Accueil » Actualité » Il revend des PS5 à prix d’or et se félicite de créer des emplois

Il revend des PS5 à prix d’or et se félicite de créer des emplois

L’une des plus grandes sources de frustration pour les fans de PlayStation ? Ces entreprises qui achètent des PS5 en masse et les revendent à prix d’or. Avec son entreprise, Jack Bayliss affirme créer des entrepreneurs : il fait payer un abonnement à ses clients pour qu’ils puissent acheter des PS5 en masse et au bon moment, afin qu’ils les revendent ensuite à des prix indécents aux particuliers.

Des PS5 rachetées et revendues en masse par des scalpers
Des PS5 rachetées et revendues en masse par des scalpers par The Lab, un autre groupe © The Lab

Plus d’un an s’est écoulé depuis la sortie de la PlayStation 5 et à ce jour, la console de nouvelle génération reste encore incroyablement difficile à trouver au bon prix. Bien évidemment, les scalpers contribuent aux ruptures de stock : ils les achètent et les revendent en masse, mais jamais au prix public, toujours avec pour objectif de faire un maximum de profit.

Dans une (très intéressante) interview accordée à Sky News au Royaume-Uni, le propriétaire d’Aftermarket Arbitrage, Jack Bayliss, raconte comment son entreprise donne aux « entrepreneurs », comme il les appelle, la possibilité de gagner beaucoup d’argent.

À lire : PS5 : réservez la vôtre dès maintenant chez Sony !

Une entreprise comme une autre

Jack Bayliss est propriétaire d’Aftermarket Arbitrage, un service d’abonnement où les membres lui paient 30 £ (environ 35 €) par mois pour être informés des réapprovisionnements de biens de grande valeur, comme les PS5 et la Xbox Series X. Le but pour ses clients, être capable d’acheter ces produits en gros et de les revendre en faisant un maximum de profit. Le tout est d’accompagner les scalpers dans leur scalping à grande échelle, en somme.

« Mes clients deviennent de véritables entrepreneurs. Ils sortent, créent un revenu secondaire… Ils font quelque chose que 90 % de la population ne peut pas prendre la peine de faire » a fièrement déclaré Bayliss à Sky News. « L’un de nos membres avait une dette de jeu de 20 000 £. Et nous l’avons engagé. Il est avec nous depuis un an, il est maintenant tranquille, puisqu’il a récolté d’importantes sommes d’argent » ajoute-t-il.

Les commentaires de Bayliss ne vont pas plaire à toutes celles et ceux qui ont du mal à obtenir une PS5 ou qui ont été obligés de dépenser une somme importante pour en obtenir une. Pour rappel, cette situation a été exacerbée par une pénurie mondiale de puces qui a rendu difficile pour des entreprises comme Sony de répondre à la demande. On ne sait pas combien de temps il faudra pour que la situation s’améliore, même si AMD et Phil Spencer évoquent des pénuries pour cette année encore.

Source : Sky News