Accueil » Actualité » Il y a moins de 5% de faux comptes sur Twitter, mais ils tweetent beaucoup, révèle une étude

Il y a moins de 5% de faux comptes sur Twitter, mais ils tweetent beaucoup, révèle une étude

Les faux comptes sur Twitter représentent moins de 5% des utilisateurs actifs quotidiens contrairement à ce que pense Elon Musk. Ils ne sont donc pas si nombreux que cela, mais ils tweetent énormément selon une nouvelle étude.

Finalement, Twitter ne se serait pas trompé sur les données communiquées à Elon Musk. Le réseau social n’est pas inondé de faux comptes, mais donne cette impression à cause de la quantité de leurs tweets. Ces bots sont effectivement très actifs sur la plateforme. En juillet, Elon Musk a renoncé au rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars. L’une de ses raisons était que Twitter avait menti sur la proportion de faux comptes qui règnent sur la plateforme.

Twitter
Twitter – Crédit : Claudio Schwarz / Unsplash

Elon Musk est persuadé que plus de 20% des utilisateurs quotidiens de Twitter sont des faux comptes. De son côté, Twitter a toujours assuré qu’il y en avait moins de 5%. Pour savoir qui a raison, le fournisseur de renseignements numériques Similarweb a mené une étude sur ces fameux faux comptes. Il s’avère donc que Twitter a raison pour cette fois.

Les faux comptes de Twitter sont à l’origine de plus de 20% du contenu partagé chaque jour aux États-Unis

Similarweb a déclaré que : « d’après nos conclusions, l’estimation de 5% de faux comptes sur Twitter semble raisonnable ». Il n’a effectivement trouvé aucune preuve à l’appui de l’estimation d’Elon Musk. En fait, les faux comptes ne sont pas si nombreux que ça, mais ils génèrent une quantité impressionnante de contenus sur la plateforme. Entre 20,8% et 29,2% du contenu publié sur Twitter aux États-Unis provient de faux comptes. Cela expliquerait donc pourquoi Elon Musk estimait 20% de faux comptes.

De plus, seuls 19% des utilisateurs réels et authentifiés aux États-Unis partageraient du contenu au quotidien. Comme Similarweb l’a ajouté, « tous les faux comptes ne sont pas mauvais », mais ils contribuent néanmoins à gâcher l’expérience du réseau social pour les véritables utilisateurs. Sans compter que certains peuvent représenter une vraie menace pour les autres.

Quoi qu’il en soit, les résultats de cette étude permettent de mieux comprendre le comportement des faux comptes sur Twitter. En attendant, le procès opposant Elon Musk et Twitter se rapproche à grands pas puisqu’il se tiendra le 17 octobre 2022. D’ailleurs, Elon Musk a récemment gagné un premier point en obtenant l’accès au dossier de Kayvon Beykpour, ancien haut dirigeant de Twitter.

Source : Business Insider