Accueil » Dossier » Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter

Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter

Overwatch 2 sortira en octobre prochain avec une partie PvP entièrement free-to-play. L’occasion pour les joueurs chevronnés de faire des ravages mais aussi aux néophytes de se frotter enfin à ce FPS si stratégique. Voici quelques conseils pour bien démarrer.

Image 1 : Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter
Bêta d’Overwatch 2 – Crédits : Blizzard Entertainment / Tom’s Guide

Attendu fiévreusement pour cette année par les joueurs, Overwatch 2 sortira finalement en grande pompe le 4 octobre prochain. Pour peaufiner le jeu grâce aux avis des joueurs, plusieurs versions bêta ont été ouvertes par Blizzard à certains privilégiés. Nous avons pu tester la dernière en date qui permet d’éprouver certaines nouveautés du futur FPS. Ce dernier fusionnera avec le premier opus lors de sa sortie et passera en free-to-play pour sa partie PvP.

Les joueurs existants ne seront pas dépaysés puisque Overwatch 2 est basé sur le même gameplay que son grand frère. À la différence que les parties se feront désormais en 5v5 (et plus en 6v6). Un changement conséquent visant à dynamiser les affrontements et à alléger la carte en enlevant un tank par équipe.

Outre les nouvelles maps, les personnages remaniés et l’ajout du cycle jour/nuit, le jeu s’agrémentera d’un mode histoire qui sera quant à lui payant. Dans cet article, nous évoquerons exclusivement le mode PvP d’OW 2, le partie PvE n’ayant pas été encore dévoilée dans les versions bêta. Celle-ci devrait sortir l’année prochaine.

À lire > Overwatch : un mode de jeu Guitar Hero est disponible

Overwatch 2 : les principes de base

Avant d’évoquer les nouveautés, un petit rappel des familles s’impose. Overwatch 2 est un jeu de tir mettant aux prises deux escouades se trouvant alternativement en attaque ou en défense. Le but ultime est d’accomplir un objectif qui varie en fonction de la map. Si faire un maximum de kills vous aidera forcément dans votre entreprise, gardez en mémoire qu’ils ne seront d’aucune utilité si l’objectif n’est pas atteint in fine.

Chaque équipe se compose ainsi : un tank, deux DPS et deux soutiens. Comme son nom l’indique, le premier est doté d’une grosse barre de vie ce qui lui permet de résister aux assauts, d’infliger des dégâts et d’ouvrir des brèches pour ses coéquipiers. Les héros DPS ont quant à eux pour mission de mettre les adversaires au tapis grâce à leurs capacités à faire de gros dégâts. Enfin, les héros de soutien soignent et augmentent la puissance de feu de leurs camarades. Chaque rôle est essentiel pour obtenir la victoire. D’où l’importance de former une équipe équilibrée ou chacun maîtrise son personnage comme il se doit.

Si vous débutez sur le jeu, on vous conseille de vous focaliser sur une poignée d’héros afin de progresser plus rapidement. Il est toutefois tentant de switcher régulièrement avec un autre personnage, ce qu’il est d’ailleurs possible de faire en pleine partie (et même recommandé pour s’adapter à la composition de l’escouade adverse). Mais dans un premier temps, laissez cela aux joueurs plus confirmés et contentez vous d’exercer vos skills avec les héros avec qui vous vous sentez le plus à l’aise. Vous pouvez notamment tester leurs capacités dans l’arène Entraînement ou lors des matchs rapides. Un bon moyen de trouver chaussure à votre pied.

Image 2 : Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter
Bêta d’Overwatch 2 – Crédits : Blizzard Entertainment / Tom’s Guide

Overwatch 2 : quels personnages choisir pour débuter ?

Certains héros sont plus faciles à manier que d’autres quand vous faites vos premiers pas sur le jeu. Nous vous suggérons de vous orienter vers Ashe. Facile à manier, cette DPS est affublée d’un fusil semi-automatique. Un clic droit vous permettra de viser afin d’accroître vos dégâts et votre précision (cela ralentira toutefois votre cadence de tir). Parmi ses capacités, on retrouve le canon scié, bien utile au corps à corps mais aussi la dynamite. Bien placée, cette dernière fera des ravages dans l’escouade adverse. Enfin, Ashe peut appeler Bob à la rescousse pour faire un carnage (capacité ultime).

Image 3 : Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter
Sigma en action – Crédit : Blizzard Entertainment / Tom’s Guide

Du côté des tanks, Sigma est également un bon choix pour les néophytes. En guise d’armes, il possède deux hypersphères qui explosent une fois lancées, faisant des dégâts de zone aux adversaires s’y trouvant. Les néophytes apprécieront son écran expérimental, un grand bouclier qui peut supporter 1500 points de dégâts. Bien pratique pour défendre ses collègues et avoir du répit pour viser ses ennemis. Citons également sa captation cinétique qui permet de transformer les projectiles en bouclier. Par ailleurs, sa concrétion accumule une masse de gravats pour la projeter sur les adversaires.

