Accueil » Actualité » LEGO sort un set Goldorak, mais ne le dit pas

LEGO sort un set Goldorak, mais ne le dit pas

Le 1er mars, Lego lance un set de mecha, une représentation qui ressemble très fortement au Goldorak de Toei/Gō Nagai.

Lego a dévoilé ses nouvelles boîtes lancées en février 2022. Parmi elles, on trouve la nouvelle McLaren Formula 1 dans la gamme Technic, la Moon Space Station en City, mais aussi un certain Super Mech référencé sous le numéro de set 31124.

Image 1 : LEGO sort un set Goldorak, mais ne le dit pas
Le Super Mech de Lego et Goldorak

Lego un faux Goldorak sans licence

Cette boîte de la gamme Creator n’est pas pour autant imposante. Pour tout dire, elle se compose de 159 pièces et sera commercialisée à 9,99 € dès le 1er mars. Pour autant, on est ici face à une belle réinterprétation du Goldorak de Toei. Certes, le visage n’est pas très ressemblant, mais on peut voir les cornes typiques du Mecha japonais et surtout son code couleur : rouge, jaune et bleu. Une livrée qui ne trompe guère.

On se doute sans problème que les designers de ce set, James May et George Gilliatt, se sont largement inspiré du dessin animé des années 70 pour concevoir leur modèle. James May explique sur Twitter que « c’est mon modèle favori sur lequel j’ai travaillé […] J’ai mis tout mon amour pour les mechas, robots et tokusatsu (effets spéciaux, NDLR) dans le design de ce modèle. » George Gilliatt a pris le relai lorsque James a dû changer d’équipe. Ensemble, ils ont réussi à inventer un robot Lego avec aussi peu de pièces et surtout qui peut se mouvoir en deux autres constructions, l’idée du 3-en-1 de Creator.

Modifier suffisamment un design pour éviter une licence ?

Malgré le rendu réussi de ce Super Mech (31124), difficile de passer outre les commentaires qui pointent du doigt les truchements usés par Lego pour éviter de s’acquitter de quelques droits de licence. Que celui qui ne pense pas à Goldorak en voyant ce set se dénonce !

Il en va de même pour le set taxi vintage (40532) offert actuellement sur le Lego Shop pour tout achat de plus de 200 €. Sa forme, ses couleurs, tout renvoi à la Citroën B14 ou au moins à la Rosalie, toutes deux dans leurs versions taxi.

Image 2 : LEGO sort un set Goldorak, mais ne le dit pas

Lego poursuivi pour avoir copié le design d’un perfecto de Queer Eye

Si Lego n’a de cesse de poursuivre les marques chinoises de petites briques, il n’est pas exempt de critiques. Ainsi la marque vient-elle d’être accusée de violation de copyright par James Concannon, designer du perfecto porté à l’écran par Antoni Porowski dans Queer Eye, décliné en minifig dans le set Le loft des Fab 5 (10291) en octobre 2021. Pour la petite histoire, lorsque James Concannon a indiqué à Lego le problème, la marque a proposé de lui offrir un exemplaire du set Queer Eye pour son fils, avant de retirer leur offre arguant que Lego ne donnait pas ses produits gratuitement.

Image 3 : LEGO sort un set Goldorak, mais ne le dit pas
Le perfecto visé par la plainte contre Lego