Accueil » Actualité » Riches à millions, les influenceurs évadés à Dubaï sont dans le collimateur du fisc

Riches à millions, les influenceurs évadés à Dubaï sont dans le collimateur du fisc

L’administration française semble vouloir rattraper les influenceurs francais installés à Dubaï, grâce à la collaboration des autorités allemandes.

Pendant de longues années, Dubaï est restée synonyme de paradis fiscal pour les influenceurs français. Attirés par le cadre de vie proposé par les Émirats, ils sont nombreux à avoir pris la fuite pour cette terre promise. L’argument est de taille : une défiscalisation totale. Des candidats de télé-réalité aux magnas des réseaux sociaux, on ne compte plus le nombre de personnalités à avoir franchi le pas. Mais après de longues années « d’impunité », l’administration française semble désormais décidée à mettre le nez dans les actifs et le patrimoine de ces vedettes 2.0. Le rêve pourrait bientôt virer au cauchemar.

Image 1 : Riches à millions, les influenceurs évadés à Dubaï sont dans le collimateur du fisc
Dubaï : la fin du rêve pour les influenceurs français ? – Crédit : Pixabay / @Enjoytheworld

En effet, les autorités allemandes ont partagé le contenu d’un cd-rom envoyé anonymement avec le fisc français. Ce dernier contient toutes les informations des contribuables évadés sous le soleil de Dubaï. Et les choses pourraient encore aller plus loin !

Evadés fiscaux, les influenceurs sont rattrapés par l’administration

Les presses allemande et française ont rapidement relayé l’information. Contacté par Les Échos, le ministère de l’Économie et des Finances confirme l’information.  « L’administration allemande a fait part de sa volonté de transmettre les informations qu’elle détiendrait sur des résidents fiscaux français «  relate ainsi le quotidien. Le fisc semble bien décidé à piéger les fraudeurs. En ligne de mire, la fameuse Exit-Tax. Cet impôt doit notamment ponctionner les influenceurs sur leurs plus-values.

Ainsi, dans les prochains mois, de sérieuses révélations pourraient mettre à mal les personnalités françaises évadées à Dubaï. Les sommes sont vertigineuses, chiffrées en millions d’euros. Après avoir tout fait pour attirer des entrepreneurs du monde entier, Dubaï pourrait ainsi connaître un sévère revers de médaille. Pourtant, la ville lumière n’avait pas lésiné sur les moyens. Campagne agressive, promesse d’un eldorado au climat idéal, sécurité : tous les arguments étaient là. Mais tout cela pourrait rapidement devenir un lointain souvenir.

Mais pourquoi nos influenceurs choisissent cette destination ? La raison est simple : l’existence de free-zones, sans aucun impôts. En créant une société dans ces emplacements, les influenceurs n’ont aucun dividendes à verser sur leurs revenus. Alors, lorsque l’on sait que les bénéfices mensuels de certains peuvent avoisiner les 50 000 euros, on comprend mieux la raison de leur exil.

Mais certains commencent déjà à sentir le vent tourner. C’est le cas notamment de Nabilla, la célèbre candidate de télé-réalité. Pionnière, la jeune femme serait en train de préparer ses valises, direction les Etats-Unis. Car si le fisc rattrape rapidement ce genre de personnalités, l’addition promet d’être salée ! La page semble ainsi se tourner pour ceux qui auraient profité d’un système finalement mal-huilé. Affaire à suivre.

Source : Vice