La NASA retarde le retour du Boeing Starliner pour éviter un désastre

Les déboire du Boeing Starliner continuent : le retour du vaisseau sur Terre, initialement prévu pour le 24 juin est remis à une date ultérieure, encore non précisée par la NASA. L’agence spatiale américaine veut prendre son temps pour éviter un désastre.

Boeing Starliner CT 100 NASA
Crédit : Boeing

Pas plus tard que jeudi, on se préparait déjà au retour du Boeing Starliner, en vous montrant comment regarder en direct son retour dans l’atmosphère terrestre. Si nos indications restent valides quant à la chaîne YouTube à regarder, en revanche vous pouvez oublier la date initiale du mardi 25 juin : la NASA vient de retarder le retour du vaisseau.

L’agence spatiale des États-Unis veut éviter un désastre. En effet, la navette connaît des petits déboires techniques depuis sa naissance. Les ingénieurs de la NASA souhaitent maintenant disposer de plus de temps pour examiner les problèmes rencontrés par le vaisseau en orbite, selon l’agence de presse Reuters.

Les problèmes techniques du Boeing Starliner s’accumulent

La NASA n’a pas fixé de nouvelle date : mais alors quand reviendront les deux astronautes Suni Williams et Butch Wilmore ? Ceux-ci avaient été envoyés avec le vaisseau vers l’ISS à son lancement le 5 juin. Car ce n’est pas le premier retard. La première date envisagée de retour était d’abord le 14 juin, avant que la date du 25 juin ne soit fixée.

Dans un communiqué, la NASA indique que “les responsables de la mission évaluent les possibilités de retour après deux sorties dans l’espace prévues le 24 juin et le 2 juillet“. Les deux astronautes ne perdent donc pas de temps dans la navette et emploient leur temps en orbite utilement. En effet, le délai supplémentaire permettra d’obtenir des “informations précieuses” sur les améliorations à apporter aux systèmes pour de futures missions.

À lire > La NASA s’apprête à lancer une étoile artificielle dans l’espace : les détails du projet fou

L’agence spatiale américaine se veut avant tout rassurante : “Nous prenons notre temps et suivons le processus standard de l’équipe de gestion de la mission“, déclare Steve Stich, responsable du programme d’équipage de la NASA. “Le Starliner fonctionne bien en orbite alors qu’il est amarré à la station spatiale“, ajoute M. Stich.

Car pour l’instant, le passif du Starliner n’a rien de rassurant. En s’engageant à fournir à la NASA un vaisseau partiellement réutilisable, Boeing s’est jeté dans un véritable gouffre financier, à hauteur de 1,5 milliard de dollars. Son premier essai non-habité fut un échec, après de multiples retards, avant une réussite en mai 2022. De plus, le premier vol habité devait initialement se dérouler en février 2023, mais suite à la découverte de plusieurs défauts techniques, le lancement a finalement eu lieu le 5 juin.

  • La NASA a décidé de reporter le retour du Boeing Starliner à une date ultérieure pour examiner des problèmes techniques.
  • On ne sait pas quand les astronautes Suni Williams et Butch Wilmore seront de retour, si ce n’est après le 2 juillet.
  • La NASA assure prendre son temps et que ces délais sont précieux pour analyser les soucis techniques.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !