Accueil » Actualité » Microsoft : le conseil d’administration aurait écarté Bill Gates en raison d’une liaison avec une employée

Microsoft : le conseil d’administration aurait écarté Bill Gates en raison d’une liaison avec une employée

Selon un rapport du Wall Street Journal, les membres du conseil d’administration de Microsoft auraient décidé en 2020 qu’il n’était pas approprié pour le cofondateur Bill Gates de continuer à siéger au conseil d’administration de l’entreprise alors qu’ils enquêtaient sur la relation amoureuse antérieure du milliardaire avec une employée de Microsoft qui a été jugée inappropriée.

Citant des « personnes familières avec l’affaire« , le média a rapporté dimanche qu’une ingénieure de Microsoft avait « allégué dans une lettre qu’elle avait eu des relations sexuelles pendant des années avec Bill Gates. ».

Bill Gates et son ex-femme Melinda French - Bill Gates / Twitter
Bill Gates et son ex-femme Melinda French – Crédit : Bill Gates / Twitter

Cela aurait eu lieu alors que Bill Gates était marié avec Melinda, qui est maintenant son ex-femme puisque celui-ci a récemment annoncé leur divorce sur les réseaux sociaux. D’après The New York Times, des membres du conseil d’administration auraient engagé un cabinet d’avocats pour mener une enquête sur la relation que Bill Gates aurait entretenue avec une de ses employées.

En effet, à la suite d’une présentation faite par une employée de Microsoft en 2006, Gates, alors président de la société, aurait notamment envoyé un courriel à la femme pour l’inviter à dîner, ont déclaré au Times deux personnes au courant de l’échange. « Si cela vous met mal à l’aise, faites comme si de rien n’était. », aurait écrit Gates dans son courriel.

D’après Bill Gates, cette relation n’aurait aucun lien avec son départ du conseil d’administration

Au cours de l’enquête, certains membres se seraient inquiétés à propos de l’affaire et auraient décidé que Bill Gates, qui a fondé l’entreprise technologique en 1975, devait quitter son poste de directeur du conseil d’administration. Déjà en 2013, nous apprenions que certains investisseurs voulaient pousser Bill Gates vers la sortie.

D’après un porte-parole de Bill Gates qui a répondu au Wall Street Journal à propos de l’affaire, « Il y a bien eu une liaison il y a près de 20 ans qui s’est terminée à l’amiable. ». Ainsi, sa décision de quitter le conseil d’administration ne serait en aucun cas liée à cette affaire. « Bill Gates avait exprimé son intérêt à consacrer plus de temps à la philanthropie. » a-t-il ajouté.

En effet, depuis plusieurs années maintenant, la fondation Bill et Melinda Gates est considérée comme l’une des plus puissantes au monde avec une dotation d’environ 50 milliards de dollars. Elle aurait par exemple beaucoup investi pour lutter contre le Sida.

Source : The New York Times