Accueil » Actualité » Nothing Phone (1) : un smartphone solide, mais cauchemardesque à réparer

Nothing Phone (1) : un smartphone solide, mais cauchemardesque à réparer

Des Youtubeurs renommés ont testé la durabilité et la réparabilité du Nothing Phone (1), notre smartphone coup de cœur. Le téléphone résiste étonnamment bien lors du torture test, mais le démontage démontre qu’il est extrêmement difficile de le réparer par soi-même.

Le Nothing Phone (1) passé au crible
Le Nothing Phone (1) passé au crible © Zack Nelson

S’il est particulièrement résistant, le Nothing Phone (1), notre coup de cœur de l’été, est un cauchemar à réparer. Le smartphone translucide a passé le célèbre test de durabilité JerryRigEverything de Zack Nelson, en plus d’être passé dans les mains de PBK Reviews.

Le Nothing Phone (1) est un smartphone solide, mais trop difficile à réparer

Commençons par le test de durabilité. Pour un téléphone de milieu de gamme, le Nothing Phone (1) est étonnamment solide. Il dispose d’un protecteur d’écran en plastique préinstallé couvrant l’écran. L’écran en dessous commence à montrer des rayures au niveau six de l’échelle de Mohs, ce qui est plutôt standard pour un écran en Gorilla Glass.

En plus d’être assez résistant aux rayures, l’écran du smartphone de Nothing a également bien résisté au feu. Passé sous des flammes pendant 40 secondes, le smartphone a juste souffert d’une légère trace blanche, rien de bien méchant.

À lire : Nothing Phone (1) : pixels morts, écran vert, notre smartphone coup de coeur rencontre quelques problèmes

Le cadre en aluminium recyclé du Nothing Phone (1) résiste également bien au test de pliage, selon la vidéo de Zack Nelson. Dans l’ensemble, le smartphone est plutôt solide. Il fait mieux que le OnePlus 10 Pro, qui s’était cassé en deux lors du test de pliage.

En revanche, un démontage de l’appareil par PBK Reviews démontre que le téléphone comporte de nombreuses vis, caches et câbles minuscules qu’il faut retirer avant de pouvoir atteindre la batterie ou l’écran. L’ensemble doit être fait méticuleusement pour ne rien abîmer, ce qui n’est pas franchement rassurant. Complexe à démonter et à réparer, difficulté à trouver des pièces de rechange : la chaîne a attribué à l’appareil un score de réparabilité de 3 sur une échelle de 10.

Les deux vidéos sont à retrouver ci-dessous.