Accueil » Actualité » Galaxy Z Fold 4 : le smartphone pliable de Samsung survit au test de durabilité extrême

Galaxy Z Fold 4 : le smartphone pliable de Samsung survit au test de durabilité extrême

Le nouveau Galaxy Z Fold 4 a été soumis au test de durabilité extrême de JerryRigEverything. Le smartphone pliable de Samsung n’a pas cédé sous la torture et a terminé le test toujours en état de fonctionnement, ce qui n’est pas donné à tous les appareils.

Comme à son habitude, Zack Nelson de la chaîne YouTube « JerryRigEverything » s’est empressé de faire subir au nouveau smartphone pliable de Samsung son test de durabilité extrême. Le Galaxy Z Fold 4 de Samsung a été présenté il y a seulement quelques semaines avec le Galaxy Z Flip 4, mais il a déjà été soumis au test de torture de JerryRigEverything.

Le Galaxy Z Fold 4 sous la torture
Le Galaxy Z Fold 4 sous la torture – Crédit : JerryRigEverything / YouTube

Le smartphone pliable s’en est plutôt bien sorti, mis à part quelques égratignures et des pixels morts. À l’instar des autres tests de durabilité des smartphones pliables, le Galaxy Z Fold 4 a été soumis à quatre épreuves différentes : le test des rayures, le test de poussière, le test du feu et enfin le test de la charnière. Eh oui, le Galaxy Z Fold 4 a survécu à toutes ces épreuves.

A lire > notre sélection des meilleurs smartphones à acheter cette année

Les lames de rasoir, le briquet et la terre ne sont pas venus à bout du Samsung Galaxy Z Fold 4

Pour tester la durabilité du Samsung Galaxy Z Fold 4, JerryRigEverything a notamment utilisé ses lames de rasoir habituelles, un briquet et une poignée généreuse de terre. Comme le Galaxy Z Fold 3 qui a survécu au même test l’année dernière en étant même plus résistant que le Galaxy Z Fold 2, le Fold 4 n’a pas rencontré de difficultés particulières.

Son écran et son châssis se sont évidemment rayés sous le tranchant de la lame de rasoir, mais l’appareil photo a tenu le coup. Néanmoins, l’écran externe recouvert d’un verre Gorilla Glass Victus semble avoir la même résistance que celui du Fold 3. Il n’y aurait donc pas eu d’améliorations à ce niveau.

Ensuite est venu le tour du test de poussière avec de la terre. JerryRigEverything a bien veillé à répartir la terre sur tout l’écran et même sur la charnière. Aucun grain de poussière n’a réussi à pénétrer dans la charnière, et le smartphone pliable s’en est plutôt bien sorti.

Quant au baptême du feu, l’écran interne de 7,6 pouces recouvert de plastique s’est abîmé après 10 secondes sous la chaleur de la flamme. Plusieurs pixels sont devenus complètement noirs ou verts. L’écran externe recouvert de verre s’en est mieux sorti en tenant 16 secondes avant que la flamme du briquet ne laisse une marque blanche permanente sur l’écran.

La charnière du Galaxy Z Fold 4 ne s’est pas brisée sous la pression

Enfin, le test de pliage a aussi été un succès pour le Galaxy Z Fold 4. JerryRigEverything a essayé de le plier dans tous les sens en appuyant fort, mais le smartphone pliable n’a pas cédé une seule fois. À la fin du test de durabilité, le Galaxy Z Fold 4 était toujours en parfait état de fonctionnement. On attend désormais le test de durabilité du Galaxy Z Flip 4 comme celui du Galaxy Z Flip 3 l’année dernière.

Source : JerryRigEverything / YouTube