Accueil » Actualité » Origines de James Bond, Russie, voici le premier scénario de Mourir peut attendre

Origines de James Bond, Russie, voici le premier scénario de Mourir peut attendre

Le réalisateur Danny Boyle a dévoilé l’intrigue qu’il avait prévue pour le 25e film de la franchise James Bond, Mourir peut attendre. Il a quitté la réalisation en 2018 à la suite d’un désaccord avec les producteurs.

Lauréat de l’Oscar du meilleur réalisateur en 2009, Danny Boyle avait été sélectionné pour réaliser le 25e film de la franchise James Bond en 2018. Avec des films comme Slumdog Millionaire, 127 heures, 28 jours plus tard ou encore Yesterday dans son portfolio, Danny Boyle semblait être le réalisateur idéal pour diriger un film James Bond.

James Bond : Mourir peut attendre
James Bond : Mourir peut attendre – Crédit : EON Productions

Danny Boyle a finalement décidé de quitter le film 007 quelques mois plus tard en raison de « divergences créatives ». Il était en désaccord avec les producteurs du film, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli d’EON Productions. Cary Joji Fukunaga (Ça : Chapitre 1) a été choisi pour le remplacer et réaliser Mourir peut attendre. Le film a pulvérisé un record du monde à sa sortie.

À lire aussi > James Bond : on a retrouvé le script original de Moonraker et il n’a rien à voir

James Bond : Mourir peut attendre a failli se dérouler en Russie

Pour la première fois depuis son départ de la réalisation du film James Bond, Danny Boyle a dévoilé les projets qu’il avait pour la suite de la franchise âgée de 55 ans. En fait, Danny Boyle « voulait vraiment en faire quelque chose de différent ». Il avait commencé à travailler sur une intrigue différente avec le scénariste John Hodge. Le film se serait déroulé en Russie et aurait exploré les origines de James Bond.

Danny Boyle a déclaré que « bizarrement, cela aurait été très d’actualité maintenant, tout se passait en Russie ». Il a ajouté que le film « se déroulait dans la Russie actuelle et revenait à ses origines, et ils ont juste perdu, quel est le mot… ils ont juste perdu confiance en le film. C’était vraiment dommage ».

Initialement, les premiers rapports indiquaient que Danny Boyle avait quitté la réalisation de 007 car il voulait tuer James Bond. Cette idée n’avait pas été bien reçue par la productrice Barbara Broccoli. Pourtant, James Bond a eu le même destin dans Mourir peut attendre. EON Productions ne voulait peut-être pas non plus se concentrer sur la Russie pour le dernier film de la franchise avec Daniel Craig. Quoi qu’il en soit, Mourir Peut Attendre est devenu le 3e plus gros succès de l’histoire de la franchise.

Source : Screenrant