Accueil » Actualité » Ce blindé américain tire des lasers et abat des drones

Ce blindé américain tire des lasers et abat des drones

L’entreprise Raytheon Intelligence a récemment démontré les capacités de son arme laser à haute énergie de 50 kilowatts, le système HEL, lorsqu’elle est montée sur un véhicule de combat Stryker. Selon la société, ce système d’arme à énergie a réussi à acquérir, suivre, cibler et vaincre plusieurs drones lors d’un récent essai au White Sands Missile Range, basé au Nouveau-Mexique.

Stryker © Raytheon Tech
Le Stryker équipé du système HEL © Raytheon Tech

L’entreprise Raytheon Intelligence développe des capteurs, des formations et des solutions informatiques dédiées aux armées (et aux civils). Elle vient de démontrer les capacités de son arme laser à haute énergie, le système HEL (pour High Energy Laser), lorsqu’elle est intégrée à un véhicule de combat Stryker. En essai au Nouveau-Mexique, l’arme a réussi à désintégrer plusieurs mortiers et drones et de différentes tailles, avec beaucoup de précision.

Une arme évolutive et adaptative

L’arme laser à haute énergie de Raytheon présente une puissance évolutive et une conception robuste qui s’adapterait aux exigences de diverses missions militaires. Elle offre une couverture à 360 degrés, pour « une meilleure protection des bases, des aéroports, des stades et d’autres actifs militaires ou civils importants » comme l’indique la société.

L’arme peut être utilisée en tant que système totalement autonome ou intégrée sur des plates-formes telles que des véhicules blindés, à l’instar du Stryker. Au Nouveau-Mexique, le test visait avant tout à évaluer la capacité de l’HEL à protéger les soldats contre diverses menaces aériennes (véhicules aériens sans pilote, aéronefs à voilure tournante, artillerie, roquettes, mortiers, etc.).

À lire : L’armée américaine réussit un tir au laser depuis un hélicoptère

Annabel Flores, la responsable de Raytheon, a indiqué dans un communiqué que les lasers étaient « prêts à donner aux soldats un nouveau niveau de protection » alors que « le monde fait face à des menaces de plus en plus complexes ». Raytheon a ajouté qu’elle se préparait à livrer quatre Strykers armés du système HEL à l’armée américaine, plus tard cette année.

L’intérêt d’une telle arme est qu’elle coûte bien moins cher que les missiles, et même moins que les balles. « Avec un chargeur effectivement infini et un coût par tir proche de zéro, [High Energy Laser] est désormais la réponse éprouvée aux menaces asymétriques comme les drones et les mortiers » a ajouté Byron Bright, président de KBR Government Solutions.

Un système laser demande en revanche beaucoup de travail pour être développé. Il aura fallu s’assurer que le faisceau est suffisamment puissant pour brûler rapidement ce qu’il cible, d’arriver à l’associer à des capteurs qui peuvent trouver et suivre des cibles, etc.

Source : Raytheon