Accueil » Actualité » Encelade : une lune qui possède des briques organiques indispensables à la vie

Encelade : une lune qui possède des briques organiques indispensables à la vie

Encelade, une des lunes de Saturne, a dévoilé quelques-uns de ses secrets. Des composés organiques, à l’origine des acides aminés, ont été découverts dans les panaches éjectés de sa surface. De quoi renforcer la possibilité de trouver un jour de la vie au fond de ses océans.

Lancée en 1997, la sonde spatiale Cassini a étudié Saturne et ses lunes pendant treize ans, entre 2004 et 2017. Mais les chercheurs sont loin d’avoir analysé toutes les données qu’elle a pu recueillir tout au long de ces années.

Image 1 : Encelade : une lune qui possède des briques organiques indispensables à la vie
Encelade (NASA)

Ainsi, une étude, publiée dans les Avis mensuels de la Royal Astronomical Society par des chercheurs de l’Institut für Geologische Wissenschaften de Berlin et du Laboratoire de physique atmosphérique et spatiale de l’Université du Colorado aux États-Unis, prouve à partir des données de Cassini qu’on trouve sur Encelade des composés organiques précurseurs des acides aminés.

La NASA veut aller chercher de la vie sur les lunes de Jupiter et Saturne

On a presque découvert de la vie sur Encelade, mais pas trop

Image 2 : Encelade : une lune qui possède des briques organiques indispensables à la vie

Cela fait de nombreuses années qu’on soupçonne Encelade de posséder sous sa surface glacée un immense océan d’eau liquide. De nombreux geysers éjectent continuellement de la matière composée, entre autres, de particules de glace, de poussières et de gaz. C’est dans ces éjectas que les chercheurs ont découvert des composés organiques grâce aux mesures réalisées par le spectromètre de masse embarqué sur la sonde.

Ces composés se sont révélés contenir de l’azote et de l’oxygène. Sur Terre, des composés similaires font partie de réactions chimiques produisant des acides aminés, briques de la vie. On peut donc espérer qu’il pourrait en être de même au fond de l’océan d’Encelade, autour de cheminées hydrothermales fournissant l’énergie nécessaire.

Encelade et sa géologie complexe

Les substances organiques identifiées ont d’abord été dissoutes dans l’océan d’Encelade, se sont ensuite évaporés à la surface de l’eau avant de se condenser et de geler dans les grains de glace à l’intérieur des fractures parcourant la croûte de la lune. Ces particules ont ensuite été soufflées dans l’espace via les geysers à la surface d’Encelade.

Impressionnantes photos de l’Espace

Cette nouvelle découverte vient compléter celle de l’année dernière, où la même équipe avait trouvé de grandes molécules organiques insolubles qui flotteraient à la surface de l’océan d’Encelade. Ces découvertes successives sont autant d’indicateurs allant dans le sens d’une possible vie extraterrestre au fond de l’océan d’Encelade. De là à dire que les eaux glacées d’Encelade renferment de la vie, il reste tout de même un pas de géant à franchir, mais la découverte de ces composés organiques est tout sauf anodine.