Accueil » Actualité » La Chine dévoile le train le plus rapide du monde, avec une vitesse maximale de 600 km/h

La Chine dévoile le train le plus rapide du monde, avec une vitesse maximale de 600 km/h

Dans la ville côtière de Qingdao, les autorités chinoises ont dévoilé mardi leur nouveau train à sustentation magnétique, qui peut atteindre une vitesse de 600 km/h.

Le train à sustentation magnétique, ou « maglev » a été développé par l’entreprise publique China Railway Rolling Stock Corporation. Il est désormais considéré comme le train et le véhicule terrestre le plus rapide du monde.

Image 1 : La Chine dévoile le train le plus rapide du monde, avec une vitesse maximale de 600 km/h
Maglev – Crédit : CRRC

Le terme maglev vient de la combinaison des mots « magnétique » et « lévitation ». Plutôt que d’utiliser des combustibles fossiles, le train est propulsé par un champ magnétique formé par des bobines électrifiées dans les parois de la voie de guidage et le rail. En d’autres termes, le train flotte à grande vitesse sur un coussin d’air.

Ce concept permet aux trains d’atteindre des vitesses de plusieurs centaines de kilomètres par heure, car il n’y a pas de friction entre le train et les rails. La Chine utilise des trains à sustentation magnétique depuis près de deux décennies, mais aucun train actuellement utilisé n’avait jusqu’alors dépassé les 600 km/h. Le maglev de Shanghai peut par exemple atteindre une vitesse de 430 km/h, mais la ligne ne fait qu’une trentaine de kilomètres de long.

Un maglev atteint les 600 km/h en Chine

Ce n’est pas la première fois qu’un maglev atteint les 600 km/h, puisqu’après avoir atteint 500 km/g en 2014, un maglev expérimental avait atteint une vitesse record de 603 km/h en 2015 au Japon. Cependant, c’est la première fois que ce type de train va être mis en circulation et accessible par tous.

En plus de glisser sur un coussin de force électromagnétique, le train n’émet que de faibles niveaux de bruit et nécessite beaucoup moins d’entretien que les autres trains à grande vitesse classiques. Ce nouveau moyen de transport qui comble l’écart de vitesse entre l’aviation et les trains à grande vitesse semble donc représenter l’avenir du chemin de fer.

Bien que le train ait été dévoilé et qu’il soit testé depuis juin 2020, il n’a pour l’instant pas encore de ligne dédiée sur laquelle circuler. Il faudra donc vraisemblablement attendre encore plusieurs mois voire années avant de le voir circuler entre les villes de Chine. Si la CRRC démontre qu’il est possible d’obtenir des performances de 600 km/h avec un maglev, les Hyperloop devront être nettement plus rapides pour justifier leurs coûts plus élevés.

Source : Carscoops