tendance actuelle est à l’intégration d’écrans toujours plus grands dans le même encombrement en réduisant les bords, le Pixel 2 nous ramène des années en arrière. Les bords inférieurs et supérieurs de l’écran mesurent 0,6 pouce contre 0,2 pouce sur le Galaxy S8. Le magnifique écran OLED de cinq pouces se retrouve ainsi coincé entre deux gros blocs de verre noir. Rageant.

En contrepartie, deux haut-parleurs sont intégrés à l’avant qui délivrent un son bien plus agréable et puissant que sur le Galaxy S8. De plus, si vous avez pour habitude de tenir votre smartphone d’une seule main, vous préférerez les dimensions plus compactes du Pixel 2 (145,7 x 69,7 x 7,8 mm) que celles du Pixel 2 XL (157,9 x 76,7 x 7,9 mm). Le premier pèse 143 g contre 175 g pour le second.

À l’inverse le Pixel 2 XL a une apparence plus moderne grâce à son écran de six pouces qui occupe plus de place sur la face avant. Les bords supérieurs et inférieurs mesurent respectivement 0,4 pouce et 0,35 pouce d’épaisseur ce qui est plus plaisant à l’oeil. Le terminal dispose également de haut-parleurs stéréo au-dessus et au-dessous de l'écran.

À l'arrière, on retrouve le design bicolore cher à Google qui habille les deux modèles, avec une bande de verre noir sur la partie supérieure. Cette dernière englobe l'appareil photo et le flash, et les trois quarts inférieurs sont recouverts d’aluminium. Le capteur d'empreintes digitales est positionné au centre juste sous la bande, ce qui le rend facile d’accès.

Le Pixel 2 se décline en noir, en blanc, en noir et blanc (ce qui nous rappelle le célèbre biscuit), et en bleu. Le Pixel 2 XL est uniquement proposé en noir et en noir et blanc. Malheureusement aucun des deux n’est équipé d’une prise jack. Google a inclus un adaptateur USB-C dans la boite, mais il est plus pratique d’utiliser un casque audio sans fil.

Oui, pour l’écran

Alors qu’Apple fait payer le prix fort pour bénéficier d’un écran OLED coloré avec de larges angles de vision et des noirs parfaits sur l’iPhone X, le Pixel 2 permet d’accéder à cette technologie a un prix plus abordable, y compris comparé au Galaxy S8.

Certes la résolution reste limitée au Full HD (1080 x 1920 pixels) et l’écran est plus petit que celui de 5,8 pouces qui équipe le smartphone de Samsung. Néanmoins il reproduit 148% de l’espace colorimétrique sRVB, et il suffit de regarder la bande-annonce du prochain Star Wars pour voir les couleurs exploser à l’écran avec un splendide rendu des images.

Le Pixel 2 XL embarque un écran de six pouces avec une résolution de 2 880 x 1 440 pixels. Il se contente de couvrir 130% de l’espace colorimétrique sRVB , ce qui ne l’empêche pas de restituer précisément les couleurs. Ainsi, il affiche un Delta-E de 0,26 contre 0,29 pour son petit frère (zéro étant la valeur parfaite).

L’écran du Pixel 2 XL a eu quelques problèmes au lancement. Nous avons remarqué une teinte bleue quand on regarde la dalle de côté, et un peu de grain sur les aplats de couleur. Le Pixel 2 XL aurait également souffert de problèmes de burn-in, des images persistantes, notamment les icônes en bas de l'écran qui restent visibles même lorsqu’elles sont censées ne plus être affichées. Heureusement, une mise à jour vient corriger ces problèmes avec des teintes plus saturées via un nouveau mode, et l’atténuation du burn-in.

Le Pixel 2 XL est idéal pour un usage en extérieur. Sa luminosité est élevée avec 438 nits mesurés, et 346 nits pour le Pixel 2. Le Galaxy S8 affiche 437 nits et la moyenne des smartphones est de 433 nits.

