Accueil » Actualité » NASA : la sonde Parker Solar Probe frôle le Soleil pour la 9e fois

NASA : la sonde Parker Solar Probe frôle le Soleil pour la 9e fois

La sonde Parker Solar Probe de la NASA s’est rapprochée à nouveau du Soleil. C’est déjà la 9e fois qu’elle frôle notre étoile en égalant ses records existants. Parker Solar Probe est toujours le premier engin spatial à s’approcher aussi près du Soleil.

Lancée en août 2018, la sonde Parker Solar Probe de la NASA a un objectif bien précis. Elle doit se rapprocher le plus possible du Soleil afin de l’étudier. L’année dernière, Parker Solar Probe avait justement établi deux records. C’est le premier engin spatial à s’approcher aussi près du Soleil et à une vitesse aussi rapide. La sonde vient d’égaler à nouveau ces records en frôlant le Soleil pour la 9e fois depuis son lancement.

La sonde Parker Solar Probe
La sonde Parker Solar Probe – Crédit : NASA

Parker Solar Probe s’est approchée à seulement 10,4 millions de kilomètres de la surface du Soleil hier, lundi 9 août, à 21h10, heure française. Elle est passée à 532 000 km/h devant notre étoile.

Parker Solar Probe se rapproche progressivement du Soleil

En se rapprochant ainsi du Soleil, la sonde de la NASA vise à déterminer deux choses. D’une part, elle doit déterminer pourquoi l’atmosphère du Soleil est bien plus chaude que la surface avec des milliers de degrés de différence. D’autre part, Parker Solar Probe doit découvrir l’origine des vents solaires.

Le scientifique Nour E. Raouafi qui travaille sur la mission Parker Solar Probe à l’université Johns Hopkins a expliqué que : « nous entrons dans la phase critique de la mission Parker et nous nous concentrons sur pas mal de choses au cours de cette rencontre ». En effet, le 25e cycle solaire s’étend de 2020 à 2025. Cela signifie que l’activité solaire est plus intense, ce qui permet à la sonde de la NASA de prendre de meilleures mesures.

D’ailleurs, la sonde Parker Solar Probe ne sert pas qu’à étudier le Soleil. En effet, elle passe aussi à proximité de Vénus afin d’ajuster son orbite grâce à la gravité de la planète. Il y a seulement quelques mois, Parker Solar Probe avait capturé une image époustouflante de Vénus alors qu’elle se préparait à passer de nouveau à proximité du Soleil. En octobre, la sonde s’approchera de Vénus pour la cinquième fois. Ensuite, deux autres passages sont prévus avant la fin de sa mission en 2025. D’ici là, Parker Solar Probe se sera rapprochée à seulement 6,1 millions de kilomètres de la surface du Soleil.

Source : Space.com