Accueil » Actualité » Joy-Con Drift : un enfant de 9 ans et sa mère poursuivent Nintendo en justice

Joy-Con Drift : un enfant de 9 ans et sa mère poursuivent Nintendo en justice

Une mère et son fils de 9 ans ont porté plainte contre Nintendo à cause de problèmes liés au Joy-Con drift. Ils accusent le géant japonais de ne pas en faire assez pour résoudre ce problème matériel qui affecte de nombreux joueurs de la Switch.

Une paire de Joy-Con de la Nintendo Switch
Une paire de Joy-Con de la Nintendo Switch – Crédit : Sara Kurfeß / Unsplash

Nintendo est poursuivi en justice par une mère et son enfant à cause du Joy-Con drift sur la console Switch. Ils viennent de déposer un recours collectif en Californie du Nord, aux États-Unis. La mère, Luz Sanchez, a expliqué avoir acheté une Nintendo Switch pour son fils alors âgé de 8 ans en décembre 2018. Quelques mois plus tard, les Joy-Con de la console ont commencé à montrer des signes de dysfonctionnement. Leur état a empiré au point où ils ne pouvaient plus être correctement utilisés. Luz Sanchez a alors acheté de nouvelles manettes pour la Nintendo Switch. Cependant, les mêmes problèmes sont revenus sept mois plus tard.

Qu’est-ce que le Joy-Con drift ?

Joy-Con est le nom donné aux manettes de la Nintendo Switch. Elles ont la mauvaise réputation d’être impactées par un problème matériel qui s’appelle le drift. Concrètement, un mouvement est enregistré sur l’écran alors que vous n’exercez aucune pression sur le joystick. D’ailleurs, le Joy-Con gauche est généralement plus touché par le drift que celui de droite. Dès juillet 2019, de nombreux joueurs signalaient ce problème et plus de 25 000 personnes avaient réagi sur Reddit. Un cabinet d’avocats avait alors engagé un recours collectif contre Nintendo of America.

Avec la sortie de la Nintendo Switch Lite dont les Joy-Con sont directement intégrés à la console, les joueurs espéraient que ce problème ait disparu. Ce ne fut pas le cas et les plaintifs ont ajouté la Switch Lite à la liste du matériel affecté du recours collectif. À ce jour, Nintendo n’a pas encore donné la cause du Joy-Con drift. Il y a deux théories. Soit de la poussière et des débris arrivent à s’infiltrer dans les joysticks, soit les contacts électriques s’usent rapidement (d’après les découvertes de quelques personnes). Nintendo propose la réparation ou le remplacement gratuits des Joy-Con impactés.

Luz Sanchez et son fils demandent 5 000 000 $ de dommages-intérêts

Les plaignants du nouveau recours collectif demandent environ 5 millions de dollars de dommages-intérêts. Selon Christine Bartholomew qui est professeure de droit à la faculté de droit de l’Université de Buffalo, « si vous envisagez d’acheter quelque chose à un certain prix, la valeur du produit serait très différente si vous saviez qu’il casserait dans six mois. Si une entreprise possède ces informations et ne les partage pas, cela serait considéré comme une faute relevant de la loi ». Pour l’instant, les avocats de Nintendo et de Luz Sanchez ont refusé de commenter l’affaire.

Sources : Wired / The Verge