Accueil » Actualité » Switch Lite : le Joy-Con Drift mène Nintendo devant la justice

Switch Lite : le Joy-Con Drift mène Nintendo devant la justice

Dans le recours collectif contre Nintendo aux États-Unis pour le problème de Joy-Con Drift sur Switch, les plaintifs ont fait ajouter la Switch Lite à la liste du matériel affecté par le problème.

Après plusieurs jours d’interrogation pour savoir si Nintendo avait ou non changé les sticks analogiques sur la Switch Litedémontage à l’appui, les acheteurs potentiels restaient dans l’expectative. Mais la plainte en class action déposée aux États-Unis vient confirmer que la nouvelle console est bien touchée par le fameux « Joy-Con Drift ».

Image 1 : Switch Lite : le Joy-Con Drift mène Nintendo devant la justice

Après seulement 10 jours, les problèmes émergent

Le Joy-Con Drift est le principal problème de la Nintendo Switch. Il affecte un grand nombre de consoles et rend la plupart des titres injouables. Avec cette dérivation constante du Joy-Con, il est impossible de viser ou même de se déplacer avec précision. Une plainte a été déposée contre le fabricant japonais, ce qui avait forcé Nintendo a lancé un programme de réparation de Joy-Cons hors garantie, malheureusement réservé aux États-Unis. Ce recours collectif vient de faire ajouter la Swith Lite à la liste du matériel concerné. Une mauvaise nouvelle pour les acheteurs et acheteurs potentiels.

Lancée il y a seulement 10 jours, la Switch Lite serait déjà victime du défaut du Joy-Con Drift. C’est en tout cas ce qu’ont constaté certains possesseurs américains de la console, qui ont donc logiquement rejoint le recours collectif déposé contre Big N. On peut ainsi lire certains témoignages faisant état du problème : « Je n’arrive pas à le croire, ma Nintendo Switch Lite dérive déjà. Je jouais à Zelda : Breath of the Wild et la caméra tournait sans que je ne touche le joystick analogique. J’ai essayais de calibrer et de mettre à jour les contrôleurs, mais rien n’a changé ».

Récemment, la chaîne YouTube Spawn Wave avait démonté la nouvelle console pour s’apercevoir que les joysticks, bien que différents, avaient une conception très similaire. iFixit était quelques jours plus tard arrivé aux mêmes conclusions. La question est donc de savoir si ces problèmes sont sporadiques, ou s’ils sont aussi courants que sur la Switch. Cette affaire de Joy-Con Drift pourrait être d’autant plus sérieuse sur Switch Lite que la plupart des solutions potentielles trouvées par les joueurs requièrent de maltraiter sensiblement le joystick. Or sur la Switch Lite, ceux-ci ne sont pas amovibles, ces méthodes musclées pourraient endommager la console elle-même et sont donc à éviter. Il conviendra donc d’attendre pour connaître la réaction de Nintendo.