Accueil » Actualité » Microsoft Edge : attention si vous ajoutez des extensions Chrome à votre navigateur

Microsoft Edge : attention si vous ajoutez des extensions Chrome à votre navigateur

Le Google Chrome Web Store met en garde les utilisateurs de Microsoft Edge contre un risque lié à leur sécurité. Un popup les encourage à migrer vers Google Chrome pour bénéficier « d’extensions de manière sécurisée ».

Suite à l’échec de son moteur de rendu EdgeHTML, Microsoft a finalement décidé de se tourner vers le moteur open source Chromium. En avril 2019, Microsoft a ainsi lancé Chromium Edge sur Windows 10, pour ensuite l’étendre à Windows 7, 8 et 8.1 ainsi que sur macOS.

Le nouveau navigateur web de Microsoft a reçu un accueil favorable. D’autant plus qu’en partageant le même moteur que Google Chrome, Edge a pu immédiatement bénéficier du large catalogue d’extensions du Chrome Web Store. Une situation qui ne semble pas du goût de la filiale d’Alphabet.

Image 1 : Microsoft Edge : attention si vous ajoutez des extensions Chrome à votre navigateur
Crédit : Google

Google vient d’ajouter un popup destiné aux utilisateurs de Microsoft Edge sur le Chrome Web Store. On peut lire « Google recommande de passer à Chrome pour utiliser les extensions de manière sécurisée », suivi d’un lien de téléchargement vers le navigateur de Google. La firme n’a pas précisé en quoi Microsoft Edge représente un risque en matière de sécurité. Sans explications, rien ne justifie la présence du popup. D’autant plus que le site ne bloque pas l’installation d’une extension sur Edge, et qu’il épargne Opera et Brave, également basés sur Chromium.

Image 2 : Microsoft Edge : attention si vous ajoutez des extensions Chrome à votre navigateur
Message d’alerte du Chrome Web Store sous Microsoft Edge

Google Chrome va peu à peu bloquer le téléchargement de fichiers jugés dangereux

Edge, Chrome, Safari, Firefox, la guerre des navigateurs s’intensifie

La guerre qui oppose les principaux navigateurs web ne se joue pas uniquement sur le terrain des performances, des fonctionnalités et de la sécurité. Google et Microsoft usent de moyens plus sournois, notamment en profitant de leur situation de dominance. Avec la mise à jour vers Windows 10, ceux qui utilisaient Firefox comme navigateur par défaut ont vu leur préférence modifiée au profit de Edge. Depuis quelques jours, Microsoft s’en prend à nouveau à Mozilla avec Windows 10 qui encourage ses utilisateurs à abandonner le navigateur open source pour passer à Edge. Google semble désormais user du même genre de stratégie avec son magasin d’extensions.

Une situation qui ne profite pas à tous les acteurs du marché. Safari est épargné pour le moment, mais Apple peut s’appuyer sur son écosystème si la firme choisit d’utiliser le même genre de procédés. La donne est néanmoins différente pour Firefox, d’autant plus que Mozilla fait actuellement face à des difficultés financières.

Microsoft bloque le téléchargement de plusieurs logiciels sur son navigateur Edge

Source : Chrome Web Store