Accueil » Actualité » Le robot humanoïde Ameca fait une démo troublante au CES 2022

Le robot humanoïde Ameca fait une démo troublante au CES 2022

Après avoir fait sensation sur les réseaux, le robot humanoïde Ameca a fait sa toute première démonstration publique à l’occasion du CES 2022. Le robot est toujours aussi impressionnant avec ses expressions faciales, ses réactions et ses réponses aux questions.

Vous avez sûrement déjà entendu parler d’Ameca, le robot humanoïde qui a surpris tout le monde fin 2021. Conçu par la startup britannique Engineered Arts, Ameca a rencontré un franc succès sur les réseaux avec ses expressions faciales qui imitent celles des humains. Le crâne en plastique translucide et la peau grise du robot rappellent qu’il ne s’agit pas d’un humain, mais d’une machine dotée d’une intelligence artificielle.

Le robot humanoïde Ameca
Le robot humanoïde Ameca – Crédit : Engineered Arts

En plus d’Ameca, Engineered Arts a aussi créé une autre ligne de robots appelée Mesmer. Les robots Mesmer n’ont pas (encore) de corps, mais leur buste est bien plus impressionnant. L’entreprise a effectivement créé un buste humanoïde avec une peau et des émotions très réalistes. Étant plus développé que Mesmer à l’heure actuelle, Ameca a profité du CES 2022 pour faire sa toute première démonstration publique.

À lire aussi > Tesla Bot : un robot humanoïde utilisant l’intelligence artificielle des véhicules Tesla

Ameca ne marchera pas parmi nous avant 10 ans au minimum

CNET a interviewé Morgan Roe, directeur des opérations d’Engineered Arts, au CES. Il a reconnu qu’il ne s’attendait pas à rencontrer un tel succès avec Ameca. « Nous avons été incroyablement surpris. Du jour au lendemain, c’est devenu une sensation. Nous avons eu 24 millions de vues sur un seul post Twitter », a-t-il déclaré. Ameca se tenait à ses côtés tout au long de l’interview. Il est difficile de se concentrer sur les propos de Morgan Roe tant les expressions faciales d’Ameca créées par les 17 moteurs individuels dans sa tête sont perturbantes.

À l’heure actuelle, Ameca est encore incapable de se déplacer et encore moins de faire du parkour comme le robot bipède de Boston Dynamics. Morgan Roe estime qu’il faudra au moins 10 ans avant qu’un robot comme Ameca « marche parmi nous » en tant que robot de service. En attendant, Ameca peut déjà répondre à certaines questions. Morgan Roe lui a demandé « comment trouvez-vous Las Vegas et le CES ? » Le robot a répondu que : « eh bien, en tant que robot, je ne ressens en fait rien du tout. Mais si je pouvais ressentir, je me sentirais heureux d’être ici ».

La réponse et la voix d’Ameca ne sont pas préprogrammées. En effet, le robot utilise l’intelligence artificielle de langage GPT-3. Développé par l’entreprise OpenAI co-fondée par Elon Musk, GPT-3 est le modèle de langage le plus avancé. Enfin, Morgan Roe a conclu que « vous devez prendre vos distances avec le fait que ce soit un être humain. Sinon, alors c’est vraiment sinistre ».