NASA : après plusieurs mois d’angoisses, la sonde Voyager 1 est revenue à la vie

Après des mois d’incertitude, le vaisseau spatial le plus éloigné de la Terre a donné signe de vie. Voyager 1, qui explore l’espace interstellaire depuis 2012, a retrouvé la capacité de communiquer avec la Terre. Ses quatre instruments scientifiques transmettent à nouveau des données précieuses, offrant un nouveau souffle à cette mission spatiale légendaire.

Voyager 1
Voyager 1 (vue d’artiste)

Bonne nouvelle pour tous les passionnés d’exploration spatiale : Voyager 1, le vaillant vaisseau spatial de la NASA, a retrouvé la parole. Après plusieurs mois d’inquiétude, ses quatre instruments scientifiques transmettent à nouveau des données exploitables vers la Terre.

Interstellaire : Voyager 1 reprend la parole après un silence inquiétant

En novembre 2023, un silence radio angoissant s’était installé. Voyager 1, lancé en 1977, ne nous envoyait plus que des messages incompréhensibles, un charabia de code binaire corrompu. À 46 ans, l’âge vénérable pour un engin spatial, on pouvait craindre une défaillance majeure. D’autant plus que le vaisseau se trouve à une distance astronomique : plus de 24 milliards de kilomètres de notre planète, dans le territoire inexploré de l’espace interstellaire.

Mais l’équipe de passionnés qui suit la mission Voyager 1 n’a pas baissé les bras. Déterminés à comprendre l’origine du problème et à le résoudre, ils ont mené l’enquête. Le coupable a été identifié : un dysfonctionnement du sous-système de gestion des données de vol, responsable du « paquettage » des informations envoyées vers la Terre. Plus précisément, c’est une puce défaillante qui a été mise en cause, explique la NASA.

Heureusement, l’ingéniosité des ingénieurs a permis de contourner le problème. En avril 2024, un premier signal clair est arrivé, mais seulement de deux instruments. Les deux mois suivants ont été consacrés à la remise en route des instruments restants. Aujourd’hui, l’ensemble de l’arsenal scientifique de Voyager 1 communique à nouveau parfaitement avec la Terre.

Même si le silence complet s’était installé, la mission Voyager 1 resterait un succès monumental. Son objectif initial, fixé en 1977, était l’étude de Jupiter et Saturne, accompli avec brio dès 1980 (son jumeau, Voyager 2, s’est lui illustré en explorant Uranus et Neptune). Mais l’aventure de Voyager 1 ne s’est pas arrêtée là. Poursuivant son voyage sans fin, il est entré dans l’espace interstellaire en 2012, nous renvoyant des informations précieuses sur ce milieu mystérieux.

Maintenant que Voyager 1 a retrouvé la voix, l’équipe va peaufiner son fonctionnement. Au programme : resynchronisation du logiciel de chronologie pour assurer l’exécution des commandes au bon moment, et maintenance de l’enregistreur numérique qui mesure les ondes plasmiques. J’espère ainsi que Voyager 1 continuera à nous envoyer des nouvelles pendant encore de nombreuses années.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !