Accueil » Actualité » Game Of Thrones : les scénaristes sont allés trop loin et ils le confessent

Game Of Thrones : les scénaristes sont allés trop loin et ils le confessent

Les scénaristes de Game Of Thrones ont reconnu être parfois allés trop loin. Interrogés lors d’une séance de questions-réponses au Festival du Film d’Austin, David Benioff et D.B Weiss ont évoqué quelques passages qu’ils jugent aujourd’hui trop violents.

Game Of Thrones est devenue en quelques années une des séries les plus cultes de l’histoire de la télévision. Bien que sa conclusion ait été beaucoup critiquée, le show de HBO a marqué les esprits grâce à son intrigue passionnante, mais aussi par son approche particulièrement violente et sans pudeur. Meurtres sanglants, sexe, personnages dépourvus de tout sens moral, les scénaristes, passés depuis sur Netflix, n’ont rien censuré de l’œuvre de Georges R. R. Martin. Aujourd’hui, ils reconnaissent néanmoins que certaines scènes sont peut-être allées trop loin dans la violence.

Image 1 : Game Of Thrones : les scénaristes sont allés trop loin et ils le confessent

Les scénaristes de GOT évoquent des scènes trop violentes

Au fil des saisons, les morts, tortures ou encore viols sont presque devenus une marque de fabrique de la série Game Of Thrones. Ses scénaristes David Benioff and D.B Weiss admettent toutefois que les morts de certains personnages ont été parfois un peu trop choquantes et explicites. « Pour être honnête, nous sommes allés trop loin avec certaines », a confié David Benioff.

Étonnamment, le showrunner a illustré son propos en faisant référence à une scène plus ou moins oubliée du public. Selon lui, l’un des moments les plus horribles est celui de l’affrontement entre La Montagne et Hugh du Val lors d’une joute du tournoi de la Main. À la fin du combat, du Val reçoit une lance dans la gorge, tombe de son cheval et se vide lentement de son sang sous les yeux des jeunes Arya et Sansa. Benioff a confié que cette scène était trop longue. L’agonie dure en effet pas loin de 30 secondes, mais surtout, elle est filmée en gros plan et offre donc son lot de détails visuels et sonores sordides. Le scénariste a comparé cette scène à un passage de la série Ozark dans laquelle Martin (Jason Bateman) se fait arracher un ongle d’orteil.

La mort de Sir Hugh du Val est certes plutôt crue, mais ce n’est sans doute pas celle qui aura le plus choqué les fans de la série. Lorsqu’on pense violence dans Game Of Thrones, on se remémore bien souvent la scène des « Noces Pourpres », dans laquelle on a eu droit à un enchaînement de toutes les morts les plus gores en un temps record. Bien que grandement méritée, l’agonie de Joffrey Baratheon a également marqué les esprits. Enfin, personne n’a oublié les cris de Shireen, la fille de Stannis Baratheon brûlée vive par ses propres parents dans la saison 5.

Game Of Thrones : Kit Harrington (Jon Snow) n’a même pas vu la saison 8

Game of Thrones aurait pu être encore plus sanglant

La mort de Ramsey Bolton, dévoré par les chiens, aurait pu elle aussi figurer sur la liste des scènes les plus dérangeantes. Les scénaristes ont cependant choisi de ne pas la montrer à l’écran, pour des raisons purement techniques, ont-ils affirmé le week-end dernier. Les animaux ayant été réalisés en images de synthèse, le résultat final n’était pas assez réaliste, ont expliqué Benioff et Weiss.

Sean Bean (Game of Thrones) ne veut plus mourir

Pourtant, l’un des membres d’Imagine Engine, la société qui a travaillé sur les effets spéciaux de la série, a confié dans la presse que les scénaristes avaient en réalité jugé la première version trop violente et auraient décidé d’alléger la scène pour éviter de choquer le public. Après avoir montré à l’écran des dizaines, voire des centaines de morts toutes plus gores les unes que les autres dans les 7 saisons précédentes, était-il encore nécessaire de prendre des précautions ?

Et ce n’est pas fini, le préquel sur les Tagaryen arrive

Game of Thrones reviendra bientôt via un préquel sur la maison Targaryen. Au coeur de cette nouvelle intrigue épique, se situeront les dragons. L’intrigue se déroulera cinq mille ans avant la première saison de GoT, mais dans un Westeros composé non pas de sept, mais d’une centaine de petits royaumes différents. L’auteur originel, Georges R.R. Martin, a d’ailleurs commencé à détailler ce préquel à venir. En revanche, on ne sait pas s’il sera ou non plus ou moins violent que les 7 saisons de GoT.

Source : CBR