Enfin, tout comme le Galaxy S8 et le Note 8, les Pixel 2 et Pixel 2 XL proposent le mode always-on pour afficher l’heure et les notifications en permanence quand l’écran est éteint. Mais les nouveaux Pixels vont encore plus loin, avec une fonction Now Playing qui permet d’identifier une chanson et d'afficher automatiquement le titre et l’artiste. De là, vous pouvez double-cliquer sur le titre pour en savoir plus sur la chanson ou pour la jouer. La fonction demande parfois 30 secondes ou plus pour démarrer, mais elle n’a pas pour vocation à remplacer Shazam. Il s'agit plutôt d'une découverte fortuite.

Oui, pour les performances

Les Pixel 2 et Pixel 2 XL sont équipés du même processeur Snapdragon 835 que le OnePlus 5T, avec également 4 Go de RAM comme sur les Galaxy S8 et S8+. Ils devraient donc offrir les mêmes performances, mais dans la pratique ils se montrent plus rapides.

Lors de notre test de montage vidéo, dans lequel nous transcodons un clip 4K de 2 minutes en Full HD avec l'application Adobe Clips, il n’a fallu que 2 minutes et 55 secondes au Pixel 2, contre 4 min 7 secondes au Galaxy S8. De son côté le Galaxy Note 8 a réalisé cette opération en 3 minutes 3 secondes alors que ce téléphone dispose de 6 Go de RAM. En revanche le Pixel 2 n’est pas encore aussi rapide que l'iPhone 8 et sa puce A11 auxquels 42 secondes suffisent.

Ensuite, nous avons ouvert un fichier PDF de 5,1 Mo ce qui a demandé deux secondes au Pixel 2 contre près de 6,41 secondes pour le Galaxy Note 8. L'iPhone 8 a eu besoin de 0,74 secondes pour réaliser la même opération.

En revanche le Pixel 2 ne s'est pas aussi bien comporté lors des tests synthétiques. Avec Geekbench 4 qui mesure la performance globale, le smartphone de Google a obtenu un score de 6 282. Juste derrière le Galaxy S8 (6 295) et loin derrière le score du Galaxy Note 8 (6 564). De son côté l'iPhone 8 joue carrément dans une autre catégorie avec 10 170.

Dans les tâches quotidiennes, par exemple en utilisant deux applications côte à côte avec le mode écran partagé, le Pixel 2 semble plus rapide et plus réactif. Nous avons également pu jouer à Warhammer 40 000Freeblade, un jeu exigeant qui n’a déploré aucun ralentissement.

Oui, pour l’appareil photo

Les appareils photo embarqués dans les Pixel 2 et Pixel 2 XL prennent de superbes clichés, mais ce n'est pas vraiment ce que l’on retient de l'expérience photo. En effet, c’est plutôt Google Lens qui impressionne et détectant les objets dans les photos. Avec Google Lens, le Pixel 2 peut facilement identifier un endroit comme le Flatiron Building à New York. Il suffit de prendre le bâtiment en photo puis de tapoter sur l'icône de l'objectif en bas de l’écran. Google Assistant va ensuite afficher une fiche sur le bâtiment avec des infos issues de Wikipédia.

Les résultats sont plus mitigés en prenant des photos de commerces alentour. En prenant une enseigne en photo, l'assistant de Google fournit une note et une brève description de l'établissement, ainsi que ses heures d'ouverture. Toutefois Google Lens a aussi des ratés en tant incapable de reconnaitre quoi que ce soit, parfois même lorsqu’il s’agit d’un magasin bien connu.

Google Lens fonctionne plutôt bien avec les cartes de visite. Le téléphone a facilement reconnu l'adresse e-mail du contact ainsi que son numéro de téléphone. Enfin, nous avons essayé de photographier une affiche du film Spider-Man Homecoming, et le smartphone nous a fourni un synopsis et une note tirée de Rotten Tomatoes. Google Lens sera disponible dans d’autres smartphones Android, mais il reste exclusif au Pixel pour le moment.

