Accueil » Actualité » Nvidia : bientôt des PC portables en RTX 3050 et 3050 Ti à moins de 800 €

Nvidia : bientôt des PC portables en RTX 3050 et 3050 Ti à moins de 800 €

Nvidia ajoute à sa gamme deux nouveaux GPU d’entrée de gamme pour fournir le ray tracing et le DLSS sur des ordinateurs portables à partir de 800 dollars.

Alors que la pénurie de composants fait rage, Nvidia confirme ce que Lenovo avait annoncé le mois dernier : deux nouveaux GPU pour PC portables. Une gamme d’ordinateurs devrait sortir cet été avec les GeForce RTX 3050 et RTX 3050 Ti à un prix attractif. En effet, les premiers modèles devraient être disponibles à partir de 799 dollars. Conversion effectuée et taxes ajoutées, on devrait retrouver ces machines à moins de 800 € en France.

Image 1 : Nvidia : bientôt des PC portables en RTX 3050 et 3050 Ti à moins de 800 €
L’Acer Predator Triton 300 devrait recevoir la nouvelle RTX 3050. Crédit : Acer

Les 2 GPU embarqueront 6 Go de DDR6 interfacés en 128 bits. La 3050 disposera de 2048 cœurs Cuda et sera cadencée à 1530 MHz (1740 MHz en boost). Sa grande sœur propose 2560 cœurs Cuda pour une cadence nominale de 1463 MHz (1695 MHz en boost). Les puissances électriques restent, quant à elles, contenues. Comptez 35 à 80 W pour les 3050 contre 60 à 115 W pour la 3060 (dans sa version portable).

Objectif 60 FPS en Full HD

L’objectif de Nvidia avec ces nouveaux GPU est de fournir les spécificités suffisantes pour permettre le jeu en Full HD à 60 fps tout en proposant le ray tracing et le DLSS. Ainsi, la société annonce 60 FPS sur Outriders, Watchdogs Legion en RT et Minecraft with RTX. Call of Duty : Warzone devrait même pouvoir atteindre les 90 FPS.

Image 2 : Nvidia : bientôt des PC portables en RTX 3050 et 3050 Ti à moins de 800 €
Crédit : Nvidia

Pour rappel, le ray tracing est une technique de traitement de la lumière pour le rendu des images de synthèse. Le but de cette technologie est de remonter le trajet de la lumière depuis le point d’observation (caméra du joueur) jusqu’à la source en s’appuyant sur la physique. Les phénomènes de réflexion et de réfraction sont ainsi bien plus proches de la réalité que par la méthode classique qui se base plus sur la vision de l’artiste.

Le DLSS, ou Deep Learning Super Sampling, est une technique de suréchantillonnage de l’image réalisée à l’aide d’une intelligence artificielle. Cet algorithme développé par Nvidia permet de garder la qualité de l’image intacte en n’affichant qu’une partie des pixels de chaque image. Cela permet concrètement une libération des ressources et se traduit par un nombre de FPS plus élevé ou la possibilité d’augmenter la qualité les graphismes ou la résolution.

Nvidia devrait également proposer le Nvidia Reflex Low Latency, un système d’optimisation développé pour les jeux où une faible latence est primordiale. Le but est de réduire la latence d’entrée jusqu’à 80 %. Cela ne booste malheureusement pas la connexion internet des joueurs, mais permet d’accélérer la réactivité du matériel sur des jeux demandant vitesse et précision comme un Rainbow Six Siege.

Source : arstechnica