Chez les personnages soutien, testez sans plus tarder Ange dont la mission est de soigner ses alliés et d’accroître leur puissance de feu grâce à son caducée. Ce personnage a la capacité de voler, ce qui est bien pratique pour porter secours à un partenaire esseulé ou pour échapper à un ennemi enragé. Elle peut également ressusciter ses coéquipiers morts dans une zone de 15 mètres en actionnant sa capacité ultime.

Image 4 : Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter
Les héros d’Overwatch 2 – Crédits : Blizzard Entertainment / Tom’s Guide

Overwatch 2 : qui sont les nouveaux personnages ?

Les joueurs habitués aux joutes d’OW seront curieux de tester les nouveaux héros disponibles dans ce second opus. À la sortie du jeu, il y aura six nouvelles cartes et trois nouveaux personnages. Évoquons pour commencer Sojourn, un DPS armé d’un canon électrique dont les projectiles génèrent de l’énergie à l’impact pour le tir secondaire. Outre son tacle et son tir disruptif qui ralentit et inflige des dégâts aux ennemis, sa capacité ultime permet de charger automatiquement l’énergie de son canon pendant un court laps de temps. À vous alors de viser efficacement vos rivaux pour les transpercer.

Côté tank, la Reine des Junkers fait une apparition remarquée. Équipée d’un fusil à pompe, elle peut également infliger des dégâts avec son couteau et sa hache nommée Carnage. Des armes qui lui permettent aussi de se régénérer en faisant saigner ses ennemis. Si en la lançant, la lame crantée atteint sa cible, vous pouvez la rappeller ce qui ramènera aussi votre rival devant vous. Un bon moyen de faire des combos dévastateurs.

Du reste, le Cri de commandement gonfle sa barre de vie, sa vitesse ainsi que celles de ses coéquipiers situés dans les parages. Comme capacité ultime, la Reine peut lancer le Massacre qui fera saigner considérablement ses adversaires. Ces derniers ne pourront plus se soigner tandis que vous gagnerez un nombre conséquent de points de vie.

Un troisième nouvel héros (probablement un soutien) devrait également faire son apparition. Plusieurs joueurs tablent sur un renard en se basant sur une phrase cachée ayant surgi dans le chat du jeu à la fin de la dernière bêta. À noter qu’au fil des saisons, de nouveaux protagonistes feront leur apparition mais aussi de nouvelles maps, des modes et des skins flambant neufs.

Overwatch 2 : le nouveau mode « Avancée »

Remplaçant Overwatch, le second volet met logiquement à votre disposition les modes traditionnels qui ont fait le succès du FPS. On pense notamment au mode Attaque (capture d’objectifs) mais aussi à l’Escorte (escorter un convoi jusqu’à une zone en résistant face aux défenseurs). Il ne faudra toutefois plus compter sur le mode Assaut qui tire sa révérence.

Lorsque nous avons testé la bêta, nous avons tout particulièrement apprécié le nouveau mode de jeu Avancée. Sur une carte symétrique, les équipes doivent prendre le contrôle du robot Treadweather TS-1 situé au centre afin de le faire avancer jusqu’à la base adverse. Pour en prendre le contrôle, chaque escouade doit rester à proximité sans aucun ennemi autour (à l’instar d’un convoi). Notez qu’il est possible d’obtenir un point de réapparition moins éloigné en atteignant le point de contrôle avancé.

Si personne ne parvient jusqu’à l’objectif final, l’escouade qui parvient à pousser le robot le plus loin dans la zone adverse remporte la victoire si elle a le contrôle du robot à la fin de la partie. Dans le cas contraire, les prolongations démarrent. Rafraîchissant et hautement stratégique, ce nouveau mode devrait souffler un vent nouveau sur la franchise qui en avait bien besoin après de longues années sans mise à jour notable.

Image 5 : Overwatch 2 : nos astuces pour bien débuter
Le mode Avancée – Crédit : Blizzard Entertainment / Tom’s Guide

Overwatch 2 : utilisez le nouveau système de marquage

C’est une fonctionnalité réclamée avec insistance depuis moult années. Le système de marquage vous donne la possibilité de mieux communiquer avec vos coéquipiers. Concrètement, vous pouvez poser des indicateurs sur la map afin de donner des informations déterminantes à vos confrères (localisation d’ennemis, marquage d’un objectif). Il est évidemment possible de paramétrer les commandes pour choisir comment actionner la roue de marquage.