L’appareil photo permettra également de s’essayer à la réalité augmentée. Vous pourrez ainsi insérer des personnages de la série Stranger Things ou de Star Wars directement dans vos images.

En l’absence de double objectif à l’arrière des Pixel 2 qui préfèrent une configuration classique basée sur un simple capteur de 12 mégapixels, on pourrait croire que ces derniers sont à la traine en photo. Ce qui est loin d’être le cas, car ils proposent eux aussi un mode Portrait (l’effet Bokeh) grâce à un logiciel qui fonctionne également avec l’appareil de huit mégapixels sur la face avant.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones pour la photo

Nous avons réalisé un portrait avec le Pixel 2 et l’horizon de la ville de New York est flou juste ce qu’il faut en arrière-plan. Les cheveux rouge-orange, le t-shirt bleu et la veste verte ressortent bien. En revanche il suffit de zoomer dans l’image pour remarquer qu’une partie d’un bâtiment en arrière blanc n’était pas floue. Il est dommage qu’on ne puisse pas prévisualiser l’effet du mode Portrait en temps réel comme sur l’iPhone 8 et le Galaxy Note 8. L’effet Bokeh est appliqué après la prise de vue.

En termes de qualité d'image, les Pixel 2 et Pixel 2 XL se hissent au niveau du meilleur photophone aujourd’hui, l'iPhone 8 Plus, sans pour autant le surpasser. Sur cette photo du Flatiron Building, le réglage HDR+ du Pixel 2 fait ressortir plus de détails dans les zones sombres de l’image que l'iPhone 8 Plus. Ce dernier offre un peu plus de contraste, mais dans l'ensemble, l'image du Pixel 2 est celle que nous préférons pour un partage sur Facebook ou Instagram.

L'iPhone 8 Plus se démarque sur cette photo d'œuvre en extérieur. Le smartphone d’Apple délivre une image plus brillante avec des oranges, des bleus, des violets et des roses plus éclatants.

En intérieur, le Pixel 2 et l'iPhone 8 Plus sont dans un mouchoir de poche. L'image d'un personnage construit en Lego affiche des teintes plus réalistes avec le téléphone de Google tandis que le terminal d'Apple délivre une image plus brillante.

L'iPhone 8 Plus se démarque sur les gros plans. La photo est encore une fois plus brillante qu’avec le Pixel 2 XL. Cependant on distingue de nombreux détails dans les feuilles sur les deux photos.

Si vous êtes un adepte d'Android et que vous enviez les Live Photos d’Apple, vous allez adorer la fonction Motion des Pixel 2 et Pixel 2 XL. Elle capture quelques secondes de vidéo avec chaque image pour les lire en boucle et reproduire les mouvements.

Oui, pour l’autonomie de la batterie

Les Pixel 2 et Pixel 2 XL font mieux que leurs concurrents lorsqu’il s’agit de l’autonomie de la batterie. Avec notre test maison qui consiste à surfer en continu sur le web en 4G, le Pixel 2 a fonctionné pendant 11 heures et 7 minutes. Le Pixel 2 XL fait encore mieux avec 12 heures et 9 minutes. C’est bien mieux que la moyenne des smartphones qui s’établit à 9 heures et 40 minutes. Côté concurrents directs, les résultats sont de 11h16 pour l’iPhone 8 Plus, 10h39 pour le Galaxy S8 et 11h04 pour le Galaxy S8+.

Un bémol, cependant, aucun des Pixel 2 ne supporte la recharge sans fil. Il faut donc brancher le câble USB-C et Google annonce que 15 minutes suffisent pour retrouver jusqu’à sept heures d’autonomie. Lors de nos tests, le Pixel 2 a retrouvé une capacité de 19% en seulement 10 minutes, atteignant 39% en 30 minutes.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire