Accueil » Actualité » Batman v Superman : le scénariste accuse la Warner d’avoir saboté la fin du film

Batman v Superman : le scénariste accuse la Warner d’avoir saboté la fin du film

Le scénariste Chris Terrio sort du silence et accuse la Warner d’avoir sacrifié la fin de Batman v Superman : Dawn of Justice.

Visiblement, Chris Terrio ne garde pas un bon souvenir de son passage dans le DCEU. Engagé par la Warner pour retravailler le script de Batman v Superman, le scénariste accuse ouvertement le studio d’avoir saboté la fin du film, par souci d’économie. Jugé trop long par les producteurs, ce nouvel opus aura donc souffert de coupes injustifiées et d’une fin bien moins sombre que prévu. Et pour Terrio, la pilule reste dure à avaler. Au cours d’une interview accordée à Vanity Fair, l’écrivain explique combien cette expérience aura été douloureuse pour lui. Ses confidences pourraient enfin expliquer pourquoi le film a subi tant de critiques négatives.

Batman v Superman : le scénariste n'assume pas le film !
Batman v Superman : le scénariste n’assume pas le film ! – Crédit : DC Entertainment

Egalement appelé sur Justice League, Terrio ne semble pas prêt à réitérer l’expérience. Sans langue de bois, l’auteur-scénariste livre sur la table ses rancœurs sur la volonté non dissimulée de sacrifier son travail.

Un scénariste en colère

« Visiblement, la Warner juge mon écriture trop sombre. Et c’est là tout le problème » confirme ainsi Terrio. Le scénariste refuse toujours catégoriquement les choix du studio, concernant notamment le parcours de Batman. « Au départ, Batman est un personnage sombre et torturé, j’aurais donc aimé voir la fin du film l’amener sur le chemin de la rédemption » ajoute ainsi le scénariste.

Car Terrio avait tout prévu et souhaitait poursuivre cette arc directeur dans Justice League. « Batman doit comprendre ses erreurs pour mieux s’en souvenir. À la fin du film, il doit être le Batman que nous connaissons et il doit être prêt à créer la Justice League » déclare t-il ainsi. Mais ce n’est pas la seule concession qu’a du faire Terrio. En effet, le scénariste a également été contraint de censurer ces idées de développement sur le personnage de Superman.

Malgré cette première expérience, Terrio a tout de même accepté de collaborer sur Justice League. Mais son travail s’est avéré tout aussi complexe sur cette production. Le scénario de Wonder Woman n’était toujours pas achevé à l’époque, ce qui a contraint le scénariste à travailler sans la moindre base pour éviter les erreurs. Outré par le résultat, Terrio n’a d’ailleurs pas hésité à faire appel à son avocat pour voir son nom disparaître du générique. Il n’en veut cependant pas à Wheedon car il avoue ne l’avoir ni rencontré, ni côtoyé directement.

Alors en découvrant le Snyder Cut, Terrio s’est félicité que le public puisse enfin juger son travail initial sur pièces. Le scénariste accepte même les critiques, virulentes ou non, satisfait de voir enfin son oeuvre prendre vie sans sabotage organisé !

Source : Movieweb