Accueil » Actualité » Ce robot imite les expressions faciales humaines

Ce robot imite les expressions faciales humaines

Ce robot surnommé EVA est capable d’imiter les expressions faciales des humains. Si une personne lui sourit, il peut donc lui sourire en retour avec son visage bleu et souple d’animatronique.

Avez-vous déjà souri à un robot capable de vous sourire en retour ? Ce n’est malheureusement pas souvent le cas. À l’exception du robot humanoïde au regard réaliste et troublant développé par Disney, la majorité des robots sont particulièrement stoïques. Ils sont totalement impassibles à vos réactions et vos expressions faciales. C’est donc ce que les chercheurs du Creative Machines Lab à Columbia Engineering ont voulu créer avec le robot EVA.

Les expressions faciales du robot EVA
Les expressions faciales du robot EVA – Crédit : Columbia Engineering

Grâce à l’intelligence artificielle, le robot EVA est capable d’imiter les expressions faciales des humains en face de lui avec son visage souple. L’objectif d’un tel robot est d’établir une certaine confiance entre les personnes et les robots. Certains robots sont déjà conçus pour être amicaux comme les robots serveurs employés dans un restaurant en Floride. Ils peuvent d’ailleurs souhaiter la bienvenue aux clients. Néanmoins, cela ne suffit pas à établir un lien humain comme EVA est capable de le faire.

EVA peut reproduire les 6 émotions humaines de base

L’animatronique développée par les chercheurs de Columbia Engineering est capable de reproduire les 6 émotions de base. Celles-ci sont la peur, la joie, la tristesse, la colère, le dégoût et la surprise. Pour parvenir à faire de telles expressions faciales, EVA est donc équipé de muscles artificiels.

Le chercheur Zanwar Faraj a expliqué dans un communiqué de presse que : « le plus grand défi de la création d’EVA a été de concevoir un système suffisamment compact pour s’intégrer dans les limites d’un crâne humain tout en étant suffisamment fonctionnel pour produire un large éventail d’expressions faciales ».

Pour le moment, l’animatronique reste une expérience de laboratoire. Cette technologie pourrait être utilisée dans les écoles, les hôpitaux et les maisons de retraite dans le futur. Elle permettrait ainsi d’établir un lien plus humain entre les personnes et les robots. Comme l’a précisé Hod Lipson qui est le directeur de Creative Machines Lab, « notre cerveau semble bien réagir aux robots qui ont une sorte de présence physique reconnaissable » comme c’est le cas d’EVA. Tandis que certains robots sont destinés à être des compagnons comme le chien-robot de Boston Dynamics testé par l’armée française, EVA se veut être un véritable camarade humain.

Source : SYFY