Accueil » Actualité » Les Tesla exclues de la liste des voitures les plus sûres

Les Tesla exclues de la liste des voitures les plus sûres

Folksam a publié son rapport 2019 concernant la sureté des véhicules. Mais la compagnie suédoise d’assurance a été contrainte de retirer les véhicules Tesla : le nombre trop faible d’accidents ne permet pas le calcul statistique.

Image 1 : Les Tesla exclues de la liste des voitures les plus sûres

Les véhicules Tesla sont réputés pour leur niveau de sécurité, c’est même l’un des éléments mis en avant par la société américaine. Or le rapport 2019 publié par la compagnie d’assurance suédoise Folskam ne laisse apparaître aucune Tesla dans la liste des véhicules les plus sûrs. La raison de cette disparition est surprenante, les Tesla sont trop sûres.

Trop peu d’accidents pour conclure

Contrairement à Euro NCAP qui se base sur des tests de crash-test notamment, l’étude menée par Folksam est uniquement issue des données d’accidents réels. Or, pour qu’une étude statistique soit fiable, il faut que la quantité de données soit suffisamment grande. Ce sont donc 202 000 accidents et 59 200 blessés qui ont été analysés. Mais malgré cela, Folksam n’a pas été capable de conclure sur la sécurité des Tesla.

324 modèles scrutés pour élire la Toyota Rav 4 « voiture la plus sûre de 2019 ». Mais cette étude est biaisée, non pas par ses auteurs, mais par le type même de l’étude. Se baser sur des statistiques oblige que ces données soient disponibles en quantité suffisante pour être représentatives. Or comme l’indique Anders Kullgren, directeur de recherche à Folksam, seuls sept accidents ont impliqué des Tesla sur la période étudiée, ce qui rend les résultats non concluants.

469 autres modèles n’ont pas suffisamment eu suffisamment d’accidents pour en déduire leur sécurité. Pour ceux-ci, comme dans le cas des Tesla, Folksam renvoie vers les résultats de l’Euro NCAP et liste d’ailleurs les véhicules de la compagnie d’Elon Musk dans ses recommandations sur ses véhicules neufs. Le plus surprenant de cette étude reste la faible quantité d’accidents incluant des Tesla. Alors qu’il s’est vendu 2626 Model 3 et 634 Model S en 2019 et que depuis 2016, ce sont 1200 Tesla qui sont vendues chaque année en moyenne, constater seulement 7 accidents relève de l’exploit. Il n’y a que deux explications possibles, soit les conducteurs de Tesla sont plus doués que les autres derrière un volant, soit les équipements de sécurité active comme le freinage automatique jouent un rôle important dans la réduction du nombre d’accidents.