Accueil » Actualité » Google : avec Starline, on s’approche de la visio en hologramme

Google : avec Starline, on s’approche de la visio en hologramme

Présenté à l’I/O, le projet Starline est un nouveau moyen de communication développé par Google qui offre un rendu 3D impressionnant de réalisme selon les employés qui ont eu l’occasion de le tester.

La pandémie de COVID-19 n’est pas encore terminée, mais elle a déjà marqué profondément les esprits et instauré de nouvelles habitudes. Parmi les changements, de plus en plus de personnes utilisent la visioconférence que ce soit pour le travail ou pour des échanges personnels.

Image 1 : Google : avec Starline, on s'approche de la visio en hologramme
Capture de la vidéo de présentation. Crédit : Youtube / Google

Entre les confinements ou le désir de protéger les personnes les plus fragiles, les appels vidéo passés par Skype, Whatsapp ou encore Zoom sont entrés dans le quotidien, mais, ne suffisent pas toujours à bien profiter de son interlocuteur. C’est pourquoi Google s’est lancé dans un projet de communication vidéo à l’échelle et réaliste.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Si l’on en croit la vidéo de Google et le témoignage des employés, le système Starline donnerait presque l’impression d’ouvrir une fenêtre sur la pièce de l’interlocuteur, offrant un niveau de détail inégalé jusqu’à présent. Mais comment un tel système fonctionne-t-il ?

Le système Starline se décompose en 3 parties. La première partie concerne l’acquisition. Pour ce faire, l’appareil est équipé de plusieurs caméras haute résolution et de capteurs de profondeurs à la manière d’un Kinect. Le but étant de pouvoir réaliser une image 3D la plus détaillée et fidèle possible.

La seconde partie concerne l’envoi des données. En effet, une modélisation 3D en temps réel est bien plus gourmande en bande passante qu’une simple vidéo. Pour cela, Google a développé de nouveaux algorithmes permettant de diviser d’un facteur 100 le poids des données envoyées. Cette compression est indispensable si l’on souhaite conserver le côté temps réel sur des connexions cuivrées.

La dernière partie concerne l’affichage. Pour cela, la firme de Mountain View utilise un « écran » de 65 pouces spécialement développé pour permettre un affichage 3D réaliste. Afin de renforcer cette impression d’immersion, les capteurs traquent votre position et l’orientation de votre regard afin d’adapter la perspective de l’image projetée. Par conséquent, l’utilisateur peut percevoir une image réaliste, sans utiliser de casque ou de lunettes spéciales.

Disponibilité de Starline

Le système Starline est d’ores et déjà fonctionnel dans les bureaux de Google où il a été testé pendant de nombreuses heures. Néanmoins, Google n’a pas prévu de commercialiser le système pour le particulier. La cible sera donc dans un premier temps les professionnels puis viendront ensuite les médias et le domaine médical.

Source : tomsguide.com